Faire ses nuits. As-tu la même définition que moi ?

C’est quoi pour toi « faire ses nuits » ?

J’entends partout « il a fait ses nuits à deux mois », « ce bébé est adorable, il faisait ses nuits en sortant de la maternité » ou encore « tu n’as pas de chance, mon bébé a toujours fait ses nuits»…

Et bien, si tu te sens mal loti dans ce domaine, ne t’inquiètes pas. Tu n’es pas seul. Moi aussi je suis dans ce cas là.

Mais qu’est-ce que ça veut dire « faire ses nuits ? »

A force, d’avoir l’impression d’être un OVNI avec mes triplés qui ont « fait leurs nuits » vers 2 ans et demi, j’ai commencé à me poser une question. Est-ce que les miens sont différents ou bien n’avons-nous pas la même définition ?

Dans la SpiderFamily, faire ses nuits c’est…

C’est dormir toute la nuit. Dit ainsi, ça parait plutôt évident.
Je dois donc un peu préciser : du coucher le soir au lever le matin. Sans interruption, sans réveil nocturne (que ce soit pour boire du lait ou juste pour le plaisir de voir sa maman…à 4h du mat’ ? Franchement !), sans tétine à remettre, sans pipi au lit, sans…sans rien quoi.
D’après cette définition, j’ose avouer qu’ici, ça a pris beaucoup de temps.

Bien entendu, un petit biberon à caler, puis retourner se coucher, ça ne prend pas beaucoup de temps.
Ça en prend.
Juste ce qu’il faut pour avoir mal aux cheveux le matin. Surtout si c’est vers l’horaire fatidique de 2-3h du matin.

Je crois que le pire qu’il soit, c’est le réveil vers 5h30. Celui-là où tu sais bien que retourner te coucher est une hérésie. Qu’une fois allongée et ré-endormie, tu auras à peine le temps de rêver à une bonne douche chaude et hop, le réveil se met à sonner.
Alors au lieu de rêver à cette douche chaude, je vais me la faire couler. J’ai appris, même dans ces moments là, à apprécier les nuits raccourcies et les réveils aux aurores.

Il y a aussi le critère de temps

Et bien oui, pour moi, faire ses nuits, c’est également dormir au moins 9 heures d’affilées (minimum). Parce que des nuits qui commencent à minuit et qui finissent à 5 heures du matin, si pour certains cela suffit, pour moi, pas. Dans tous les cas, pas suffisamment pour appeler cela « faire ses nuits ».

Et quand enfin, la divine nuit est arrivée

En tant que maman, j’ai ressenti ça comme une grande victoire, la médaille d’or, le podium savamment décoré de paillettes et de lierre grimpant. La journée nuit où ni SpiderPapa, ni moi, n’avons eu à poser un pied hors du lit, a été semblable à marathon enfin achevé.
Evidemment, la période qui suit s’avère longue et semée d’embûches. Elle commence par « chut, ne faites pas de bruit ! »

Dans un but de déculpabilisation collective et pour me rassurer, dis-moi en commentaire que tu n’as pas la même définition que moi. C’est quoi pour toi « faire ses nuits » ?

Claire Barer, maman de triplés 
Le blog de triplés-  » La vie des triplés « : trucs, astuces et galères de parents de jumeaux et plus et de familles nombreuses.

facebook blog de triplés

twitter blog de triplés

Rendez-vous sur Hellocoton !

37 commentaires à propos de “Faire ses nuits. As-tu la même définition que moi ?

