L’interview #interflora #1: Sébastien de Desperate Houseman

L’interview #interflora : un blogueur envoie des fleurs

Ce monde manque de douceur. Faire avancer l’autre, lui donner un coup de pouce, dire des gentillesses, faire un compliment, juste comme ça, gratuitement. Envoyer des fleurs. C’est ma petite contribution.

Chaque semaine, j’invite un blogueur à faire son don en répondant à l’interview #interflora. 9 questions, 9 occasions de partager, de faire connaître, de reconnaître.

Prenez votre café -encore, oui- et installez-vous. L’interview #Interflora, c’est un moment doux le vendredi où j’invite un blogueur à envoyer des fleurs.
Prenez- garde, l’interview #interflora, c’est que du gentil, du miel et du beurre réuni.

Sébastien, du blog Desperate Houseman

#interflora Un blogueur envoie des fleurs

Desperate Houseman, c’est le blog d’un homme aux multiples facettes. J’aime son tour d’horizon à 360°. A la fois amoureux de la Pologne et de sa petite princesse il est de bon conseil pour le système D. Il me fait voyager (avec mes enfants) et m’a aussi aidé quand la gastro s’est invitée à la maison.
Ce qui me fait craquer, c’est sa sincérité, discuter sur twitter et ses multiples smileys ;)

1) Envoie des fleurs à un artiste

Cécile Deste, maman au grand cœur qui a tout plaqué pour se lancer dans la chanson, un talent fou et un caractère bien affûté, à écouter absolument ;-)  www.ceciledeste.com

2) Envoie  des fleurs à un artisan

Mon plombier, un polonais, qui sait tout faire et très bien et dans les temps. Rarement vu un artisan aussi précis et compétent. Je le remercie tous les matins lorsque j’entre dans ma superbe salle de bain :-)

3) Envoie des fleurs à un cuisinier

Angélique X (sur twitter) car elle est modeste mais j’aime bien ce qu’elle cuisine et c’est grâce à elle que j’ai réussi pour la première fois de ma vie des meringues.

Recette des meringues d’Angélique X

Ingrédients :

  • 4 blancs d’oeufs
  • 250 grammes de sucre en poudre

10 minutes avant la préparation, sortez les oeufs et préchauffé le four à 100 degrés.

Préparation :

  • Montez fermement les blancs en neige (au batteur électrique ou à la main pour les plus téméraires les dingos).
  • Ajouter doucement le sucre en continuant de battre
  • Déposez à l’aide d’une grande cuillère des meringues de la taille souhaitée sur une plaque recouverte d’un papier sulfurisé ou directement sur la plaque du four.
  • Enfourner pendant 1h/1h30 jusqu’à obtention du craquant souhaité.

Vous pouvez ajouter une pincée de sel pour aider les blancs en neige à s’affermir. 

4) Envoie des fleurs à un accro des réseaux sociaux

Le compte Youtube de @allomamandodo aussi tweeteuse et instagrameuse et facebookeuse… Mais son coté youtubeuse (et chanteuse) je l’ai découvert récemment, et je kiffe elle me fait trop rire !

5) Envoie des fleurs à un blogueur/blogueuse

Arf, là, c’est très dur de choisir ;-) Mais si il ne fallait en choisir qu’un je retiendrai… un blogueur ;-) Même si au final je lis plus de blogs tenus par des femmes que par des hommes mais celui de Voilapapa est surement un de ceux que je kiffe le plus. Déjà parce qu’il ne blogue pas tant que ça (voire pas bcp, hein Charly ? :-) mais chacun de ses articles m’a marqué, car ils sont originaux, non consensuels et à contre courant. Mon préféré est sans doute celui « Avant on ne parlait pas… » où je me retrouve. Même si moi, ma voisine, elle est jeune et jolie :-)

6) Envoie des fleurs à un programmeur

Depuis peu, c’est l’appli  » Suivi de grossesse  » sur Android. Simple et pratique, juste pour savoir le nombre de jours théoriques qu’il reste avant la rencontre avant BB N°2 :-) #benquoi

7) Envoie des fleurs à un site internet

Je ne pourrais que rendre hommage à Paroles de Maman : un des sites dans la sphère blogo-parentale qui donne le plus de place aux papas, mais surtout une équipe et un site à l’écoute, des idées, des productions, des conseils… Sûrement que si j’avais été sur leur site avant la naissance de ma première j’aurais évité la dépression post partum :-)

8) Envoie des fleurs à un ami

M. mon ami décédé le 25 décembre et que j’ai enterré le 31, je pense bcp à lui…

9) Envoie des fleurs à ton/tes enfant(s)

Une seule pour le moment, ma petite fille, ma princesse, moja kochana comme on dit en polonais, que j’aime de tout mon cœur et qui a chamboulé ma vie.

Enfin, comme tu es ici sur une tribune internationale, je te donne aussi l’occasion de passer un message au monde entier, à joindre au bouquet :

Arf, c’est difficile de faire original là :-/ Alors, je vais choisir cette phrase, car elle casse pas des briques mais elle est tellement vraie dans cette vie de tous les jours remplie de jalousie et de rivalités :

carte fleur #interflora

Oui Platon était grec mais english fluent ;) et chacun l’interprétera comme il veut…

le blog desperate houseman

Sébastien de Desperate Houseman est également sur Facebook et Twitter.

Rendez-vous sur Hellocoton !

7 commentaires à propos de “L’interview #interflora #1: Sébastien de Desperate Houseman

Laisser un commentaire