MAP : La menace de l’accouchement prématuré

MAP : Menace d’Accouchement Prématuré

Quand ça nous est arrivé, pour mes triplés, c’était tellement inimaginable, insoutenable, que j’ai cru être projetée dans une série TV. C’est donc ainsi que j’ai voulu vous le raconter.  

MAP menace accouchement premature

Episode 3 Saison 4
Previously on « La vie des triplés ».

Pitch : après quelques années de galère alimentaire (tout est ici), un parcours de PMA éprouvant et plein de petites phrases déplacées, SpiderMaman est enfin enceinte.
Des triplés.
Avec SpiderPapa, ils ont décidé que ce serait la vie qui choisirait s’ils devaient tous les garder.
Pas de réduction embryonnaire.

Générique sur l’air de « La petite maison dans la prairie » remixé avec celui de Massive Attack pour Dr house. Mix un peu chelou mais entraînant et grave à la fois.

Distribution :

  • Rôles principaux : SpiderMaman et SpiderPapa
  • Rôles secondaires :

- Dr Petitpoid : médecin spécialiste en naissance prématuré
- Alice : infirmière sexy aux sous-vêtements trop sombres pour passer inaperçus
- Betty : prénom amical de la télévision de l’hôpital de la Croix -Rousse (Lyon 4)
- Le staff médical
- Les potes et la famille

 Scénariste : un enculé. Les personnages en chient leur race afin de maintenir l’audience avide de situations compliquées. (Oh la la, que c’est grossier)

L’épisode commence : SpiderMaman est enceinte de triplés

23 semaines + 5 jours précisément (dans cette histoire, chaque jour compte). Les triplés sont bien accrochés.

Je ressemble à une femme prête à accoucher. En réalité, je ne suis enceinte « que » de 6 mois. J’ai bien souvent le ventre qui se sert et pointe vers l’avant comme les nichons de Lara Croft. Avec tous ces petits dans le bidon, c’est sûrement une histoire de bagarre ou de petits cheveux tirés qui les font tant bouger.

Tout de même, ça commence à être un peu gênant une trentaine de fois dans la journée.

Je me dis que je devrais «consulter ».

Direction les hauteurs de Lyon. La Croix-rousse, une vraie galère pour se garer. Le mois d’octobre 2008 est très froid. Plus un manteau pour entourer mon gros ventre congelé.

« Enceinte de triplés », c’est le sésame pour griller la queue dans les maternités.

Grossesse à risque, pas de prise de risque. C’est un peu le slogan de la pub pour les mamans de multiples.
La sage-femme me prend en charge très rapidement.
Il vaut mieux me garder. Ces drôles de sensation, c’est des contractions. Vous l’aviez déjà deviné ?!

Service de grossesse pathologique. 2ème étage.

Me voilà installée dans une chambre double. Je fais des efforts, mais là c’est plus fort que moi. L’autre patiente se cache à la fenêtre pour fumer. Je l’ai envoyé balader. Me voilà bien avancé à partager mon quotidien avec cette guedin.
Elle était là avant moi. C’est son abonnement TV. Zut, flut, crotte, chié !

Nouvel étage, nouvelle sage-femme. Un petit doigt pour contrôler.
Oops, elle me regarde contrariée : « vous devriez appeler votre mari. Je vais réunir les pédiatres. Nous devons vous parler. »

SpiderPapa est en réunion. Il l’a quitté comme un dératé, très angoissé, et arrive auprès de moi. Les pédiatres sont déjà là. Je suis déjà en train de pleurer.
« Le col de Madame est ouvert. Il y a un gros risque d’accouchement imminent. Nous avons les médecins nécessaires au cas où cela arrive dans la nuit »

Nous nous regardons, décomposés. Pas maintenant, pas après tout ça.

Dr Petitpoids fait son entrée en scène.
Une jeune femme très douce, les cheveux soignés, le regard bienveillant. Elle se présente et tient à préciser : « Moins de 24 semaines, le risque de perdre un ou tous les bébés est très élevé. Si ce n’est pas le cas, l’hospitalisation sera très longue et éprouvante. Pour vous. Pour eux. »

Nous sommes prévenus.

Dernières indications avant de quitter la chambre : « nous allons vous poser une perfusion pour tenter de stopper les contractions. Vous ne devez plus vous lever. Restez allongée sur le côté gauche. Chaque heure en plus et une heure de gagner ».

Tic-tac. Tic-tac. Le crocodile de Peter Pan est caché sous mon lit.

