Paracha de la semaine : «Il est où papi ?»

Deuxième paracha, (pour comprendre ce que c’est, il faut lire ce petit pavé ici).

Ce week-end, on a eu la chance de recevoir Mamouchka (ma maman / la mamie) pour tout le week-end. En partant dimanche soir, la question tombe. Pour ce sujet si joyeux, les triplés s’écrient en cœur :

« Il est où papi ? »

J’ai bien compris qu’ils ne parlaient pas de mon beau père. J’ai quand même essayé. Je suis fatiguée le dimanche soir.

Après tout, il fait partie de notre vie ce papi qui n’est plus là. C’est pour toujours mon papa.

Je commence donc l’explication :

- SpiderMaman (qui se transforme d’un coup en SpiderFillette ) : « Et bien papi, il est mort » Je me dis que commencer comme ça, ça fait un peu l’effet d’une bombe. Peut-être qu’ils vont passer à un autre sujet.

paracha

- Mes triplés (l’un en même tant que l’autre  bien sûr) : « comme quand on tombe dans le trou ? »

Je leur ai expliqué qu’il ne fallait pas s’approcher trop prêt du bord de notre balcon. Que sinon, et bien on tombait dans le trou (et pour bien les traumatiser, je l’ai ait porté chacun leur tour afin de leur faire apprécier par eux même la portée des mots.) C’est peut-être un peu barbare pour certains. Mais je préfère qu’ils comprennent les risques.

Pour mettre tout le monde d’accord, la défenestration c’est 250 décès par an, principalement chez les moins de 10 ans. Qu’elle que soit la façon, mieux vaut  prévenir.

- SpiderMaman : « Pas exactement. Lui, il a été très malade. On ne pouvait pas le soigner. Ça arrive dès fois. Mais très souvent, les docteurs réussissent à nous soigner. » Non, vous n’allez pas mourir chaque fois qu’on va aller voir Dr Bobo !

- Lolo Cacao : « Il avait la varizelle ? »

- SpiderMaman : « non, c’était une maladie à cause du soleil. C’est pour ça que vous vous baignez avec des tee-shirts un peu collant l’été. »

- Lolo Cacao : « Et t’es criste ? »

- SpiderMaman : « bah oui, je suis un peu triste dès fois. Mais j’ai tous les jours plein de belles choses autour de moi. SpiderPapa, vous, Mamouchka, Mamie Hélène et papi Nathan,Tonton Fred, Tata Véro, Tonton Yoyo et tous les autres… » La quantité minimise l’effet !

- Danou le gnou entre dans la discussion : « et on peut plus le voir ? »

- SpiderMaman : « bah non, on ne peut plus le voir. Mais on peut y penser. Quand j’étais petite, il tirait toujours les cheveux aux petites filles dans le métro et puis, il faisait semblant que ce n’était pas lui. Et bien, chaque fois que je vois des petites filles avec des nattes, je pense à lui (et je me retiens de faire pareille. Question d’éducation Môsieur !).

Vous voyez, c’est un peu comme s’il est avec moi ! Dès fois, je me dis qu’il est dans le ciel et qu’ils nous regardent (si ça peut être vrai, c’est cool) Et puis, je vous parlerai de lui souvent, comme ça, vous le connaîtrez un peu. Et puis, j’ai aussi des photos. »

- Lolo Cacao qui revient sur la maladie : « Il était malade comme les éléphants du pac’ de la Tête d’Or ? (grand parc lyonnais où des éléphants ont été placés en quarantaine car ils ne pouvaient pas être traités) »

- SpiderMaman qui voit qu’elle a bien compris le concept : « oui »

- Lolo Cacao, encore (sujet porteur chez mademoiselle) : « et toi et papa aussi tu vas mourir ? »

- SpiderMaman « Un jour, mais le plus tard possible. J’espère que je verrai quand vous serez vous-même papi et mamie »

- Danou le gnou qui s’exclaffe : « pffff, c’est pas possible ! »

- SpiderMaman : « Bah si, regarde mamie Dinah (ma très vieille petite mamie), c’est ma mamie »

- Danou un peu perplexe : « mmmhh, d’accord. »

- Ava Banana qui avait tout bien écouté sans se faire remarquer : « bah, mman, on peut faire une échelle et se grimper sur les épaules comme dans la piscine avec papa et comme ça, tu pourras lui faire des bisous ».

…Je veux bien essayer.

 

Pour comprendre ce que c’est que la « Paracha de la semaine », c’est ici : « La paracha de la semaine, une question expliquée aux enfants » 

papi de triplés

le papouchka

Claire Barer, maman de triplés 
Le blog de triplés-  » La vie des triplés « : trucs, astuces et galères de parents de jumeaux et plus et de familles nombreuses.

facebook blog de triplés

twitter blog de triplés

Rendez-vous sur Hellocoton !

5 commentaires à propos de “Paracha de la semaine : «Il est où papi ?»

  1. :’(
    Pour moi c’est THE question ! Plus tard je pense que ça sera moins compliqué de leur parler de sexe que de la mort. C’est un sujet trés tabou pour moi.
    J’évite au maximum d’en parler, et ça avec n’importe qui. J’esquive, j’esquive, j’esquive…
    Tu as réussis à bien expliquer les choses, bravo à toi !

  2. tu m’as fait pleurer… J’ai expliqué aussi à mes grumeaux mais je suis pas sûre qu’ils aient bien intégré le concept. Ils savent que mon papa et ma maman sont au cimetière car ils étaient très très malades.

    • oh ! (en secret, moi aussi je me suis un peu fait pleurer en écrivant !). C’est vrai que ce n’est pas simple à faire comprendre aux enfants. ET c’est aussi différent s’ils les ont connu ou pas. (quel est le cas pour toi ?)Tu verras, en grandissant ils se rendent un peu plus compte. Dès fois, je me dis que je les prépare à quelque chose qui arrivera forcément. (ma vie a tellement basculé à la mort de mon père) A la fois, je ne veux pas non plus les angoisser. C’est pas simple. Vivre sans eux pour avoir des conseils non plus n’est pas simple.
      A très bientôt,

Laisser un commentaire