Appel à témoin : un bon coup de sifflet dans les oreilles

Ce n’est pas très politiquement correct, peut-être même que je suis sur écoute par les services sociaux, mais dès fois, franchement…

Mais comment peuvent-ils avoir autant d’énergie ?! Journée d’école, cantine, garderie, parcs (et oui, nous sommes des gens de la ville. Nous avons des squares pas des jardins),  activités manuelles du soir, repas, histoire d’avant le dodo. Et environ 400 pipis, 230 « j’ai soif », 170, « j’ai perdu mon doudou », 25 « borde-moi maman » et 1750 « Mamaaaaaaaaaaaaaaan, Papaaaaaaaaa encore un bisou ». Et ils ne sont toujours pas fatigués. Moi oui.

Alors, j’avoue, à part avoir une maison pour enfants séparés avec salle de jeu, chambres individuelles -pour s’épargner les discussions enflammées entre frères et sœurs- je ne sais pas quoi faire. Nous réfléchissons donc sérieusement à la solution « maisons séparés » !

Je fais aujourd’hui solennellement un appel à l’aide, un « S.O.S » pour arrêter de manger à 23h, pour pouvoir fumer tranquillement une cigarette en début de soirée*, pour être dans l’intimité avec mon mari sans boules Quiès.

Et surtout…pour ne pas laisser mes idées les plus sadiques prendre le dessus. Parce que franchement dès fois, j’ai envie de prendre un sifflet et de souffler très fort dans leurs oreilles. Quand ils sont tous mignons endormis dans leurs lits et qu’ils ressemblent à des petits anges. Qu’ils ne sont pas.

appel à témoin

* Je vous entends derrière mon écran. Oui, je sais, « c’est pas bien de fumer. Bouh, la vilaine ! » Et bien, sachez que je réfléchis sérieusement à arrêter. Comme toutes les semaines d’ailleurs. J’ai eu l’instinct de stopper la cigarette, le café et autres excitants pendant mes grossesses mais je ne me reconnaissais plus. Le petit diable sur mon épaule me criait « Vas-y, juste une ». Et c’est un putain de vicieux ce petit démon.

Mais hier, à force que mon corps crie au désespoir j’ai été acheté un substitut nicotinique. Pas de patch, au cas où je craquerai, il ne vaut mieux pas cumuler. Pas de gomme à mâcher, je ne veux pas prendre cette habitude de mettre quelque chose en bouche. Il ne reste plus grand-chose. Ah si, ce petit vaporisateur là en bas de l’étagère. Le Nicorettespray. Alors là, ça n’a rien à voir avec les enfants mais je devais vous en parler. Voilà donc un petit article. Pschittez ici !

Claire Barer, maman de triplés 
Le blog de triplés-  » La vie des triplés « : trucs, astuces et galères de parents de jumeaux et plus et de familles nombreuses.

facebook blog de triplés

twitter blog de triplés

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 commentaires à propos de “Appel à témoin : un bon coup de sifflet dans les oreilles

  1. Salut,
    J’ai beaucoup souris a la lècture de ton mail! Hh moi meme maman de 5 enfants dont des triplettes de 10mois je sait très bien de quoi tu parle! Sauf que moi je les mets au lit a 20h30 en passant Vec chacune d’elle um moment de je te chatouille je te fait des bisous partout, et j’allume la veilleuse je ferme la porte et c’est finis!! Voila dès le dèbut j’ai instaurè une routine du dodo; elles dorment toute la nuit comme des anges♡♡♡donc après le dodo il n’ya pas de repos pour moi je fait du repassage je range içi et la etc…voila mais il faut que je te dise que je suis crevèe je n’en peut plus et je ne sait pas comment je fait pour finir mes journèes!! Je vie en allemagne et je ne reçois aucune aide ; et bien des fois je pleure comme une dingue et je ne supporte pas d’entendre les pleurs!! Voila bon courage a toutes les mamans de triples on es des mamans fatiguèes mais formidables♥♥♥

    • Je t’avoue qu’ici aussi il y a un vrai rituel du dodo mais rien n’y fait. Bien sûr, ils ne se relèvent pas mais ils parlent. Et leurs chuchotements n’en sont pas !
      Du coup, comme les cloisons sont fines, on a tendance à se fatiguer rapidement du bruit ambiant.

      Je pense que notre solution est d’avoir plus de chambres! Une fois que c’est parti, les nuits sont longues. (les siestes aussi). C’est vraiment le moment de se coucher qui pose problème et pourtant, je pense que tout y est : règles dès le départ, horaire fixe, rituel (histoire et un qui reste avec nous à tour de rôle…).

      Je te comprends tellement pour le manque d’aide et la fatigue. C’est vrai que nous avons beaucoup d’énergie. Peut-être que les mamans de jumeaux en ont deux fois plus et les mamans de triplés 3x plus ? (est-ce que nos gênes sont modifiés)

      A très bientôt,

      • Y a-t-il seulement une solution ? t’imagine le bazar dans la maison séparée ?
        Moi, maman de jumeaux (oh, je me prends pour François Hollande maintenant), je ne les imagines même pas laisser à eux mêmes dans une maison séparée…
        J’imagine tout à fait la fatigue que ce doit être avec des triplés. C’est ça le plus dur à la longue, je pense, la fatigue sur le long terme et quand tu ne vois pas le bout du tunnel.
        Les miens ont 3 ans maintenant, je ne suis pas sûre d’avoir 2x plus d’énergie.
        @aitaf lamini, essaie de tenir le coup, c’est pas facile… ESt-ce que le repassage est vraiment nécessaire ? tu pourrais peut-être t’en passer ?
        Bon courage à vous mamans de triplés qui développez en permanence des trésors d’imagination, de patience, de conciliation, d’astuces en tout genre avec vos petits bouts !

Laisser un commentaire