Les premières activités extra-scolaires : « J’aimerai me cacher »

Dès fois, j’aimerai pouvoir me faire toute petite comme une souris. Dès fois, j’aimerai mettre ma tête dans le sable-ou plutôt le béton- comme une autruche. Dès fois, j’aimerai me fondre dans le paysage comme un caméléon. Mais malheureusement, je suis « juste » une maman.

Aujourd’hui, on a testé les activités sportives. Premier cours d’escrime pour deux de mes triplés. Au total, ils étaient quatre. La moitié donc du cours étaient composés de ma tribu.

C’est parti. D’abord, ils courent dans tous les sens, non, bien sûr, on ne peut pas faire le tour de la salle comme expliqué. En criant. Evidemment.

Ensuite, la grande question des 3-6 ans « vous êtes droitiers ou gauchers ? ». En général, contre toute statistique, tout le monde est gaucher. Il y a donc, la seconde méthode, sûrement plus pédagogique du papier et du crayon. Là, les statistiques sont plus fiables. 3 droitiers et un gaucher. Entre temps, Dan dessine partout sur la feuille, Il ne veut plus lâcher le stylo..

Maintenant, c’est l’heure de jouer les mousquetaires. Dans les cours d’escrime pour enfants, il y a toujours la transformation magique de l’enfant en chevalier. Et que je ne  mets pas le bon bras dans la cuirasse, et que je demande 30 fois au maître d’armes de fermer la fermeture éclair, et que « les fleurets c’est trop lourd, on préfère les tenir à deux mains ».

Là, ça commence à faire beaucoup et avec quatre enfants seulement dans le cours, on est vite jugé par les autres mamans présentes. C’est l’heure d’aller fumer une clope.

Tous les regards se retournent vers moi, maître d’armes compris. Pas grave, comme une ballerine, je m’envole, légère, vers la sortie. Comme par hasard, la porte ne s’ouvre pas, je ressemble à une greluche -de qui je moque habituellement- et je pousse, et je tire, et je pousse. Et en fait, il faut appuyer sur la poignée.

Grosses taffes. OUFFFFFFF. Il faut y retourner.

« Non Ava, tu n’as pas le droit de me toucher au zizi avec le cleuret ». « Mais tu as toussé ma zezette ! ». Et pour finir, toujours avec une voix aussi puissante (petite question : est-ce que tous les enfants parlent aussi fort ? Juste les jumeaux/triplés pour se démarquer ? Est-ce que ça existe des oreilles bioniques qui entendent TROP fort ? « Maman, je veux z’aller à l’autre club, celui là il est trop nul »)

La seule victoire du jour, qui mérite tout de même une médaille : j’ai pris la voiture et je ne me suis pas perdue !

Vraie conclusion : A 4 ans, ils sont peut-être un peu petits pour le sport, OU, je suis une mauvaise mère ?

Ma conclusion : le samedi matin, c’est fait pour dormir.

 

Claire Barer, maman de triplés 
Le blog de triplés-  » La vie des triplés « : trucs, astuces et galères de parents de jumeaux et plus et de familles nombreuses.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires à propos de “Les premières activités extra-scolaires : « J’aimerai me cacher »

  1. j’adore, une vraie bouffée d’oxygene!! avec mes triples, qui font ts les trois du judo, je vois parfaitement ce que tu peux vivre!! En tout cas, merci pour cette bonne tranche de rire!

Laisser un commentaire