[lecture] Madonna, je love tes Roses Anglaises

Je sais que tu passes souvent par là, Louisa. Madonna, c’est pour la masse. En vrai, son prénom à Madonna, c’est Louisa. Depuis qu’elle a adopté les 2 petits derniers, on s’est un peu rapprochées toutes les deux.

Nos cafés ont pris une toute autre tournure. Maintenant, elle arrête de me parler de ses dernières mitaines et de son complexe de la veine apparente. En plus, entre nous, elle s’est un peu radoucie. D’habitude, c’était « moi je, moi je », pas la place de lui parler de l’otite du petit dernier. Et puis, la dernière fois, elle m’a surprise. Dans son sac Dior à son effigie, elle m’avait préparé un beau paquet.

Putain, merci la miss, t’as pensé à mon anniv’ !

Voilà ce qu’il y avait dedans. Un livre.

les-roses-anglaises-madonna-1

Les Roses anglaises de Madonna

« Attendez les Snorkies (selon l’humeur, j’appelle mes enfants de façon plus ou moins sympa), Tata Louisa nous a offert un livre mais je vais un peu le feuilleter avant le lire. »
Je me rappelle la dernière fois où j’ai voulu lui faire plaisir et où j’ai regardé « A la dérive ». Je m’en suis tellement voulu de ne pas avoir lu le résumé. Il a fallut presque deux ans pour que j’ose la regarder dans les yeux sans avoir envie de lui balancer « tu devrais peut-être juste continuer à chanter, le cinéma c’est pas ton truc ». En tant qu’amie, j’aurai dû jouer la carte de la franchise, mais je n’aime pas vexer.

J’ai donc feuilleté les pages des Roses anglaises avec attention. Je suis conquise. Ce livre est tout bonnement trop sympa.

Les Roses anglaises, ça parle d’amitié

C’est l’histoire de 4 copines. Elles n’ont pas d’âge, sûrement entre 6 et 15 ans. La marge permet de bien s’identifier.
Bien sûr, pour qu’il y ait une histoire, il en faut forcément une 5ème. Bien sûr, elle a du mal à s’intégrer. Les 4 meufs sont de petites pestes et l’autre est bien trop jolie pour faire partie de leur bande. Ca pourrait leur faire de l’ombre.
C’est là qu’entre en scène une bonne fée rigolote qui propose aux fillasses de jouer à « vis ma vie » et d’échanger leur petit quotidien confortable de reines de la récré contre celui de l’autre fillette. Sa vie se révèle ne pas être aussi rose que ce que l’on imaginé.

Les Roses anglaises, ça parle vrai

Le style est libéré, le narrateur s’adresse même au lecteur. C’est sympa, le vocabulaire est riche mais très compréhensible (même pour mes enfants de 5 ans).
Ce livre respecte les codes du conte de fée avec un peu de magie dedans. Mais pas que. Il y a aussi une morale qui tombe à point sur le jugement et la différence. Tout ce que j’aime bien.

les-roses-anglaises-madonna-4

Les Roses anglaises, ça parle Madonna

En plus d’être une super copine, Madonna, c’est avant tout la seule artiste que j’écoute religieusement depuis mes onze ans. Côté ciné, c’est dramatique, nul à chier. Mais ce livre est vraiment agréable à lire et à relire. Il est assez long pour vraiment se projeter dans l’univers déjanté de ce conte des temps modernes et suffisamment simple pour ne pas ennuyer les enfants.

Côté illustration (Jeffrey Fulvimari), ce n’est pas trop mon trip mais j’aime les couleurs vives et je me suis habituée. Les petits aiment bien, surtout la double page qui parle dance.

les-roses-anglaises-madonna

Temps de lecture : 25 minutes (sans pause(s) pipi)
Nombre de page : 46
Lu à mes enfants dès leur 4ans.
12€.

les-roses-anglaises-madonna-2

En réalité, c’est quelqu’un qui compte dans mon cœur qui me l’a offert. Il y a environ 10 ans. C’est une belle vie pour un livre d’être entendu par mes enfants.

Claire, maman de l’extrême

 » La vie des triplés « : trucs, tests, astuces et galères d’une maman de triplés… et d’un petit dernier. L’expérience d’une maman de famille nombreuse contrainte à l’ingéniosité !

facebook blog de triplés

twitter blog de triplés

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 commentaires à propos de “[lecture] Madonna, je love tes Roses Anglaises

  1. Pingback: Liebster award - Maman de triplés

Laisser un commentaire