La famille nombreuse et les chaussettes magiques (petit conte pour grands)

Il était une fois, dans une ville centrale, une jeune maman.  Elle vivait avec 4 petits nains et son adorable époux dans une magnifique maison (en fait, un petit F4 mais chutttt !). Chaque fin de semaine, elle remplissait sa grande bassine bleue du linge agréablement parfumé par son Dash 2 en 1.

Elle pliait à grand-peine tous les vêtements de la nombreuse famille durant de longues minutes. Chaque étoffe trouvait sa place dans un bac spécialement dédié. Les culottes de nains avec les culottes, les tee-shirts avec les tee-shirts… cela permettait d’éviter le minutieux pliage. Bien sûr, la besogne était tout de même fastidieuse.

Elle pensait pouvoir enfin se préparer pour le magnifique bal organisé par son amie la grande duchesse mais, c’était sans compter sur l’ENOOORME pile de chaussettes aux couleurs plus chatoyantes les unes que les autres. Les petites souris pourraient bien l’aider à faire les paires de mini-chaussettes mais, la pauvre malheureuse habitait au 4ème étage (et il aurait fallu passer les barrières du digicode, de la grande porte en verre et de l’ascenseur). Elle devra donc se débrouiller avec ses nains…et ses pouvoirs.

La maman décida alors de transformer cette laborieuse corvée. Grâce à sa baguette magique de SpiderMaman (offerte par sa marraine la bonne fée à la naissance des triplés) elle fit asseoir les trois nains les plus grands en ronde au milieu du salon jonché de petites chaussettes.

Et elle énonça une formule magique en articulant bien chaque syllabe : « nain un, nain deux, nain trois, à mon top par paire les chaussettes tu mettras. Chanceux, chanceux, tu seras, si le plus de paires tu as devant toi. Bonbon, un, tu mangeras, toi petit nain qui gagnera ».
Elle ajouta la consigne suivante : « faites attention petits nains, car, quand le top retentira, le mini-nain entrera dans le cercle. Il est coriace et adore mâchouiller et arracher tout ce qu’il voit. Il faudra donc redoubler de vigilance et faire très vite ».

Dans un profond silence, le « top » retenti. Les petites mains se mirent à l’ouvrage. Il ne fallut pas plus de 3 minutes pour réunir les 18 paires de chaussettes. Au moment du comptage pour adouber le chevalier de la chaussette (et lui remettre son prix tant attendu. Le bonbon peut valoir plus que de l’or dans certaine contrée), un miracle se réalisa. Chaque nain avait réuni 6 paires de chaussettes. L’égalité parfaite.

Un rayon divin pénétra les lourds volets et chaque nain fut remercié. (sauf le plus petit qui ne mangeait encore que des purées)

Désormais, chaque fin de semaine la dure corvée tant détestée se transformait en un jeu très apprécié.

rangement linge en famille

Le SPIDERPLAN des SPIDERPARENTS de triplés

- Transformer les activités contraignantes en jeu avec les enfants. Des triplés ont beaucoup d’énergie et ils aiment les défis.

- Pour les grands, une solution radicale a été prise. Ici, toutes les chaussettes sont noires. (Taille 42-45). Comme ça, pas besoin de faire des paires. (et les chaussettes disparues dans les machines-il y en a toujours- ne sont plus un problème). C&A est vraiment l’un des meilleurs magasins en rapport qualité/prix…pour des chaussettes noires ! (10€ les 10 paires de chaussettes noires unies en coton)

Claire Barer, maman de triplés 
Le blog de triplés-  » La vie des triplés « : trucs, astuces et galères de parents de jumeaux et plus et de familles nombreuses.

Rendez-vous sur Hellocoton !

8 commentaires à propos de “La famille nombreuse et les chaussettes magiques (petit conte pour grands)

  1. Tu vas rire, j’utilise la même astuce … ils adorent … et c’est une corvée ludo éducative de plus … l’esclavagisme des enfants dans les familles nombreuses … étonnant que personne n’en parle … lol

  2. Moi c’est le truc des chaussettes noires que j’utilise déjà, comme mon grand et moi pouvons mettre les mêmes, finie la galère, c’est chaussettes noires pour tout le monde!!!

  3. Pingback: Paracha de la semaine : apprendre à jouer ensemble ? - La vie des triplés

Laisser un commentaire