SpiderMaman : 6 grossièretés pour enfants

Je ne suis pas vulgaire. Dès fois, je suis grossière. Rien à voir. J’adore la langue française. A chaque mot, ça signification.

Il ne faut pas m’en vouloir, c’est de la faute à mon papa. Il n’est plus là, on ne peut plus lui taper sur les doigts ! Qu’il était grossier, mais grossier…

Depuis l’arrivée dans ma vie des triplés, puis de mon petit dernier, j’essaye de me censurer sur les gros mots. Malheureusement, ils se dégainent rapidement.

Quand à trois ans, Ava Banana m’a dit son premier  » ‘tain maman », qu’au départ j’ai pris pour un « train » et qui en fait voulait dire « putain », je me suis fait la remarque qu’il était nécessaire de mieux parler.

A pied, je suis folle de rage quand les voitures ne me laissent pas passer sur les passages piétons. J’en perdrais mon statut de SpiderMaman aimable. « Espèce de… » sort très rapidement.

J’ai donc réalisé une petite liste de grossièretés adaptés à mes bouts d’choux. Faut quand même pas déconner, je veux bien me brider mais il me faut toujours des mots pour continuer à m’exprimer.

6 grossièretés à utiliser avec ses enfants

Gros mots

1) Canaille/Canaillou : se dit de celui qui fait une sottise impliquant du « vicieux » dedans.
« Lolo Cacao, espèce de canaille. Arrête de cacher le doudou de ton frère »

2) Gredins : petit voleur en puissance.
« Petit gredin, remet ce bonbon tout de suite dans la boite »

3) Filou/filoute : qualifie celle/celui qui réalise une bêtise avec ruse.
« Lolo Cacao, tu n’as pas le droit de subtiliser les cartes de memory pour que les autres ne les trouves pas. »

4) Coquinou : celui qui fait une bêtise mignonne.
« Doudou, espèce de coquinou, tu ne peux pas te vider le talc sur la figure même si tu ressembles à un adorable petit fantôme »

5) Gnou : animal qui ressemble à une vache et qui vit principalement en Afrique. Effectivement, ce n’est pas vraiment une insulte. Je m’en sers lorsque l’un de mes enfants est embêtant, qu’il répète dix fois sa demande sans épuisement. C’est la spécialité de Danou. Aussi appelé Danou le Gnou. CQFD.
« Danou arrête de faire le gnou, je vais t’aider à mettre le dentifrice sur ta brosse« .

6) Jeune Caca : version sympathique de « vieille merde », complètement inadapté avec des enfants. Cette expression est à utiliser pour détendre l’atmosphère quand parents et enfants sont fatigués et excités. Rigolade de tous assurés. Pipi/caca, ça marche à tous les coups. pour tous les âges.
« Oh, les jeunes cacas, vous arrêtez de courir dans tous les sens ! »

Vous dites quoi quand vous êtes énervés pour ne pas basculer dans la grossièreté ?

Claire Barer, maman de triplés 
Le blog de triplés-  » La vie des triplés « : trucs, astuces et galères de parents de jumeaux et plus et de familles nombreuses.

facebook blog de triplés

twitter blog de triplés

Rendez-vous sur Hellocoton !

7 commentaires à propos de “SpiderMaman : 6 grossièretés pour enfants

Laisser un commentaire