  1. lol tu n’es pas un ovni, moi, ct pareil avec un piège : elle m’a fait des nuits complètes de 2 semaines à 4 mois… puis ce fut l’enfer, jusque à 2 ans environ. Maintenant, ça se dérègle de temps en temps, 1 nuit sur 5 environ mais c déjà bien ;-)

  2. Ben écoutes, je préfère me dire que faire ses nuits c’est effectivement sauter un biberon ou deux, parce que sinon mon fils, 3 ans en février, ne fait pas non plus ses nuits, sachant que je me lève au moins une fois par nuit (pas toutes les nuits hein !!! juste 5 sur 7 environ :( )
    Mais bon c’est juste pour lui remettre la suçu, ou le rassurer, ou lui remettre la couette, ça dure 2 min à peine, je ne me réveille pas complètement.
    Donc moi aussi, j’ai toujours dit que mes enfants avaient fait leurs nuits à 2 mois parce qu’ils dormaient de 21 h / 22 h jusqu’à 5h / 6h.

  3. Hé bin je me posais la même question! En fait, à 1 mois et demi, la petite viking dormait de 23h à 7h (sans interruption, sans rien). Mais du coup on m’avait tellement dit et répété que « c’est un bébé de petit poids, elle mettra surement du temps à faire ses nuits » que je me disais que non, ce n’était pas ça, elle ne faisait pas encore ses nuits…
    Bref, à maman débile question débile, j’ai demandé à la pédiatre… Qui m’a répondu que « pédiatriquement » (non, c’pas vrai, j’invente pas des mots!) on considère qu’un bébé fait ses nuits quand il ne se réveille pas entre minuit et 6h du matin.
    Depuis, la petite viking a allongé ses nuits et ça lui arrive de dormir 14h30 d’affilé (et la grâce mat’ jusqu’à 10h30, ça n’a pas de prix)! Donc on a juste eu beaucoup de chance avec ce bébé :)

  4. Ben je suis bien d’accord avec ta définition, mais j’ai de la chance j’ai des marmottes, à part quelques réveils intempestifs en cas de dents qui poussent ou rhume qui bouche le nez et empêche de sucer la tutute, mon 1er a arrêté de nous réveiller à 5 mois et le 2ème à 9 mois … Et pour moi faire ses nuits c’est effectivement dormir jusqu’à 8h le matin ;)

  5. Si ça peut vous rassurer, j’ai des jumeaux de 4 ans et ils commencent juste à faire des nuits complètes, bien que l’un des deux me fasse encore des insomnies de temps en temps… Et chez nous « faire ses nuits », c’est dodo non stop de 12h pour les enfants et 8h pour la maman ;)

    • Il faut me tutoyer. Tu connais assez ma vie en lisant ce blog pour te le permettre ;-) J’aime vos nuits. Aujourd’hui, nous aussi, on y est parvenu. 20h30/7h en semaine et 21h/9H le week-end (quand je veux bien me réveiller, sinon, ils se réveillent et vont dans la salle de jeux sans faire de bruit)

  6. Moi je ne sais plus ce que c’est de dormir une nuit entre le grands de 3 ans qui ne les a jamais vraiment faites (biberon, dents et maintenant le pipi au moins deux fois par nuit) et les juju de 10 mois une bonne nuit c’est quand on se lève seulement trois fois:-)))

  7. Faire ses nuits… Nous avions l’impression que notre fille était la seule à ne pas avoir compris comment faire (sauf qu’il ne faut pas oublier que certains parents n’admettrons jamais que leur enfant est imparfait !)… et ça a duré jusqu’à ses 2 ans 3/4 !!! Et maintenant qu’elle a passé 3 ans, elle se dit de temps en temps qu’il est rigolo de rappeler à ses parents le bon vieux temps !!!
    Pff…

  8. Pour moi aussi, faire ses nuits c’est dormir d’un sommeil de plomb de 22h au moins à 7h au moins. Pour mon ainée, pas de pb, sommeil du juste depuis ses 2 mois. Mais pour la petite, j’ai découvert ce que c’était que de se réveiller toutes les nuits et elle a 13 mois. On dirait qu’elle a un sommeil ultra léger. En tous cas moi, j’ai peur de m’endormir et d’être réveillée par ses cris de putois dans la demi heure. J’en suis venue à redouter mes nuits!

