Interview #interflora #6 : les Moukraines à la Glaviouse

Pour découvrir le principe de l’interview #interflora, je vous invite à lire un ancien article.
Cette semaine, c’est la Saint-Valentin. J’aurai pu répondre aux questions de Papa Blogueur concernant la « fête des amoureux ». Mais, ici, même si on aurait pu bouffer plein de chocolat à cette occasion sans culpabiliser, nous ne faisons rien. Mon mari m’offre très régulièrement des fleurs et surtout de l’amour et du soutien chaque instant.

Néanmoins, je profite des pics de ventes de roses, de lys, de gerbera de ce jour magnifiquement commercial pour envoyer un peu plus de fleurs que d’habitude. J’ai donc décidé d’inviter un collectif de 7 formidables blogueuses à envoyer des bouquets.

interview-interflora-les moukraines à la glaviouse

Les Moukraines à la Glaviouses

Les Moukraines à la Glaviouse c’est 7 meufs :
- Carmela Soprano
- Fabienne Lepicdelaglaviouse
- Madame Musquin
- Ouiche Lauraine
- Tamaire Latepu
- Mademoizelle Phallange
- Madame Piche

Le blog date de la fin d’année. Il est né presque en même temps que le petit Jésus. Il est tout nouveau, tout beau.
STOP.
je ne peux pas parler de ces ispices di Moukraines sur un ton si gnian-gnian. Ces meufs, c’est des killeuses des mots. Chacune sa vibe, chacune son style (prononcé « stayl »).

Le blog est inclassable. Sûrement pas juste un blog de mamans même s’il arrive de parler de trucs que les enfants cachent dans leur nez. Alors ça, vraiment pas.
Ni juste un blog d’humeurs bien que je me délecte d’en lire certaines.
Il y a aussi des billets particulièrement émouvants et justes. Par exemple un par ici qui parle Papa et un par là qui parle vie de femme.
Il n’y a donc pas de catégories précises pour classer les Moukraines à la Glaviouse mais il existe une petite vidéo pour les découvrir un peu plus !

4 des 7 blogueuses ont répondu à l’interview (elles y auraient sûrement toutes répondu si j’avais envoyé les questions dans des temps raisonnables).
Afin de bien distinguer les réponses de chacune, je vais mettre le texte en couleur. Un bel effet arc-en-ciel, parfait pour cette interview Bisounours et gros bisous baveux.

1) Envoie des fleurs à un artiste

Fabienne Lepicdelaglaviouse :
Je suis très admirative des gens qui dessinent et écrivent, je suis attentivement toute la production de 3 blogueurs BD : Papacube (dont on va finir par croire qu’il paye pour apparaitre ici chaque semaine), TimTimsia, Mademoiselle Caroline.
papacube

timtimsia

 

Le journal d'en Haut de Mademoiselle Caroline

Carmela Soprano :
J’adore les illustrations de Faustine. Je voudrais savoir dessiner comme elle.
Faustine-BD

Ouiche Lauraine :
J’ai pas de pote musicien ou photographe mais y’a une nana que j’ai croisé il y a quelques années. Elle avait une voix démentielle et une sensibilité hyper touchante. On avait des potes en commun avec qui on a passé quelques soirées. J’ai été très très contente de la retrouver il y a quelques années au hasard d’Internet. Allez voir, écoutez, passez la voir sur scène si vous avez l’occasion. MeliSsmelL, Droit dans la gueule du loup.
melissmell

2) Envoie  des fleurs à un artisan

Fabienne Lepicdelaglaviouse :
J’adore , alice-hubert-bijoux

Ouiche Lauraine :
En Isère il y a une petite ville qui s’appelle Mens (ça se prononce « Mince »). A Mens, il y a une pâtisserie qui fait un gâteau qui s’appelle la Bouffette. C’est la seule pâtisserie au monde à proposer ce gâteau dont la recette se transmet de génération en génération depuis des années.
Ce gâteau est une pure tuerie. Bon par contre c’est le truc le plus sucré du monde. C’est un genre de génoise d’environ 5 cm de long, coupée en deux, et garnie d’une crème qui ressemble à du fondant (le truc méga bon mais méga sucré sur les éclairs). Environ 15000 calories à la bouchée, mais une tuerie.
Le site de la Bouffette (où vous pouvez même commander, si si !)
la bouffette de mens

3) Envoie des fleurs à un cuisinier

Fabienne Lepicdelaglaviouse :
J’ai toujours eu très envie de gouter les croque-monsieurs de Carmela qui ont l’air atomiques mais je ne connais pas sa recette. Carmela écrit des livres de recette et ils sont même publiés, elle a bien plus de légitimité à répondre à cette question que moi qui ai juste envie de te dire « Picard ».

