Paracha de la semaine : « Pourquoi on souhaite la bonne année ? »

(Avertissement : dans ce billet, vous découvrirez un peu de culture made in Chez Wam)

Pour commencer cette année, j’offre gratos un petit cours de rattrapage afin de savoir ce qu’est la « Paracha de la semaine ». En 2 mots (10 plutôt) c’est une question posée par mes enfants de 5 ans et mon explication.
Si tu as la chance de ne pas avoir d’enfant en ce moment en train de regarder par dessus ton épaule ou en train de mâchouiller le fil qui traîne de ton chargeur, tu peux avoir plus d’infos ici et carrément toutes les Parachot (un cheval/des chevaux, une paracha/des parachot) par là. Il y a des thèmes super bouillants, d’autres moins. J’aime l’idée que pour élever un enfant, il faut « du lait et des mots ». (et aussi des frites et des bonbons)

Période oblige, j’ai dû leur expliquer :

« Pourquoi on souhaite la bonne année ? « 

paracha expliquée aux enfants

Au parc, la nounou du coin, qui m’a déjà abordé (maman de 4 enfants, je suis un bon appât), dit joyeusement à mes enfants « Bonne année ».

Danou se tourne discrétos vers moi « pourquoi elle me dit ça ?
Moi : Venez vous asseoir sur le banc les petits loups, on va prendre le goûter et je vais vous parler de quelques chose.

Une ou deux bagarres après, pour savoir qui sera assis à côté de moi.

Je vous ai dit hier que c’était la nouvel année. Tous les ans… »
Lolo la curieuse me coupe net : « c’est quoi « un an » ?
Moi : Vous avez quel âge ?
En coeur : 5 ans demain !
Non pas demain, mais dans 3 semaines environ. Encore 3 chabbath. (Chabbath, c’est tous les vendredi soir jusqu’au samedi soir. C’est le seul soir où je cuisine personnellement un vrai repas, avec nappe, pains tressés et jus de raison. Pour mes enfants, c’est un repère dans le temps)

Donc, vous avez 5 ANS. 5 ANS ça veut dire que vous êtes nés il y a 5 années. Tous les 20 janvier, vous avez un an de plus. Et bien le 1er janvier, c’est un peu l’anniversaire de notre calendrier. Vous vous rappelez du calendrier dans votre classe, là où vous collez les aimants avec la date ?
Comme nous avons tous le même calendrier avec les copains, les voisins, la famille, on se souhaite tous un bon anniversaire de calendrier et on dit bonne année. »

Ava Banana, comme d’habitude, à tout suivi avec attention. Elle aime me faire part de son savoir : « ah, c’est Ross Assana ? On va zeter les pessés ? » Comprenez : « ah, c’est Roch Hachana, on va jeter les péchés ».
Même comme ça, ce n’est pas plus clair ? Attendez, je vais vous expliquer. (c’est à toi que je parle, par à mes enfants)

Roch Hachana, se traduit littéralement par roch=la tête, chana=année. C’est donc la nouvelle année. A part que sur le calendrier hébraïque, ça tombe plutôt en septembre (la date varie d’une année sur l’autre) et que nous avons fêté l’année 5774 et pas 2014. On est à seulement à 3760 ans près.
Lors de cette fête, nous avons pour tradition de jeter nos péchés, c’est symbolique. L’occasion de recommencer à zéro sans grosse casserole à traîner. Nous nous rendons au bord d’une eau courante (le Rhône, par exemple) et nous jetons du pain, représentation de nos mauvaises actions.

« Ava, Roch Hachana c’est aussi la nouvelle année c’est vrai mais il y a une petite différence. Ce soir, je vais vous expliquer ».

On est dimanche, c’était la minute « La source de vie » . Quoi ? Vous ne connaissez pas cette émission qui semble exister sur France 2 depuis la création de la télévision ?

Maintenant qu’on sait pourquoi on le fait, toute ma famille vous souhaite « bonne année ».

Pour comprendre ce que c’est que la « Paracha de la semaine », c’est ici : « La paracha de la semaine, une question expliquée aux enfants » 

Claire Barer, maman de triplés 
Le blog de triplés-  » La vie des triplés « : trucs, tests, astuces et galères de parents de jumeaux et plus et de familles nombreuses.

facebook blog de triplés

twitter blog de triplés

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire