Congé maternité pour les grossesses multiples : « allo la CAF ? »

Attendre des jumeaux, des triplés ou plus… (Après ça fait beaucoup !!) est un bonheur qui n’arrive jamais seul. En plus d’imaginer les 540 à 720 bibs* mensuel pour des triplés, il y a aussi des démarches administratives à effectuer avant de partir sereinement en congé maternité ou en congé parental.

Comme tout le monde, vous me direz ? Oui, comme tout le monde ! Sauf que là, les allocations perçues mettront bien du beurre dans les épinards pour les deux ou trois nouvelles bouches à nourrir.

En effet, une fois la grossesse confirmée par votre médecin généraliste, gynécologue ou sage-femme – et le choc légèrement dissipé-,  vous vous verrez remettre le précieux sésame intitulé sobrement « premier examen prénatal ». C’est un document en trois volets :

Déclaration de grossesse - CAF multiples

Le précieux sésame! La déclaration de grossesse.

- le feuillet rose est à remettre à votre caisse d’Assurance Maladie avec les feuilles de soins correspondant aux examens médicaux et de laboratoire que vous venez de passer, afin d’obtenir la prise en charge du suivi de votre grossesse et de votre accouchement ;

- les deux feuillets bleus seront à envoyer à votre caisse d’allocations familiales (plus communément appelé la CAF)

Il est impératif de renvoyer ces documents avant la 12ème semaine de grossesse. C’est ce document qui permettra d’ouvrir vos droits aux allocations CAF et à la prise en charge du congé maternité.

Mais maman de multiples prenez garde… telle une mignonne petite fourmi, vous pourriez vous faire prendre dans une toile administrative visqueuse dont il sera difficile de se dégager ! Attendre des jumeaux ou des triplés peut souvent prêter à des erreurs informatiques.

Voici quelques conseils pour éviter de grosses surprises :

Conseil n°1 :

Déposer votre déclaration de grossesse en personne en précisant bien que vous attendez des jumeaux ou des triplés. (un bon gros post-it jaune)

Conseil n°2 :

Une fois à la CAF, arrivez avec une liste de questions et les avis d’imposition N-1 et N-2. (et votre numéro d’allocataire si vous en avez un)

Conseil n°3 :

Pensez à vous déplacer le plus tôt possible dans votre grossesse avant qu’il ne soit trop tard. (comme j’ai déjà pu l’expliquer, les grossesses multiples sont fragiles et elles nécessitent souvent un repos total)

Conseil n°4 :

Demander votre numéro d’allocataire et votre code personnel afin de pouvoir vous connecter de votre canapé sur Caf

Conseil n°5 :

Avant l’arrivée des magnifiques bébés, faites les comptes et vérifier ce à quoi vous pouvez prétendre comme aides financières.

Aujourd’hui, nous parlerons du « pack made in la CAF » aussi appelé la PAJE (Prestation d’Accueil du Jeune Enfant). Il est la principale aide qui existe pour les parents de multiples comme pour les autres ! A quelques exceptions prêtes. Cette allocation est composée de :

- Une prime à la naissance (cette prime est multipliée par le nombre d’enfants à naître) de 903,07€. Cette prime à la naissance est versée au cours du 7ème mois de grossesse.

- L’allocation de base de 180,62€ par enfant (également multiplié par le nombre d’enfants à naître). Elle est versée du jour de la naissance des enfants jusqu’au mois précédent leur troisième anniversaire. La durée ne varie pas pour les enfants multiples. Lorsque les petits auront 3 ans, c’est niet !

-  Le Complément de Libre choix du mode de garde : allocation qui varie en fonction de votre mode de garde, de la reprise de votre travail (temps partiel, plein temps…) et de vos revenus.

Enfin, si vous attendez des jumeaux, des triplés et ou que votre foyer est composé d’au moins 2 enfants à charge de moins de 20 ans, vous pouvez également percevoir les allocations familiales :

  • si vous avez 2 enfants  125,78 €/ mois
  • si vous avez 3 enfants  286,94 €/ mois
  • ajouter, par enfant en plus  161,17 €/ mois

Aucune démarche n’est à effectuer. Les allocations familiales arriveront automatiquement sur votre compte dès la naissance des enfants.

Une seule exception existe néanmoins pour les parents de triplés : un aménagement du Complément de Libre Choix d’Activité (le congé parental). Et oui, vous allez avoir plus de temps pour vous occuper de vos bambins sans retourner sur les bancs du travail : 6 ans en tout !  Mais, votre employeur a le devoir de conserver votre poste uniquement pendant 3 ans. (l’allocation est par contre conservée pendant 6 ans)

Enfin, en fonction de votre département de résidence, il peut exister des allocations particulières négociées par l’Association Jumeaux et plus. Une association que tous les parents de multiples devraient connaître et qui méritera un futur post !

LE SPIDERPLAN DES SPIDERPARENTS de triplés :

  1. Je remplie et j’envoie ma Déclaration de grossesse à l’issu du Premier examen prénatal avant la 12ème semaine de grossesse ;
  2.  Je vérifie mes conditions de ressources en ligne sur le site de la CAF  CAF Paje
  3.  Pour connaître les allocations spécifiques de mon département de domicile, je me dirige vers l’Association Jumeaux et plus la plus proche de chez moi : http://www.jumeaux-et-plus.fr/
  4. Je fais un point avec mon conjoint sur l’Avenir et la future organisation des emplois respectifs avec les 720 couches/mois à changer pour vos triplés (seulement  450 pour des jumeaux…seulement !) afin d’envisager un congé parental pour l’un ou pour les deux.

 
* source Association Jumeaux et plus

 

Claire Barer, maman de triplés 
Le blog de triplés-  » La vie des triplés « : trucs, astuces et galères de parents de jumeaux et plus et de familles nombreuses.

Rendez-vous sur Hellocoton !

7 commentaires à propos de “Congé maternité pour les grossesses multiples : « allo la CAF ? »

  1. superbe cet article. ça vient de l’assoce jumeaux et plus. c’est le dernier point à jour ou pas ? je comptais justement faire un p’tit écho de votre site dans la prochette gazette trimestrielle de l’assoce J+78 et j’aurai bien envie de reprendre ces infos également si vous me le permettez car en effet les démarches peuvenet paraitre bien compliquées au début et on ne sait jamais à quoi on peut avoir le droit en cas de grossesse multiples !…
    merci pour votre réponse :-)

    • Bonjour, merci pour ce gentil commentaire. Vous pouvez reprendre ces infos sans problèmes. Elles sont à jour en fonction des données de la CAF de cette année. les infos reprises sur l’association jumeaux et + concernées le nombre de biberons et de couches/mois pour des triplés. Les infos concernant les allocations ont été récupérées directement auprès des Caisses d’allocations familiales. merci beaucoup de l’intérêt que vous portez au blog.
      A bientôt,

      SpiderMomme

  2. bonjour, je suis maman de triplés et j’ai eu droit à une aide « exceptionnelle » de l’action sociale de ma caf en 2009 (toutes les caf ne la versait pas, en plus il fallait « réclamer »…). Maintenant, celle-ci n’existe plus, mais il existe une nouvelle aide qui est versée directement aux parents, quand les jumeaux ou triplés sont nés (en plus de la prime de naissance). Par contre je ne me souviens plus de son montant, mais je me souviens que c’est national, donc peut être quelques info sur le site de la caf?

    • J’ai pris rendez-vous avec l’assistante sociale de ma CAF pour vendredi. je lui poserai la question. par contre, actuellement, aucune allocation spécifique n’est indiquée au niveau national. je vous tiens au courant si j’ai l’information.
      merci pour les éléments.

      SpiderMomme

      • j’ai retrouvé ma notification de décembre 2009 du service social de la caf, il s’agissait « d’une aide financière : secours exceptionnel ». Nous avions remis un courrier à l’assistante sociale de la caf avec les factures en notre possession pour l’achat de matériel pour les naissances et une déclaration sur l’honneur pour tout ce que nous avions acheté d’occasion, sur internet ou dans les vides greniers, des frais que nous avions pour le lait, les couches..(pour les choses pour lesquelles on avait pas de factures)…. Si une autre maman de triplés ne me l’avait pas dit, je n’aurais pas pu en bénéficier car malheureusement, si tu ne réclame pas, on ne te dit pas à quoi tu peux prétendre « en plus » des allocs. En ce qui concerne l’aide pour naissance multiple, c’était paru en 2010 dans la revue « vie de famille » de la caf que l’on reçoit par courrier. j’arrive pas remettre la main dessus, mais je me souviens très bien de cet article et de ce que j’avance, ça avait retenu toute mon attention car je m’étais dit « enfin une aide pour les familles de multiples ». peut être qu’elle n’existe pas dans toutes les régions….je continue mes recherches car j’aimerais bien que personne ne passe à côté de cette aide. Si je retrouve je vous tiens au courant.