Madame Musquin :
Je suis une piètre cuisinière. Si vraiment il le faut, je suis plus douée pour les trucs sucrés et il y-a quelques années j’ai découvert le cake au carambar : tous les gens qui l’ont goûté l’ont adoré.

La recette :
- Une vingtaine de Carambars
- 150 g de beurre
- 150 g de farine
- 120 g de sucre en poudre
- 3 oeufs
- 10 cl de lait
- 1/2 sachet de levure.
Contrairement à ce qu’on peut penser, les carambars ça fond très bien, on les laisse donc fondre dans la casserole avec le lait et le beurre. Pendant ce temps on mélange le sucre, la farine, les oeufs, la levure, puis on verse le caramel fondu à la préparation et on re-mélange.
On fout ça dans son moule à cake et sur le net il est dit 40 min à 180°. Perso une de mes « astuces » (Ca y’est je me la pète cuisinière) c’est de le laisser cuire un peu moins longtemps parce que j’aime quand le gâteau est super moelleux mais c’est chacun ses goûts. (Et après on a pleins de petits emballages avec des blagues carambar à lire : chouette nan ?)

Carmela Soprano :
Bon, du coup, je suis un peu obligée de donner une recette. Et là, je vais te surprendre, parce que je vais te donner celle du pain perdu, tel qu’on l’a toujours préparé dans la famille (et chez les Soprano, la famille est un mot qui a du sens, attention).

La recette : 
Alors, c’est très simple, tu prends du pain qui doit absolument être rassis. Pas dur comme du chien, juste rassis, nuance. Tu bats un oeuf en omelette, tu ajoutes du lait, pas trop quand même. Tu verses un sachet de sucre vanillé. Tu fais bien tremper ton painpain qui doit être bien imbibé, comme Jean-Louis Borloo dès 10 heures du matin. Tu poses une poêle sur le feu, tu y mets du beurre, oui, du beurre, pas de l’huile. Quand ton beurre fristouille – sans cramer, c’est pas bon et ça donne le cancer – tu y fais cuire ton pain des deux côtés. Quand le tout est bien doré, tu peux l’enlever de la poêle, le poser sur un papier absorbant si vraiment tu y tiens, parce que tu culpabilises que ce soit gras.
Puis saupoudrer d’un peu de sucre. Et de cannelle, en option.

Ouiche Lauraine :
Je lance des fleurs au cuisinier que je préfère, mon amoureux. Oui, forcément. J’aime ce qu’il fait et j’aime surtout le regarder quand il cuisine. Observer quelqu’un faire ce qu’il aime c’est le truc le plus sexy qui soit.
Pour la recette je vous donne celle du gâteau préféré de mon fiston. Attention, c’est pas DU TOUT de la grande cuisine, même pas de la moyenne, mais c’est le gâteau de mon fils. Préparé en 10 minutes, cuit en 5, un gâteau pour les feignasses pas douées comme moi, le gâteau au chocolat au micro-ondes.

La recette : 
Faire chauffer au micro-ondes 125 gr de chocolat pendant 1 minute à pleine puissance.
Ajouter 100 gr de beurre coupé en petits morceaux et refaire chauffer 1 minute.
Bien remuer à la sortie du four.
Dans un saladier, mélanger 3 œufs avec 100 gr de sucre.
Ajouter le mélange beurre/chocolat, puis 50 gr de farine, ¼ de sachet de poudre à lever et 2 cuillères à soupe de crème fraîche.
Bien mélanger et verser dans un plat recouvert de papier sulfurisé ou beurré et fariné.
Faire cuire 5 à 6 minutes à pleine puissance.
Démouler sur une grille et laisser refroidir quelques minutes le temps de préparer le nappage.
Pour le nappage, faire fondre 60 gr de chocolat avec 2 cuillères à soupe d’eau pendant une minute à pleine puissance.
Bien mélanger puis ajouter 2 cuillères à soupe de crème fraîche.
Napper le gâteau quand il a un peu refroidi et réserver au frais pour faire prendre le nappage.
C’est fini !

