#1jour1idée : ma super liste de courses

(Archive un peu modifiée et re-publiée car en plein dans l’actu #1jour1idée)

Mercredi, j’ai profité d’une fin d’après-midi pluvieuse pour faire les courses avec mes triplés. Comme d’habitude, je suis prête aux regards inquisiteurs et aux RALC-Réflexions A La Cons (je vous invite à lire l’article d’une maman de jumeaux blogueuse). On a l’habitude en tant que maman de multiples.

Ca fait un moment, qu’ici les courses ne sont plus une corvée. Pourtant, au départ, ce n’était pas gagné. Bien entendu, je suis adepte du drive et des services de livraison à domicile. Mais …

  1. on ne trouve pas tout sur les boutiques en ligne
  2. avec une famille nombreuse, on passe sa vie à courir dans les petits magasins pour le lait que l’on a oublié, le paquet de couches inexistant au moment où Dadou a décidé de faire 3 fois la grosse commission en deux heures (et où on s’était dit « c’est bon, j’irai dans l’après-midi »), les pommes de terre qu’il manquera dans la purée de demain…
  3. Ici, même en faisant au mieux, il y a trois magasins différents où l’on doit se rendre chaque semaine : un grossiste en produits frais pour les fruits et légumes ; un supermarché pas trop cher ; un supermarché ou un boucher cacher. (Parce qu’on mange cacher et qu’à Lyon les enseignes connues ne possèdent pas de rayon de ce type.)

Par conséquent, on a essayé de trouver une astuce pour gagner du temps dans les magasins et ne rien oublier, à défaut de ne pouvoir réduire le nombre d’allers-retours.

Du coup, je pars avec mon trio de mioches, main dans la main (je vous dis pas la place que l’on prend sur le trottoir), et le petit dernier dans la poussette et hop, « en route, mauvaise troupe » (expression préférée des enfants issue du célèbre livre « Tchoupi fait un pic-nic ».

maman de triplés courses

Avant d’entrer dans le magasin, petit brief aux triplés. J’avoue, je suis plutôt sévère si on ne respecte pas les règles énoncées à l’avance.  Peut-être encore plus parce qu’ils sont trois. Supériorité numérique oblige.  « Il est interdit d’attraper des choses dans les rayons sans que je vous l’ai demandé. Ne laissez pas traîner vos nombreux doigts partout. On a une liste de course, nous n’achèterons rien de plus. A la caisse, même si c’est long, on se tient bien la main. Je ne vous donnerai pas de pain durant les courses. S’il y a ne serait-ce qu’un petit caprice, je laisse le chariot et nous sortirons de suite ».
Et ils savent que je ne blague pas.

La grande majorité du temps, ça se passe bien. On répond à deux-trois mamies en mal de conversation à la question idiote « c’est des triplés et ils ont le même âge ? » et on enchaîne les rayons. C’est ICI que notre astuce prend tout son sens.

La super-liste de courses « j’optimise mon temps, je n’oublie rien, je gère mes stocks »

Avec SpiderPapa, nous avons réalisé une liste de courses sur informatique avec les produits que nous utilisons de façon très courante ainsi que l’ensemble des produits renouvelables dans la maison. (Produits d’hygiène, d’entretien…).
Pour chaque produit, il y a trois cases pour notifier la quantité d’articles dont nous avons besoin. Avec une famille nombreuse, il vaut mieux prévoir le nombre de pack de lait ! Cette liste est affichée en évidence dans la cuisine à côté d’un pot à crayon. Je déteste chercher un stylo-qui marche-avec les mains encore gluantes de courgettes. Dès qu’il manque quelque chose ou que nous sommes en fin de stock, on met une croix. On change le document après chaque passage au supermarché.

liste de courses pratique

Mais attention, ce n’est pas une simple liste de courses.

C’est une SUPER liste de courses.

Elle est organisée comme dans un supermarché. PAR RAYON. (et pour nous également en trois catégories : supermarché/frais/cacher) Comme ça, je gagne deux fois plus de temps dans les magasins et je n’oublie rien. Et surtout, j’optimise mes stocks car je sais à où j’en suis. Pour connaître ce qu’il y a dans chaque rayon, il suffit de se référer aux supermarchés en ligne qui classent les différents onglets du site comme les rayons physiques.

Les courses ne sont presque plus une corvée et même mes copines me piquent l’idée !

Mes astuces en plus de maman de triplés et d’un petit dernier contrainte à l’ingéniosité :

- Vous pouvez trouver notre liste de courses en version Excel à télécharger en cliquant sur le lien :
liste-de-courses-pratique-a telecharger

- La première liste peut prendre un peu de temps à constituer car il faut baliser ce que vous avez dans la maison.

- Référez-vous au site internet type Ooshop ou AuchanDirect pour créer votre liste par rayon.

- Imprimez plusieurs listes de courses d’avance pour en avoir une nouvelle sous la main toujours à disposition.

- Gardez bien un stylo à proximité pour pouvoir ajouter quelque chose dès que vous voyez qu’il en manque.

#1jour1idée
Du lundi 5 au vendredi 9 mai inclus, vous allez voir fleurir le web d’idées plus ingénieuses les unes que les autres.
Afin d’être au courant de toutes ces bonnes idées, je m’engage (la main droite sur le cœur) à retweeter un maximum des participations sur mon compte Twitter 
@LaVieDesTriples et une sélection sur ma page Facebook.

#1jour1idee

Claire
Une maman de famille nombreuse contrainte à l’ingéniosité.

Facebook La vie des triplésGoogle + La vie des triplésTwitter La vie des triplés

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

7 commentaires à propos de “#1jour1idée : ma super liste de courses

  1. Pingback: Joker : une carte à jouer quand on est parent | La vie des triplés

  2. Pareil, je fais ma liste de courses pour 1° ne rien oublier 2° ne pas me laisser aller à des choses dont je n’aurais pas besoin 3° parce que les courses c’est pas ma grande passion 4° comme toi, aller faire les courses avec 4 enfants c’est pas rigolo ni pour eux, ni pour moi.

    Je note petit à petit ce dont nous aurons besoin, et le jour J, suivant le magasin dans lequel je vais aller, je refais ma liste dans l’ordre des rayons, histoire de ne pas avoir à refaire le magasin dans l’autre sens juste parce que j’ai zappé le jus de fruits.

  3. Sympa de partager ta liste.
    Concernant la question « C’est des triplés », ce n’est pas si stupide. Mes loulous ont 17 mois d’écart et exactement la même taille. Du coup, les gens se posent la question de savoir s’ils sont jumeaux ou pas ;)

  4. Pingback: La Vie des Triplés - EGALIMERE

Laisser un commentaire