Paracha de la semaine : «Pourquoi on va au centre aéré ?»

Ici, comme partout en France, en ce moment, c’est les vacances scolaires. Pour mes triplés en particulier, vacances scolaires = centre aéré. Non je ne suis pas une mère indigne. Je travaille. La majorité du temps en télétravail.

Du coup, quand ils entendent les copains/copines qui déballent leurs supers vacances et les sorties géniales avec mamie ou sur le dos de l’un de ces vicelards de poneys, je dois bien justifier pourquoi eux, sont dans un centre aéré et pas avec SpiderMaman.

Oui, les poneys sont vicelards. Ils ont l’air mignons, choubidoux même, mais en fait, c’est un piège à parents. Tu y vas une fois en éclaireur et hop, on est embrigadé dans le slogan « le cheval c’est trop génial » pour plusieurs mois !

Alors quand Danou le Gnou m’a demandé « pourquoi on va au centre aéré et on reste pas avec toi », voilà ce que j’ai répondu.

centre aéré enfants

- SpiderMaman : « Tu sais mon Danou, quand les enfants sont en vacances, il y a beaucoup de mamans et de papas qui travaillent. Je suis venue en vacances avec vous cet été. Tu te rappelles, à la mer et à la campagne ? »

- Lolo Caco met son petit grain de sel : « mais, toi t’es à la maison. On a qu’à rester avec toi »

- Et Danou ajoute « bah, t’as qu’à pas travailler »

- SpiderMaman : « en fait, j’aime mon travail et en plus, c’est comme ça qu’on a des sous. Vous savez, des sous, comme les pièces qu’on met dans vos portes monnaie. Pour pouvoir être au chaud dans un appartement, manger, acheter des jouets, et bien, il faut gagner des sous. Du coup, je ne peux pas m’occuper toujours de vous. En plus, vous avez beaucoup de vacances quand même ! ».

- Ava Banana attend bien son tour et décide de s’exprimer : « bah, tu travailles à la maison. Moi, je peux rester avec toi. Je ferais pas de bruit ».

- SpiderMaman : « Ma nana, ce n’est pas possible. Il faudra bien que je m’occupe de te faire à manger et puis aussi des activités. Sinon, tu vas t’embêter. Au centre aéré vous faites pleins de belles choses. Vous allez même aller au cirque ! En plus, ce ne serait pas juste et Lolo Cacao et Danou le Gnou…et Doudou ? »

- Mais Ava Banana, ne lâche pas l’idée : « mais dès fois quand je suis malade, je peux rester ? »

- SpiderMaman : « C’est vrai, mais moi, je suis très embêtée. D’abord, quand tu es malade ce n’est pas rigolo* et en plus, si on me demande des choses à mon travaille et que je ne peux pas le faire, je vais me faire gronder. Et c’est comme vous, je déteste me faire gronder ».

- Lolo Cacao la maligne n’en perd aucune miette, elle décide d’argumenter : « Moi je sais que tu es à la maison. Alors, je peux rester  ? (avec des yeux de chien battu) ».

- SpiderMaman : « Ma Lolo, tu sais, en fait je travaille de la maison. On appelle ça le télétravail. « Télé » comme « téléphone » et « travail »…comme « travail ». Tu te rappelles quand j’allais tout le temps à Paris la nuit (SpiderPapa aussi s’en rappelle. Très bien). Maintenant, je peux être là le soir et le matin presque tout le temps. C’est mieux !? Mais je dois quand même travailler. C’est pour ça que vous allez au centre aéré. »

- En cœur : « Ahhhh, d’accord. Et bah, aujourd’hui on va faire des fruits géants en papier mâché ! »

Chouette, qu’est-ce que je vais pas me taper à ramener ce soir en les récupérant !

Je crois que l’explication me fait du bien à moi aussi. On ne nous dit rien, franchement. Amour, peur, culpabilité : le trio gagnant de la parentalité ?

 * souvent je me demande si les adultes hypocondriaques étaient des enfants sur-chouchoutés quand ils étaient malades.

Pour comprendre ce que c’est que la « Paracha de la semaine », c’est ici : « La paracha de la semaine, une question expliquée aux enfants » 

Claire Barer, maman de triplés 
Le blog de triplés-  » La vie des triplés « : trucs, astuces et galères de parents de jumeaux et plus et de familles nombreuses.

facebook blog de triplés

twitter blog de triplés

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire