Papa de triplés, là où tout a commencé…

Juin 2008 : Bon ben voilà je vais être papa de triplés…

WAOUH dans ma tête, mon cœur et mon corps.

Après 3 semaines de colo au milieu de 90 gamins à la place de directeur,  les choses sérieuses commencent.

Déménagement avec ma femme allongée sur le canapé du salon, recherche d’appart, emballage, pliage, triage, jetage et Cie.

Et oui habiter en étage sans ascenseur, enceinte de triplés, est tout simplement très complexe. Si vous avez besoin de déménager, privilégiez un appart sans étage, avec une salle de bain assez grande, immeuble facile d’accès quand on a une poussette double au minimum (largeur de portes, ascenseurs, escaliers,…). Idéalement 3 chambres aménageables (une chambre bébés, une chambre parents, une salle de jeux).

Installation en RDC avec cour privée. Travail tous les jours en tant que responsable d’un centre culturel et gestion des besoins et demandes de ma femme.

Et oui les gars, il faut bien comprendre une chose : NOTRE FEMME A BESOIN DE NOUS IMPERATIVEMENT.
Il faut la chouchouter, la dorloter, l’accompagner, la soutenir car, pour l’instant (et cette expression n’est pas anodine) elle ne peut que couver, dans le plus grand calme, les trois amours qui vont venir au monde le plus tard possible (on l’espère en tout cas).

Après des débuts assez calme, octobre arrive et là, grosse frayeur au niveau médical.

Les enfants pourraient arriver trop tôt ; les parents s’inquiètent, pleurent, se soutiennent et la décision est prise. SpiderMaman restera allongée à l’hôpital, 24h/24h sans trop bouger pour maintenir les enfants le plus longtemps dans la couveuse naturelle (le ventre quoi !!).

Installation : micro ondes, photos des amis, planning des visites (il faut que la SpiderMaman soit bien entouré car SpiderPapa est présent tous les soirs mais en journée, la Reine Télévision tourne à plein régime), petite attention quotidienne (fleurs, repas, surprises, cadeaux,…).

D’un point de vue médical, dès le départ, installez une relation de confiance avec le personnel hospitalier:  SpiderMaman doit passer 4 mois allongée, il y a intérêt à ce que cela se passe au mieux. Les repas sont souvent trop limités pour une SpiderMaman qui nourrie 3 corps en plus du sien. Penser à lui ramener à manger régulièrement et en assez grande quantité pour qu’elle n’est pas de manque en journée quand SpiderPapa n’est pas là. En fin de grossesse, le calcium est très important. Avoir des petites bouteilles de lait, facile à ouvrir, sans conservation au frais est idéal pour quelqu’un qui doit rester allongée, sans bouger, 24h/24.

D’un point de vue psychologique, être présent chaque jour est très important. Certains métiers ne le permettent pas, alors faites en sorte que SpiderMaman soit un maximum entourée par la famille, les amis, les coups de fils,…

D’un point de vue pratique, aménager la chambre de telle sorte que SpiderMaman n’est pas trop à se déplacer pour les choses essentielles (eau, lait, magazines, téléphone).

Essayer d’être le plus disponible possible, au téléphone, par la présence, pour répondre aux angoisses. Et chose essentielle, se préserver, dormir la nuit ou dès que l’on peut le week-end, penser à soit quoi.

Et puis l’échéance arrive forcément. Les nerfs sont tendus, le sommeil est difficile à trouver mais le cœur bat à 100 à l’heure à chaque échographie.

Rendez vous demain pour le grand jour, là ou tout commence…

Le SPIDERPLAN de SPIDERPAPA de triplés:

1. Si possible, avoir le choix de son appartement

2. A prendre en compte dans le logement:

  • tailles des portes d’entrées (porte à code, porte d’ascenceur, porte d’entrée…)
  • l’étage et l’ascenceur (demandez au voisin s’il fonctionne bien)
  • la salle de bain (je vous conseille absolument de pouvoir y caser la table à langer)
  • le nombre de pièces (idéalement 3 chambres: 1 pour vous, 1 pour les bébés, 1 pour le jeux et les tas de trucs encombrants. Vous verrez, je vous parlerez plus tard de cette pièce)
  • le stationnement: avec 3 bébés, il vaut mieux pouvoir arriver facilement à son véhicule et le charger et décharger sans faire des kilomètres.

3. Soyez à l’écoute de votre femme. Pour une grossesse multiple REPOS=BEBE DE BON POID=EVITER LA PREMATURITE=LIMITER LA COUVEUSE=DES BEBES A VOS COTES ET PAS EN NEONAT

 

Michaël Barer, papa de triplés 
Le blog de triplés-  » La vie des triplés « : trucs, astuces et galères de parents de jumeaux et plus et de familles nombreuses.

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires à propos de “Papa de triplés, là où tout a commencé…

  1. Que c’est beau tout se que tu dis, j’aurais aimer que mon conjoint parle de cette façon et se rede compte àqu’ellepoint la grossesse, triple peu etre éprouvante pour nous maman
    c’est vrais c’est ça l’amour
    BRAVO Spiderpapa

Laisser un commentaire