Paracha de la semaine : pourquoi je dois arrêter de fumer

Je vous en parlerai bientôt plus en détails. L’idée fait son chemin. (ce chemin est particulièrement escarpé et plein de trou bien profond où je ne manque pas de mettre prendre les pieds). En fait, je vais même vous tanner pendant quelques mois…quelques années au plus. Bientôt, très bientôt, je vais arrêter de fumer.

A 5 ans, les enfants commencent à faire de plus en plus de remarques sur l’odeur de cendrier froid qui me fait office d’haleine. En plus, ils m’entendent en permanence tousser et me dévisagent quand je suis dans l’obligation de…cracher. Du glamour dans un mouchoir bien morveux.

J’ai donc dû leur expliquer :
pourquoi je dois arrêter de fumer et tant qu’à faire, pourquoi il ne faut jamais commencer ?

paracha expliquée aux enfants-semaine-8

Avant même de pouvoir faire une « magnifique » explication pour tenter de les dégoûter à vie de mettre une cigarette dans la bouche -même si, bien entendu, il est un peu tôt pour y penser- Lolo-cacao décide de s’exprimer : « Maman, tu vas nous crier dessus paske tu vas être énervée. Et pis sinon, tu vas mourir. »
Un condensé de douceur. Mes enfants ces miroirs.

J’ai tendance à penser qu’il faut les rassurer sur l’avenir. Sur notre avenir. Il y a la vie et la mort, c’est inexorable. Je ne leur cache pas. Je suis la dame qui dit la vérité.
Par contre, il y a des morts prématurés. Sur ce point, je veux les épargner. Pourvu qu’ils soient à l’abri de douleur inattendue de la vie.

Oui, la cigarette tue. Dans des conditions certainement atroce. D’ailleurs, il serait bien dur de ne pas le savoir. C’est écrit sur les paquets. Il y a même de belles photos pour imager. Malheureusement, l’addiction n’a rien de raisonnable.
« Je vais arrêter de fumer comme ça j’aurai plus de temps pour être avec vous. J’irai moins dehors. Mais attention, je prendrai quand même mon café tranquillement« . Faut pas rigoler avec le café. Une addiction après l’autre.

Danou m’annonce très tranquillement : « moi je fumerai jamais« . C’est bien mon fils. Néanmoins, je me rappelle avoir dit ça moi aussi. Vers 17 ans, c’était d’ailleurs encore d’actualité. Puis, hop, piégée.

J’en rajoute donc une couche, je ne vais pas m’en priver : « quand on fume même juste une fois, c’est comme si on fait entrer un petit monstre dans son corps. Après, il veut qu’on le nourrisse en continuant à fumer« . (cette image c’est celle d’Allen Carr dans son livre « Arrêter de fumer »)
Ava Banana, toujours précautionneuse, souligne habilement : « je ne fumerai jamais. Même pas une fois« . Je ne peux que la féliciter.

Afin de préparer le terrain et de mettre toute les chances de mon côté pour faire de mon challenge une réussite globale familiale, je les préviens : « il va falloir m’aider. j’ai besoin de vous. Si vous me voyez aller dehors fumer, il faut me dire : « non maman, tu ne dois pas fumer ». Je compte sur vous ! »

Lolo s’insinue sournoisement dans la brèche que je viens d’ouvrir : « alors, on pourra te gronder ?
- Sûrement pas, ici la chef c’est moi. Par contre, vous pouvez me courir dessus et me faire plein de bisous pour m’en empêcher. Comme ça, le petit monstre qui se nourrit de cigarette et bien et il mangera des bisous à la place« .

Pour comprendre ce que c’est que la « Paracha de la semaine », c’est ici : « La paracha de la semaine, une question expliquée aux enfants » 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

8 commentaires à propos de “Paracha de la semaine : pourquoi je dois arrêter de fumer

  1. Allez, tu peux le faire !!
    C’est ce que je me suis dit y’a presque deux ans maintenant, et j’ai réussi : combo pach + cigarette électronique. Je pensais jamais y arriver. 1 an, 1 mois et 8 jours plus tard, je t’écris là en te disant que j’espère bien ne plus jamais refumer de ma vie, je suis tellement mieux !!! Allez courage, je peux être ton coach si tu veux !!!
    http://laviedeselky.fr/selky-est-trop-de-la-fierte/

Laisser un commentaire