  9. Déjà avant d’être maman, j’ai eu la chance de rencontrer des gens qui m’ont bien expliqué ce qu’étaient « les nuits » au sens général du terme, c’est à dire, une période de 5 heures d’affilé, au moins trois fois par semaine.
    Mine de rien, ça m’a beaucoup aidé, parce que quand tu n’as pas d’attentes irréalistes, tu encaisses mieux.

    Pour l’aîné, il a dû faire 4-5h toutes les nuits vers 1 an. Ensuite, quand je l’ai passé dans sa chambre à 2 ans, il a enchaîné 12h toutes les nuits et je n’ai aucun souvenir de réveils pour pipi/boire/encore un câlin.

    Mais l’aîné, enfin quand il est tout seul, c’est souvent un bébé « comme dans les livres », c’est la nature qui veut ça pour que tu fasses un deuxième enfant, sauvegarde de l’espèce oblige.

    Pour les jumeaux, enfin surtout pour un, c’est un peu plus dur. A 14 mois, la fille tourne bien (4-5h par nuit), par contre le garçon, c’est Bagdad (mais c’est médical)
    Du coup, j’en arrive à avoir limite la pêche d’enfer quand j’arrive à griller 3h de suite….

    En tous cas, ça me rassure un peu de vous lire, car évidemment ici, c’est la faute à l’allaitement…

  10. C’est marrant justement hier je mettais un statut facebook comme quoi mes jumeaux faisaient enfin leur nuit :). À la naissance c’était 2h30 entre chaque biberons (l’horreur !) ensuite vers 1 mois et demi/2 mois toutes les 3 heures (et sans différencier le jour de la nuit..).
    Et maintenant à 3 mois mes loulous dorment 6 à 8 heures et ça pour moi c’est faire les nuits, un bonheur ! Et quand ils dorment ils dorment ! Rien ne les réveille donc tant mieux :) après le biberon de 2h c’est gros dodo et au prochain biberon ils dorment 5h au lieu de 4h.
    En tout cas maintenant je dors vraiment parce qu’avant entre 2 biberons la nuit ils pleuraient pour leur sucette (ça c’est encore une autre histoire.. Mdr) et je ne dormais pas, j’étais obligée de faire des siestes la journée en décalé et en coupé :/

    • Tu as dû être bien crevée ! Au départ aussi, c’était bien la lutte les nuits avec tous les biberons. S’il y a une chose que j’ai compris, c’est qu’un bébé qui a bien mangé dort en général plutôt pas mal. Tu es encore dans les débuts alors je t’envoi toute mon énergie (ou le peu qu’il en reste).

  11. Je dois être moins exigeante que toi, moi j’ai considéré que mon loustic faisait ses nuits à partir du moment où il pouvait dormir 6 heures d’affilées… donc vers 3 semaines environ. Apparemment ta pédiatre donne la même définition, je ne le savais pas. Bon après c’est vrai que 6 heures c’est peu, que 8 heures c’est mieux, mais avec juste un bib à donner pour qu’il redorme 4 heures direct, je trouve qu’une seule interruption en 10 heures c’est quand même pas si dur… Bon après c’est vrai, je ne sais faire que des singletons moi… C’est tout de suite moins marrant, mais aussi moins fatigant je suppose !!

    • 3 semaines ! Pff, je suis jalouse. 6h je m’en serais bien contentée si les trois l’avaient fait en même temps. Avec mon petit dernier, j’ai découvert la joie du bébé singleton.
      Attends, on ne sait jamais, peut-être qu’un jour tu en accueilleras 2 ou 3 :-)

      • Pour être sincère, c’est la première question que j’ai posé à l’échographe lors de la 1ère écho…
        « Il est pas venu avec un copain ? »
        « Non »
        « pfff tant pis… »

        Des jumelles monozygotes, ça a toujours été mon rêve, me demande pas pourquoi, j’en sais rien… Voir même des jumelles mono plus un singleton mec dans une poche à côté…
        Mais bon, j’suis abonnée aux grossesses mono-foetales, le miracle c’est chez les autres que ça se passe, pas chez moi… Alors je suis le miracle sur les blogs des autres veinardes lol

