Courageux ou jeunes et fous ! Parents de triplés à nouveaux parents

Youhou, ça faisait longtemps que je n’avais pas repris le chemin de mon clavier pour écrire sur ce blog de parents de triplés. Mais attention, je ne vous ai pas oublié.

Il y avait une raison, un vraie ! (pas juste de la fatigue, le train-train quotidien des triplés qui sont désormais de petits écoliers, les allers-retours sur Paris pour le boulot…)

-Roulement de tambour- Ta Dam : nous avons accouché d’un petit garçon, un petit roi David né en janvier… 2 jours d’écart avec nos triplés de maintenant 4 ans et ½.


« Nous », parce que mon mari a aussi pris largement part à cette grossesse. La fumeuse accros à la caféine que je suis n’est plus, dès lors que l’on la prive de ses drogues quotidiennes. Durant cette grossesse, elle a laissé place à une mégère, nerveuse et angoissée.

Heureusement, depuis la fin de l’allaitement, tout est rentré dans l’ordre. Maintenant que la tempête est passé, que le travail est repris (…et que les grands reprennent bientôt le chemin de la maternelle), je vais pouvoir revenir « raconter ma life » in live !

Et j’ai plein d’expériences à raconter, d’astuces à refourguer et coups de gueule à lancer pour les mamans de triplés, les mamans de jumeaux ou tout simplement les familles nombreuses.

De maman de triplés, je suis donc passé à maman d’une colonie de vacance perpétuelle. Et c’est formidable. Ou épuisant. Dès fois.

En tout cas, ce petit arrivé par miracle telle la petite graine transformée en haricot magique m’a donné encore plus envie de partager sur notre quotidien.

Il n’y a pas longtemps sur Facebook, en me présentant, on m’a répondu en me disant « tu es courageuse ». En fait, courageuse, je ne sais pas vraiment. Plusieurs personnes autour de moi on décidé d’avoir un nouvel enfant après des jumeaux ou des triplés. C’est par exemple le cas d’une bloggeuse que j’ai rencontré sur mon lit d’hôpital pour ma grossesse triple et qui vient d’avoir une petite fille après avoir eu des triplés. Vous pouvez découvrir le blog de sa grande famille sur ce lien : http://3mousquetaires.fr

C’est vrai que ça n’a rien à voir un bébé tout seul ! C’est une nouvelle expérience. Alors allons-y gaiement parce qu’a défaut d’être persuadé de notre courage, nous sommes assurément jeunes et fous !

david et papa la vie des triplés

frere de triplés

 

 

Claire Barer, maman de triplés 
Le blog de triplés-  » La vie des triplés « : trucs, astuces et galères de parents de jumeaux et plus et de familles nombreuses.

Rendez-vous sur Hellocoton !

6 commentaires à propos de “Courageux ou jeunes et fous ! Parents de triplés à nouveaux parents

  1. oui, on doit sûrement être fou, vu que tout le monde nous le répète! Mais comme je dis quand on me demande comment je fais, je réponds que je ne vais pas en noyer un et qu’on n’a pas le choix, ils sont là et même si c’est épuisant parfois, et bien moi j’adore! Bon on a fait légèrement différent de vous. J’ai 2 paires de jumeaux, garçon/fille de 4 ans 1/2 et de nouveau garçon/fille de 9 mois. Continuez, j’adore vous lire

  2. C’est un bien beau bébé qui vous est arrivé! Quelle gentille cigogne!!!!
    Dès qu’on sort un peu du schéma habituel de garçon – fille…deux enfants, pas plus, on se prend des remarques… Et oui, on est fous nous aussi! Et on l’a entendu souvent. Nous avons juste 3 garçons d’âges différents (7-4-1) et le truc qui m’a le plus gonflé pendant la grossesse, c’était: Oh vous avez fait la fille au moins ce coup-ci!!! Ben oui, connasse, on a bien spécifié sur le bon de commande qu’on voulait surtout pas une comme toi!
    Bref, je découvre votre blog avec délectation et je rigole en apprenant des trucs sympa (la méthode TATC me plait vraiment beaucoup) et ça fait du bien!!! Merci à Sixinthecity pour cette découverte!

Laisser un commentaire