Grossesse alitée à l’hôpital

De  nombreuses heures sont passées. Des jours.

Ma voisine de chambre a accouché. Elle s’est barrée. J’ai été surclassée dans une chambre individuelle. Le staff hospitalier a dû avoir pitié de voir SpiderPapa s’endormir dans un recoin près de la salle de bain.
Toujours des contractions. Je ne me lève plus du lit. Je vis avec l’angoisse perpétuelle de voir le temps s’arrêter. De voir naître ces bébés trop tôt.
C’est bien compliqué de vivre sa vie allongée. Heureusement, j’ai de la visite.
Alice, amie infirmière qui se trouve être intérimaire dans un bâtiment du complexe hospitalier.
Elle passe régulièrement. Sous sa blouse, on voit très bien ses sous-vêtements. C’est la brune sexy de cette série. Un peu cliché. En tout cas, j’ai pris beaucoup de plaisir à la tailler. C’est si bon de sourire dans ces moments-là.

Ils sont tous venus. Mes amis se sont relayés. Je ne les remercierai jamais assez. Plusieurs me ramenaient des douceurs à manger. D’autres en profitaient pour les manger.
Quand on est alité, il faut bien penser à garder ses gâteaux préférés près de soi. Comme tu ne peux pas te lever, tu as intérêt à anticiper où le cadeau doit être déposé.

Et puis, il y a eu Betty

Betty a été ma fidèle partenaire dans ces dures épreuves.
1) Rester allongée ou quand faire pipi au lit est une demande médicale.

2) Privée de wifi. Sérieux ? En 2008 ? Vous ne voulez pas vous équiper ?

3) L’angoisse du dodo. Le moment où le cerveau peut se laisser aller.  Où mes bébés naîtraient beaucoup trop petits.

4) Trouver quelque chose à faire. Laisser le temps passer.

Betty, c’était ma télé. Plus de 15h par jour de programmes. Pas toujours de qualité.

J’ai vu des émissions sur tout. Je me rappelle que Les Maternelles diffusaient chaque jour une petite histoire sur les jouets de Noël. Saviez-vous que le Teddy Bear tient son nom d’un dessin satirique mettant en scène Théodore Roosevelt refusant de tuer un ours maintenu attaché ?

teddy-bear-theodore-roosevelt

D’ailleurs, la grille des programmes de Noël, parlons-en. J’ai chaque année, au mois de décembre, une pensée émue pour toutes les personnes alitées devant leur télévision. Perte de repères. Les séries habituelles sont remplacées par des téléfilms à la con (mais sympa des fois. On devient moins exigeant lorsque l’on n’a pas le choix).

Le jour J est arrivé…

SpiderPapa est prêt. Il ressemble à un boxeur avant d’entrer sur le ring. Aujourd’hui, je n’ai plus peur. 10 semaines ont passées.

Grand panneau clignotant avec écrit « youpi »

Nous en sommes dans la 34ème semaine. Une grande étape de franchie dans la prématurité.
Le mot « délivrance » prend tout son sens.

De ma vie, je n’ai jamais autant fait preuve de patience. Un bon galop d’essai pour commencer notre vie avec  des triplés. Ils sont nés à l’heure du déjeuner. Un beau matin d’hiver, le 20 janvier.

Alors quand on m’interroge sur la grossesse « est-ce que ça c’est bien passée ? », je réponds toujours : « c’est bien compliquée, une grossesse avec des triplés : un mélange de peur, d’angoisse, de fragilité. Mais qu’est-ce qu’on peut s’éclater aujourd’hui ! »

Passée cette peur, ce qui suivait, était forcément du bonheur.

MAP menace accouchement premature 2

Clap de fin

A travers la presse people, plusieurs acteurs ont révélé qu’il y aurait une suite à cette aventure. La saison 5 débutera en janvier. Un bébé aux boucles rousses-dorées fera son apparition.

Tout s’est tellement déroulé comme dans une série, avec des hauts, des bas, des rebondissements, des larmes, des rires…et heureusement une sortie triomphale.

Claire Barer, maman de triplés 
Le blog de triplés-  » La vie des triplés « : trucs, astuces et galères de parents de jumeaux et plus et de familles nombreuses.

PMA Anorexie

facebook blog de triplés

twitter blog de triplés

Rendez-vous sur Hellocoton !

22 commentaires à propos de “MAP : La menace de l’accouchement prématuré

  1. quand je pense que j’ai passé 10 jours alitée dans un lit d’hopital pour ma dernière grossesse et que j’ai trouvé ça long! Bravo pour toute cette patience!!