  12. Bon je vais dégouter tout le monde…
    Moi, ma louloutte en rentrant de la mater nous a fait une semaine ou elle se réveillait à 4h du mat, puis une semaine à 5h puis minuit-7h, puis 23h-7h, puis 23h-8h… aujourd’hui elle a presque 8 mois et dors 11h30 par nuit le week-end, parce qu’en semaine on la réveille pour l’amener chez la nounou. Comble du comble, comme je ne suis pas un gros dormeur, ma fille dors plus que moi, je suis levé une à deux heure avant elle le week-end !!!

    Alors je voulais dire aussi que pour ma défense comme je suis le seul papa à laisser un commentaire j’ai le droit de faire des jalouses.

  13. Désolée mais mes triplés de 19 mois ont fait leurs nuits et moi par la même occasion la mienne a 4 mois, ce qui signifiait dernier biberon à 21h et biberon suivant à 6h !!!
    Et depuis Juillet, c’est à dire, depuis leurs 15 mois, ils dorment de 20h30 à … 9h, oui je sais je suis une chanceuse, oh bien sûr, j’omets les nuits de rhumes et de dents où là les réveils peuvent être à n’importer quelle heure …
    PS : ils font aussi une sieste de 2h30 environ l’après-midi, mais attention quand ils sont éveillés c’est NON STOP !!!

    • Bonjour Isabelle, en fait, ça me fait vraiment plaisir de voir que c’est mieux ailleurs. Surtout quand c’est pour des triplés ;) Pour la sieste, je me trouve très chanceuse. A 5 ans, ils dorment encore 2h30 voire 3 heures les jours où ils sont vraiment fatigués.

  14. Faire les nuits… vaste sujet chez nous ! Le loulou de 2 ans et demi actuellement a oublié comment on fait depuis longtemps. Vers 3-4 mois on arrivait à faire du 21h-6h, ce qui nous allait très bien (même le weekend, tant pis pour la grasse mat’). Mais depuis plusieurs mois, je suis obligée de me lever plusieurs fois chaque nuit, ou presque, en général pour rien (un petit cauchemar, un câlin, remettre la couette, un bisou…) mais c’est épuisant ! On espère que la rentrée à l’école l’année prochaine le fatiguera suffisamment pour avoir droit à des nuits non-hachées… on peut toujours rêver !

  15. Chez nous, nos loulous ont fait leurs nuits (6-7h d’affilée) vers 1 mois 1/2 ! ouais joie… oui mais… c’était sans compter sur leurs côtés filous car à partir de leurs 8 mois, ça a été l’enfer avec de nombreux réveils par nuit et l’impossibilité parfois de les rendormir sans 1h de réconfort dans les bras… AAAAArrgh, ça c’est calmé vers 19 mois… mais avec toujours 1 ou 2 réveils par nuit. Depuis la rentrée de septembre, et leurs 3 ans, (entrée en maternelle), ça y est… plus de réveil (ou alors 1 fois tous les 15 jours mais toujours avant minuit)… AAAAAlééééééluïaa ! Donc, quand de jeunes parents me disent que ça y est leur petit bout fait déjà ses nuits, je me dis juste qu’ils ne sont peut-être pas encore sortis d’affaire les jeunes inconscients !

  16. Pingback: Envie d’un petit dernier ? Et si tu attendais des jumeaux. Ou pire, des triplés. | La vie des triplés

  17. Ha si moi mon ainée a fait ses nuits à 10 jours (vraiment) de 11h du soir à 9h le matin. Elle gueulait tellement de 19h à 23h (on a mangé des sushis- chacun notre tour- pendant 2 mois) qu’elle s’écroulait épuisée pour la nuit.
    Pour mon deuxième il y a eu compensation (je ne rentre pas dans les détails mais heureusement pour lui qu’il était mignon) et j’ai appris à ne plus jamais me vanter que mes enfants dormaient la nuit…

Laisser un commentaire