SpiderParents de triplés : 7 critères pour choisir ses biberons

Aujourd’hui, on va parler des biberons. Ah, les biberons pour des triplés, un choix vraiment important !

Mise en situation : on arrive à la maison avec nos petits bouts de choux adorables et les premiers cris, en général, veulent dire « papa, maman, j’ai faim » (x3 pour des triplés). Si on allaite, ce choix ne se pose pas tout de suite mais pour les autres…

choix biberon

Le Nuby: transparent, tout transparent!

Alors, première règle, n’achetez pas tout vos biberons d’un coup ! Il vaut mieux d’abord savoir si le biberon est adapté à vos petits choux ou s’il faut se tourner vers une autre marque.

« Je n’arrive pas à prendre cette tétine ! (en mode petit cri aigu) ». Et oui, chaque bébé est différent et donc, si vous en avez plusieurs il se peut que d’un bébé à l’autre le biberon ne convienne pas. Faite donc d’abord un test.

1.  La tétine : il existe un tas de forme de tétine : tout, tout, tout vous saurez tout sur les tétines, les grandes, les petites, les grosses, les longues. Chaque marque à ses tétines et comme vos bébés seront petits (le moins possible on espère !) il faut lui donner une tétine adaptée à sa bouche. En plus, si vous souhaitez tout de même donner le sein, il existe des tétines qui facilitent la transition comme les Dodie.

En plus, il faut savoir si vos tétines sont à débit variable (avec des vitesses : 1, 2 et 3) ou s’il existe des tétines de tailles différentes pour vos biberons et si elles sont faciles à trouver. Eviter d’avoir à courir les magasins, franchement, on n’a pas que ça à faire. Quand vos petits loups passeront à la soupe ou aux farines, il serait dommage d’avoir à changer de biberon.

2. Les graduations : 30ml par 30ml, c’est primordial (ou au moins gradué tout les 10ml !) car tous les laits en poudre fonctionnent de la sorte : 1 dose pour 30ml. L’idéal est d’avoir une graduation qui commence à 30ml et pas à 60 ml car, quand vous récupérerai vos petits bébés, ils ne prendront que des petites quantités et il est moins stressant de savoir exactement quelle quantité ils ont bu.

3. Encore la graduation : elle doit être visible. Clairement ! Certains biberons sont très joli, design, mais tout transparent. Vous verrez rapidement que préparer les biberons en écarquillant les yeux pour voir des graduations transparentes sur un biberon transparent, c’est pas le plus simple. Et oui, certaines marques comme Nuby ont fabriqué ce type de biberon extra terrestre fait pour des parents à la vision super puissante.

4. Le vissage : je ne sais toujours pas pourquoi, mais certains biberons coulent. Bizarre pour un biberon ! C’est le cas des Bébé Confort. La tétine a du mal à se visser et changer plusieurs petits au milieu de la nuit parce qu’ils sont trempés de lait, ce n’est pas si rigolo !

5. Le col (= là où on verse l’eau pour remplir le biberon), plus il est large, plus c’est pratique de remplir le biberon.

choix biberon dodie

Dodie Mam (2 versions)

6. Le lavage : pour être pratique, le but est  d’avoir le moins de composants possible. Idéalement, le bouchon, la tétine, le corps du biberon. Certains biberons comme les Dodie (mais quand même à part ça, ils sont très bien) sont composés de plusieurs parties dévissables et ce n’est pas l’idéal quand on 21 biberons à laver par jour.

7. Le BPA, (on entend par ces initiaux excentriques Bisphénol A, une substance dangereuse lorsqu’elle est chauffée et qui est présente dans les biberons en plastique transparent) idéalement, achetez des biberons qui n’en contiennent pas. C’est indiqué sur le biberon. Pour les reconnaitre, regarder la couleur du plastique : s’il est ransparent, il contient du BPA, s’il est coloré ou opaque, il ne contient pas de BPA.

biberon avent

Biberon Avent sans BPA

Il y a aussi les biberons en verre mais franchement, quand les petits loups commenceront à les lancer à terre, vous risquez de regretter votre choix !

C’est seulement une fois que vous aurez repéré tous ces critères que vous pourrez vous lancer dans l’achat de l’ensemble des biberons.