  2. La MAP c’est un sigle que je n’aurais pas voulu vivre. Enceinte de 2 bébés, j’ai fait ma première MAP juste après la fin de ma 27 ème SA. Transferée dans un hôpital de niveau 3 pour éviter la catastrophe, loin de chez moi… quelques semaines plus tard on m’annonce que je peux rentrer à la maison (on me met à la porte car je n’ai plus de contractions). Je rentre la peur au ventre. La peur d’accoucher dans la voiture, la peur que le travail se déclenche à la maison. Je tiens à peine 1 semaine et re-belotte, de nouveau des contractions, je suis toujours dans la grande prématurité. Je dois de nouveau être transférée. La veille de la 32 SA je suis transférée avec un col ouvert à 3 cm dans mon hopital de niveau 2, je pense que je vais accoucher. L’équipe médicale fait tout pour arrêter les contractions. Il réussisent bien malgré moi. A 35 SA je peux quitter l’hopital, toujours 3 en 1. Et j’y retourne finalement à 38 sa + 3 pour une cesarienne programmée. C’était le 25 novembre 2013.

    C’est difficile de rester à l’hôpital tout ce temps, mais cela en vaut vraiment la peine !

  3. J’en ai eu les larmes aux yeux. Moi je n’avais qu’un bébé mais j’ai fait une MAP à 25 semaines. Je reverrai toujours les gants plein de sang de la SF… 1 semaine d’hôpital branchée à une perf et j’ai pu rentrer chez moi avec ordre de rester coucher. Au final ma Louloute est née à 35+1, en bonne santé. Pour ma seconde grossesse j’étais tellement stressée que, arrêtée à 4 mois, j’ai passé des semaines sans sortir de chez moi. Au final il a fallu expulsée Poupette à 41+1! La grossesse reste pour moi aussi un beau moment mais très stessant.

    • Tiens, je te donne un mouchoir, dans cette maison, j’en ai toujours plein ;) Lors de la grossesse de mon petit dernier, venu naturellement, j’ai eu la peur au ventre (c’est le cas de le dire) jusqu’à 38SA. Passé ce délais, je me sentais enfin bien ! Je te comprends tellement.

  4. Tiens, j’ai l’impression de lire le deroulement de la fin de ma grossesse ! 25 semaines, col ouvert, meme la voisine lourde dans la chambre a deux. Tout y est ;-) Mais c’etait il y a 19 ans et je suis restee alitee jusqu’a 35 semaines et 4 jours, moment ou Riri, Fifi et Loulou ont decide qu’il etait temps pour eux de faire leur apparition a l’ecran ! En pleine nuit bien sur c’est plus drole. Comme ca, j’ai eu une bonne occasion de rire en voyant arriver l’anesthesiste avec une plume de couette ou d’oreiller dans les cheveux. Mais ca c’etait juste avant qu’il me dise que non non, il n’etait pas la pour la peridurale, c’etait beaucoup trop tard pour ca ! Gloups… Accouchement triple par voie bassr… mais pas a voix basse, je vous assure :D

  5. Ça y est je me reconnais tellement!
    Tiens c’est bizarre mon ventre est tout dur!
    Oh ça doit être les petites qui bougent rien de méchant!
    Lundi soir petite indigestion et ventre assez dur! Mardi je file aux urgences! Grossesse gemelaire sésame ouvre toi !
    Je suis à 29 Sa + 4!
    Monito les chipies dures à capter! Le monito des contractions qui enchaînent les montagnes!
    Col raccourci!
    Je vois débouler le Gyneco!
    Madame vous êtes la pourquoi ben euh à la base diarhee lol et lui me répond euh non non grosses contractions et col raccourci
    Ah ok et alors! Ben alors madame on vous garde!
    Quoi mais non impossible j’ai ma baby shower ce soir ma valise est pas prête va expliquer à mon mari qu’il doit m’amener ça ça et ça!
    Ah si seulement ma mère étais la lol!
    Et la le couperet alors comme vous êtes pas à 30 sa ben le pédiatre ne vous garde pas vous êtes transférer en niveau 3 super loin de mon mari de mes beaux parents de mes copines!
    Quoi pour 3 pauvres jours!
    Oui madame!
    J’appelle mon mari qui ne comprend rien il me dit ben t’as pas perdu les eaux c’est pas comme dans les films! Ta gueule chéri je t’m mais la vient! Ok des que ma réunion est fini loooool
    Bref je suis transférer! Rebelotte monito la perf qui me suis la seringue électrique!!!
    J’ai faim j’ai avaler 3 petits lu ce matin et un thé!
    On me monte chambre double bon ça va la voisine est sympa et surtout elle va devoir se taper le changement de seringue à 4h du mat et les bits du pipi dans la nuit!
    Bref 1ère nuit à l’hosto entre les bébés qui pleurent le cerveau qui cogitent j’ai pas dormi et il est 7h!

