Kit de survie avec des enfants (et même avec un seul)

Parce que vraiment, je suis très gentille aujourd’hui, je vous livre mon kit de survie avec 10 répliques qui ont sauvé ma vie de maman de famille nombreuse (ça doit aussi marcher avec des jumeaux ! ou aussi avec un  seul !) :

- « Ouvre la bouche » (pas quand tu fais caca ni pour parler quand tu manges) : au moment de la première cuillère de courgette, on a bien insisté. Bouche fermée, tu n’auras que du lait !

- « Me mets pas la honte, je t’interdis de taper des pieds » : d’abord parce que je trouve ça honteux. J’assume. Ensuite, il suffit d’imaginer avec des triplés. On n’est pas à un cours de flamenco.

- « Vous n’êtes pas si crades » : ici, le bain s’est tous les deux jours. Il y a une petite toilette de chat entre deux. L’eau c’est agressif pour les peaux de pêches de nos bébés, non ?

- « va prendre la marche si tu re-veux des céréales » : plus vite ils sauront se préparer à manger, plus tard on dormira le dimanche matin.

- « Donne-moi la main » : les balades, c’est main dans la main. D’abord, ils ramassent moins de trésors dans la rue (bouchon de pom’potes abandonnés, gros cailloux, ticket de métro usagé…) ; ensuite, on s’épargne les deux seuls autres options :

. Acheter un harnais,

. Perdre l’un des triplés. (ou plus)

harnais pour enfants

- « Lave-toi les mains » : ils tentent bien d’esquiver en me faisant croire que, mais, mon odorat de mère louve ne me trompe jamais. « Va mettre du savon, sinon, je te racontes l’histoire des petites bêtes qui te montent partout ! »

Pas de peinture, faisons plutôt de la pâte à modeler » : je suis mauvaise, et les maîtresses doivent me détester. La peinture c’est à l’école. Mes murs sont blancs.

- « allez jouer entre vous » : mon café en amoureux sur la terrasse le week-end, j’y tiens. Et « non, je ne peux pas venir maintenant. Je viendrai regarder ton vaisseau spatial en Lego plus tard ».

- « Fais tes bagages, on va à l’hôtel » : quand on le peut (faut pas se mentir, ce n’est pas très souvent), on s’offre une nuit à deux dans un hôtel. A Lyon (dans notre ville). On a nos habitudes dans un hôtel-spa. Au moins, pas de stress, on est à côté…et à la fois ailleurs.

- « Viens à la maison, ma femme est chez une copine ». Qui a dit qu’on avait 4 enfants ? La nuit c’est le moment de toutes les folies entre amis. Quand ils dorment ! Un pote à la maison avec SpiderPapa et moi au resto entre fouines. What else ?

Claire Barer, maman de triplés 
Le blog de triplés-  » La vie des triplés « : trucs, astuces et galères de parents de jumeaux et plus et de familles nombreuses.

facebook blog de triplés

twitter blog de triplés

Rendez-vous sur Hellocoton !

5 commentaires à propos de “Kit de survie avec des enfants (et même avec un seul)

  1. Je découvre ce blog. A côté, je suis une petite joueuse : 3 enfants dont des jumeaux de presque 2 ans. Pour le harnais, j’en ai acheté un (par enfant bien sûr).
    Le pédiatre m’en avait parlé : lors du babyboom des années 50 c’était très à la mode pour les mères de famille nombreuse. Et là, surprise, en vidant le grenier de ma GM (6 enfants, respect !) on est tombé sur un collector : un harnais des années 50 !!! En cuir, bonne qualité, parfait état !
    Merci pour les astuces ;)

  2. Pingback: Paracha de la semaine : «pourquoi on se tient la main dans la rue ? » | La vie des triplés

Laisser un commentaire