Le SPIDERPLAN des SPIDERPARENTS:

Avant d’acheter tous les biberons, achetez en seulement  2 à 4 et vérifier bien ces points :

1. La tétine

2. les graduations

3. le vissage et les coulures (et oui, on ne sait pas comment un biberon peut avoir ce problème mais si, si, ça peut !)
4. le vissage

5. la largeur du col

6. Les différents composants du biberon pour le lavage

7. L’absence de BPA

 

 

biberon pratique

Tex

Les SpiderParents ont préféré : Les Dodie (ceux sans cul dévissable, les Avent sans BPA (mais graduation qui ne commence pas à 30ml) et les Tex (Carrefour) sans BPA (Ils sont vraiment bien et pas cher)

 

PS : N’hésitez pas à laisser vos commentaires sur vos différentes expériences. 

LES SPIDERPARENTS

 Vous pouvez retrouver un test des biberons sans BPA sur ce lien (c’est moi l’une des mamans testeuses!)http://www.infobebes.com/bebe/Nourrisson/Bancs-d-essai/Repas-et-allaitement/Les-biberons-sans-BPA/Intuition

 

 

 

 

Claire Barer, maman de triplés 
Le blog de triplés-  » La vie des triplés « : trucs, astuces et galères de parents de jumeaux et plus et de familles nombreuses.

Rendez-vous sur Hellocoton !

10 commentaires à propos de “SpiderParents de triplés : 7 critères pour choisir ses biberons

  1. Pour moi, c’est Dodie, sans hésiter!! Mais j’ai aussi des Tex qui sont, c’est vrai, très bien aussi. Pour mes aînés, j’ai eu des Téfal avec cul dévissable… pas top car il faut tout nettoyer et, comme tu dis, on n’a pas que ça à faire!!
    Pour l’entretien, j’aurai dû faire ça dès le début: je les passe au lave-vaisselle!! Pas terrible par contre s’ils sont en plastique… mais pour ceux en verre, quel gain de temps!

  2. Je rajouterai qu’il vaut mieux essayer d’avoir les mêmes biberons pour tous les bébés (si possible !) car quand ils sont lavés si on doit se demander qu’elle tétine va avec quel biberon et quel bague… C’est un conseil que l’on m’avait donné avant la naissance de mes jumelles ! Bref les biberons doivent être adaptés à chaque bébé mais aussi pratique d’utilisation pour les parents !
    On peut aussi varier les couleurs si les laits de chaque bébé ne sont pas les mêmes !

    • C’est vrai, c’est plus pratique si il n’y a qu’une marque pour tous.
      Lorsque mes petits ont des laits différents (ex. Un lait normal et un contre la dhiarrée), je mets un bout de sparadrap sur le biberon. L’avantage, c’est que le sparadrap supporte assez bien le lavage. Et si quand on le retire, il reste des trace de colle, il existe du « remove » (bouteille qui s’achète en pharmacie pour pas trop chère): un produit formidable qui décolle toutes les traces d’autocollant.

  3. Pingback: SpiderParents de triplés: la stérilisation DES biberons | La vie des triplés

  4. Pingback: SpiderParents de triplés: la stérilisation DES biberons - La vie des triplés

  5. maman de singletons (comprendre bébé non multiple pour une meme grossesse), j’ai des remarques/ astuces:

    - récupérer un ou plusieurs bib de néonat (excuse du « souvenir » ;) ) apres stérilisation, ils dépanneront le temps de trouver le bib idéal,… ça m’a sauvée, ma fille n’arrivant pas à téter ceux que l’on avait acheter, et pas le temps de courir les magasins avec bébé affamé qui n’arrive pas à s’alimenter

    - description rapide des faits: bébé prématuré, de petit poids (retour à la maison en ne faisant que 2,120 Kg), donc les bib physio qui essayent de reproduire la prise du sein (Avent par exemple) sont à éviter du moins dans un premier temps, trop fatiguant! ma louloute s’épuisait à ne prendre que 10 ml, en dix minutes, puis dormait dix minutes et se réveillait de nouveau affamée, … cercle vicieux à éviter, crevant pour tous!

    -et oui, ouverture large, pour laver à l’éponge, c’est pratique, quitte à « piquer » l’éponge ( taille classique) avec une fourchette pour atteindre le fond du bib! pas besoin de transpercer l’éponge, c’est juste que la fourchette agrippe, une cuillère sa glisse! les trucs pour laver les bib, l’éponge se disloque, ça tient pas bien les lavages fréquents!

Laisser un commentaire