        • Merci beaucoup pour ces informations. Je vais essayer de chercher aussi l’info. Si vous l’avez, j’espère que vous la posterez sur le blog. Concernant l’allocation spéciale que vous avez perçue, elle s’appelle aussi « allocation extralégale » et effectivement, il faut la quémander. Je pense que l’autre allocation dont vous parlez est effectivement une allocation qui n’est pas présente dans tous les départements. J’ai le vague souvenir de l’avoir lu également.
          J’espère que nous mettrons la main sur cette info.

          Merci beaucoup pour votre apport et… de nous suivre.

          SpiderMomme

        • Je reviens fraichement de la CAF et j’ai donc posé la question. Il n’y a en aucun cas, au niveau national, d’allocation spécifique pour jumeaux ou triplés. La seule particularité se porte sur la multiplication du nombre de prime à la naissance en fonction du nombre d’enfant à naître, de même pour l’allocation de base versée jusqu’au 3 ans des enfants. Cependant, dans certains départements, il peut y avoir une aide particulière mais elle se fait rare. Il faut en faire la demande auprès de la CAF de son département afin de s’en assurer. j’espère avoir trouver une réponse! Bon week-end.

          Voilà le texte officiel de la CAF:

          Quelques aides spécifiques
          pour les familles avec naissances multiples
          Les familles avec naissances multiples bénéficient d’aides et de prestations spécifiques, pendant et après la grossesse. Le congé de maternité,
          en cas de grossesse double, est de 12 semaines avant la date prévue d’accouchement et de 22 semaines après, soit 34 semaines au total
          (contre 16 semaines pour les grossesses simples, pour le premier ou le deuxième enfant). Pour les grossesses triples ou plus, la durée du congé
          maternité est de 46 semaines dont, en principe, un congé prénatal de 24 semaines avant la date présumée de l’accouchement et un congé
          postnatal de 22 semaines après l’accouchement. Dans les deux cas, sous réserve de l’avis favorable du médecin, la salariée peut demander à
          reporter une partie du congé prénatal après l’accouchement. Le congé paternité est de 3 + 18 jours, soit 21 jours, quel que soit le nombre
          d’enfants nés, contre 3 + 11 jours dans le cas d’une grossesse simple. En dehors de la prestation d’accueil du jeune enfant (Paje), il n’y a pas de
          disposition spécifique des prestations familiales légales pour les familles avec naissances multiples. La Paje, soumise à condition de ressources,
          comprend la prime à la naissance, l’allocation de base (Ab), le complément de libre choix d’activité (Clca) et le complément de libre choix de
          mode de garde (Cmg). Au cours du septième mois de grossesse, la prime à la naissance d’un montant de 889,72 euros est versée autant de fois que
          d’enfants à naître. De même, il est versé autant d’Ab (177,95 euros par mois jusqu’aux 3 ans de l’enfant) que d’enfants nés du même accouchement. En cas de recours à une assistante maternelle ou une garde à domicile, le Cmg offre une prise en charge d’une partie de la rémunération de
          la personne salariée et des cotisations sociales : celle-ci est par famille dans le cas de garde à domicile et par enfant dans le cas d’assistante
          maternelle. En cas de cessation d’activité, le Clca à taux plein est de 374,17 euros par mois si on touche l’Ab ou de 552,11 euros par mois.
          En cas d’activité à temps partiel, le Clca est de 241,88 ou 139,53 euros par mois suivant le temps de travail (419,83 ou 317,48 euros si on ne
          touche pas l’Ab). Pour les familles d’au moins deux enfants, le Clca peut être versé jusqu’au troisième anniversaire de l’enfant. En cas de
          naissances triples, les parents peuvent bénéficier du versement du Clca jusqu’aux 6 ans des enfants. S’agissant des crèches collectives, les naissances multiples font souvent partie des critères d’attribution de places : les familles concernées peuvent
          ainsi avoir un accès plus large à ce type de mode de garde. Les familles avec des enfants issus de naissances multiples peuvent
          également bénéficier d’heures d’aide à domicile (dispositif d’action sociale). Une circulaire de la Caisse nationale des Allocations familiales (Cnaf)
          de mai 2010 préconise une durée de prise en charge adaptée pour la famille. Ainsi, pour des interventions destinées à soutenir la cellule familiale en raison de difficultés organisationnelles et matérielles, la durée de prise en charge est à cents heures par enfant né, par période de six mois
          par enfant. Par exemple, dans une famille accueillant des triplés, la durée maximum d’intervention sera égale à trois cents heures sur une période de
          dix-huit mois. Il est en outre possible, à titre exceptionnel, d’accorder une prolongation de cents heures, si la famille comprend trois enfants âgés de
          moins de 10 ans après la naissance multiple.

Laisser un commentaire