4) Envoie des fleurs à un accro des réseaux sociaux

Fabienne Lepicdelaglaviouse :
J’aime particulièrement les LT (Live Tweet) de The Voice en ce moment, je ne citerai pas un compte seulement mais le côté excitant d’être un petit groupe à s’entraîner à qui fera la blague la plus foireuse le plus rapidement mais quand même @tillthecat a souvent LA répartie la plus rapide de l’ouest.

Carmela Soprano :
pour me faire rire, il faut se lever de bonne heure. Je déteste l’humour.  Sinon, c’est sur Twitter que je m’amuse le plus. S’il ne faut en retenir qu’un, ce sera @michelc23, le meilleur d’entre nous.

Ouiche Lauraine :
Des fleurs pour Serena du blog Des Legos dans mes Louboutins. Oui je sais que c’est la question sur l’accro des réseaux sociaux et pas sur le blog mais justement ! Ses dimanches parodie et ses mercredis confession me font beaucoup beaucoup rire.
Page Facebook Des Legos dans mes Louboutins

5) Envoie des fleurs à un blogueur/blogueuse

Fabienne Lepicdelaglaviouse :
En ce moment je suis à fond sur
JaddoJaddo une généraliste que je suis sur twitter et dont les articles m’émeuvent énormément, c’est hyper bien écrit en plus. Mais je suis blogophile, j’y passe beaucoup de temps, j’ai du mal à n’en citer qu’un, c’est une torture.
jaddo

Carmela Soprano :
J’ai été blogueuse avant l’heure. Je ne le suis plus que pour mon travail ou pour les Moukraines. Je lis très peu de blogs. Mais pour l’instant, mon préféré, c’est Paf le P.A.F (et non, je n’ai pas été rémunérée pour ce message promotionnel).
blog de paf le PAF

Madame Musquin :
Je kiffe Klaire Elle s’empare des événements d’actualité, détourne ça en faisant des collages photos ou des dessins rigolol avec des pitis chatons (ou pas) et mine de rien dénonce et explique plein de choses sous couvert de (gros) second degré. C’est fin et c’est souvent à pleurer de rire : cette fille est un génie.
klaire fait grr
Sinon je suis fan d’un blogueur BD bien connu appelé Boulet : ses « notes » peuvent me faire rire comme me rendre nostalgique, c’est fouillé, réfléchi, tendre, intelligent, drôle, bref pour moi c’est le meilleur dans son genre.
boulet

Ouiche Lorraine :
Mon amie Septième. Parce qu’elle est mon amie depuis 15 ans, qu’elle écrit à merveille, qu’elle est drôle et belle et incroyablement douée, sensible et inspirante.
septième

6) Envoie des fleurs à un programmeur

L’appli qui te suit partout.

Fabienne Lepicdelaglaviouse :
Compte tenu de mon métier très sérieux qui me fait voyager partout, tout le temps, je voue un culte au programmeur de
l’appli SNCF qui m’indique si je vais rentrer tard ou très très tard ou si je dois prendre un hôtel. J’aime bien aussi l’application Météo France parce que je suis une psychotique du temps qu’il va faire, j’en parlerai un jour

Madame Musquin :
En ce moment c’est l’appli Se Loger (Fun, hein ?) Comme nous avons le projet de déménager dans quelques temps pour un 3 pièces sur Paris (oui je sais : bon courage) j’ai créé des alertes qui m’informent quand un appart correspond à mes attentes. Même si c’est pas encore le moment ça me rassure de me dire qu’avec un miracle, on devrait pouvoir trouver.

Ouiche Lorraine :
En ce moment, mon appli indispensable c’est le Scrabble sur Android. Parce qu’à 5 h du mat, quand j’en suis à mon 8ème réveil de la nuit, y’a que ça qui me tient suffisamment alerte pour pas m’endormir pendant le biberon du petit.