    • Tu viens de rentrer là, hier ? Zut ! Maintenant, il ne faut plus bouger, mettre le cerveau sur pause, regarder les merdes à la TV (et trouver un endroit pour mettre la télécommande sans qu’elle ne tombe) et attendre, en espérant que ça dure le plus longtemps possible. Dis-toi que s’il se passe quelque chose, il y a les personnes compétentes à côté (contrairement à chez toi). Moi, ça m’avait rassurer. Pour ton mari, bah, il va devoir suivre le mouvement. Je compatis. N’hésites pas à venir ici si tu veux échanger (je me suis permise le tutoiement) et surtout, bon courage et je veux des belles nouvelles. Mon col est resté ouvert des semaines entières avec des contractions régulières et nous avons tout de même réussi à arriver à un terme très raisonnable pour des triplés.

  6. Oh la la que de frissons et de souvenirs.
    Mon premier est né prématurément à 34sa, splach en pleine nuit, et quelques heures plus tard il était là (enfin plutôt transféré d’urgence en neonat, vu que j’ai accouché fissa dans le 1er hosto venu et qu’il a fait une détresse respi…)
    Pour ma deuz quand à l’écho on m’a annoncé un col ouvert à 3-4et une hospitalisation imminente à 30 SA, avec une possibilité d’accouchement dans la foulée, j’ai eu vraiment les chocottes.
    Les trois semaines d’hospitalisation m’ont paru interminables mais le repos (et le soutien des proches) a payé puisqu’elle est né à 38semaines.

  7. Pingback: La couple, les enfants et le sexe - La vie des triplés

  8. Bonjour
    moi je me retrouve dans votre récit.
    enceinte de triplé bi tri.
    vendredi perte des eaux la paniqueeeeeeeee
    pour mon premier j’avais perdu les eaux et j’avais accouché 4h après
    énorme problème je suis qu’à 19sa et c’est la poche du singleton qui a fissuré
    bb1 2 ans se retrouve sans maman jusqu’à l’accouchement. .. il me lâcheront pas à cause du risque d’infection. ..
    chambre double et en 6 jours j’ai changé 3 fois de voisine!!!
    rester ici pendant plusieurs semaines avec la peur de la fausse couche tardive, l’accouchement trop prématuré, les hormones et les disputes avec mr qui ne comprend pas mes inquiétudes. …
    je sens que le temps va être très très long…..

  9. Bonjour à toutes,
    je suis enceinte de triplés 24SA, et la je suis au repos à la maison suite à une infection urinaire qui a provoqué des contractions, heureusement le col n’est pas ouvert.
    j’ai très peur pour la suite sachant que j’ai bcp de chance à savoir que j’ai une endométriose et qu’après une première tentative (injections hormonales) je tombe enceinte qui plus est de triplés.
    j’espère que j’arriverai en moins à 34semaines.
    bon courage à toutes

  10. Bonjour, je suis hospitalisée depuis 7 semaines pour grossesse gémellaire. Je suis arriver a 20 sa col ouvert et poche des eaux engager dans le vagin!! On me dis que c’est certainement fini que je vais faire une fausse couche tardive, toute une nuit à stresser à attendre …. Le lendemain rebondissement on me propose d’essayer de poser un cerclage mais sans trop grande conviction de réussite !!!! Et voilà 7 semaine que le cerclage est posé je croise les doigts un vrai miracle que jusque-là il n’y est pas eu de complication mais voilà toujours hospitaliser j’en ai marre une fille de 4 ans à la maison qui me manque énormément mais on veut pas me renvoyer chez moi, j’ai le droit de me lever juste pour la toilette je suis au bout quand je me présente qu’il reste encore 10 semaine à rester allaiter ici !!!!

    • J’imagine tout à fait l’angoisse que vous devez vivre. Chaque jour de plus est un jour de gagner. j’espère que vous allez aller très loin dans cette grossesse. Bon courage pour les jours à venir loin de votre puce.

Laisser un commentaire