7) Envoie des fleurs à un site internet

Fabienne Lepicdelaglaviouse :
Je suis super fan depuis la naissance de mon fils du site anglais
Little ScandinavianSite d’infos mi-arty mi-blog sur la mode enfant scandinave tenu par une fille qui vit à Londres. C’est hyper branchouille et on peut rien acheter de ce qu’elle conseille tellement c’est cher mais c’est ma place Vendôme du nain
little-scandinavian

Madame Musquin :
Je pense aussi aux enfants sur ce coup là. D’abord il y a ce magnifique site d’animations/jeux pour enfants, hyper original, et bourré d’imagination. L’animation Amos from Outer space est fabuleuse !
poisson-rouge
(Bon, je viens juste de voir que d’ici deux jours le site deviendra payant. Mais c’est normal, il a failli fermer plusieurs fois car refusant la publicité et ce qu’ils proposent est vraiment au delà de pleins d’applis payantes pour enfants). 
Sinon j’aime bien ce site : « Quels films pour nos enfants ? » Très pratique quand on se pose la question : ce dessin animé risque -t-il de faire peur à mon enfant ? Est ce qu’il est pas trop jeune pour regarder ce film ? 
Il est très complet : on peut faire des recherches par âge, par ordre alphabétique etc…Bon ils surévaluent un chouille (voire deux chouille) l’âge conseillé mais cela permet de savoir quelles scènes ou quel passages peuvent être sources d’angoisses chez nos petits.
quels-films-pour-nos-enfants

Ouiche Lorraine :
Sans hésitation Pinterest. C’est pas des fleurs c’est des jardins entiers que je lui envoie tellement j’y passe tout mon temps. Une mine !
pinterest

8) Envoie des fleurs à un ami

Fabienne Lepicdelaglaviouse :
Mon meilleur ami c’est mon amoureux et c’est lui qui a insisté pour que j’écrive enfin, merci, je m’éclate, tu as bien fait

Carmela Soprano :
Merciiii Fabienne Lepicmachin. Son nom est un peu compliqué. Bon heureusement, c’est pas son vrai nom. Sinon, je passerais mon temps à me fiche de sa tronche. Mais elle saurait que c’est de bonne guerre. Et donc je la remercie d’être ce qu’elle est. Et d’être là, même si elle ne répond pas souvent au téléphone et qu’elle m’appelle systématiquement quand mes enfants sont particulièrement insupportables, c’est-à-dire vers 19 heures.

Ouiche Lorraine :
Vous allez me prendre pour une grosse crevarde démago mais tant pis. J’envoie des fleurs à mes copines de blog. Pour certaines on se connait depuis longtemps et on a vécu pas mal de trucs internetement parlant. Pour d’autres on s’est fâchées par le passé et on a su passer au-dessus. Pour d’autres c’est tout récent. Mais c’est un vrai gros gros kif d’écrire avec des nanas aussi douées et aussi drôles. Chacune d’elles me fait vibrer, rire aux larmes ou chercher des émotions inattendues. Voilà, je vous aime, et c’est tout.

9) Envoie des fleurs à tes enfants

Fabienne Lepicdelaglaviouse :  
j’aime bien leur dire ça dans l’oreille sur leur oreiller, sur la toile je préfère qu’ils laissent le moins de traces possible :-)

Madame Musquin :
Ma fille, ma bibiche, mon amour,ma puce, ma bichette (et pleins d’autres petits noms débiles) tu es la plus drôle, fatigante, pleine d’imagination, la plus bavardeuse incessante et câline des petites filles que je connais. 
Mon plus grand désir c’est que ton père et moi t’apportions tout ce qu’il faut pour que tu sois une petite fille, et plus tard une jeune fille et une adulte épanouie, heureuse et bien dans sa peau (plus que je ne l’ai parfois été) 
Je t’aime, comme tu le dis parfois « Jusqu’à la lune et retour » x 1 milliard.
Ouiche Lorraine :
Des fleurs à mes enfants ça suffit pas. Mes enfants sont ce qui me construit, ce qui me pousse et ce qui m’anime. Mes ptits Loulous, je vous aime à l’infini.

Enfin, comme tu es ici sur une tribune internationale, je vous donne aussi l’occasion de passer un message au monde entier, à joindre au bouquet :

Ouiche Lorraine :
Allô le monde, est-ce que tout va bien ? Allô le monde, je n’y comprends plus rien.

les moukraines à la glaviouseLes Moukraines à la Glaviouse sur Facebook 
Les Moukraines à la Glaviouse sur Twitter

Relire toutes les interviews #Interflora.

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

5 commentaires à propos de “Interview #interflora #6 : les Moukraines à la Glaviouse

  1. Pingback: Interview #Interflora : Crevette d'O Douce - La vie des triplés

  2. Pingback: interview interflora : Enfant de Geeks - La vie des triplés

  3. Pingback: Interview #Interflora : Cranemou - La vie des triplés

Laisser un commentaire