Paracha de la semaine : c’est quoi une mamie ?

Aujourd’hui, c’est la fête des mamies. Sûrement un truc bien commercial inventé par la marque Kraft foods et son café bien connu.
La fête des grand-pères est toujours un moment compliqué. Je dois appeler mon papi. Un emmerdeur né. (ou bien, il a sacrément travaillé ce trait de caractère) Mais je l’aime, tel qu’il est. Mark Darcy, merci pour cette belle réplique.

Pour la fête des pères, c’est depuis 14 ans un moment un peu compliqué. Avec le temps, je m’y fais. C’est une cravate en moins à aller acheter.

A la fête des mères, j’envoie régulièrement un bouquet et j’appelle mon frère pour le lui rappeler.

J’aurai pu téléphoner à ma mamie. Malheureusement, je crois qu’elle ne se rappelle plus qui je suis.

Aujourd’hui, j’ai posé la question à mes triplés :
C’est quoi une mamie ?
paracha expliquée aux enfants-semaine-9

Ava Banana me dit un peu timidement : « nous on en a deux. Mamouchka et Mamie Hélène » (J’ai bien essayé d’imposer « Mémère Hélène » sans succès. Les enfants ne savent pas être méchants et c’est une belle qualité.)
Lolo Cacao répète ce qu’elle a dû entendre une fois : « c’est celle qui s’occupe des enfants et qui est vieille ». L’honnêteté est aussi un trait fort chez les marmots. Dès fois, on pourrait s’en passer.
Danou, généalogiste en herbe se doit de préciser : « c’est soit la maman de notre papa ou de notre maman ».
Lolo Cacao coupe, une nouvelle fois la parole, comme si personne n’était en train de discuter. Pourtant, maintenant, elle entend : « Mamouchka (ma maman à moi), elle est extrêmement excellent gentille ». Ce n’est pas très français, mais j’ai compris l’idée.

Je crois qu’il n’y a pas besoin d’en ajouter plus que ça, si ce n’est, que derrière ton écran, je sais que tu es là, Mamouchka.
Ma Mamouchka.
En fait, tu es toujours là. Un peu loin de nous (tu le sais, je te ferais une très belle chambre dans le garage si tu venais !), mais toujours présente. Si j’avais dû dessiner une mamie, j’aurais fait ton portrait. J’aurais mis quelques rides en moins, dues aux soucis, pour un peu te préserver.
Que ce soit commercial ou pas, bonne fête La Mamouchka et s’il te plait, ne t’en vas jamais, même si je crois bien que ça va être compliqué.
Je ne veux pas avoir à l’expliquer, à me l’expliquer. Merci d’être toi, tu es la meilleure des Mamouchka.

Pour comprendre ce que c’est que la « Paracha de la semaine », c’est ici : « La paracha de la semaine, une question expliquée aux enfants » 

Facebook La vie des triplésGoogle + La vie des triplésTwitter La vie des triplés

Rendez-vous sur Hellocoton !

9 commentaires à propos de “Paracha de la semaine : c’est quoi une mamie ?

  1. grâce à toi ma supermaman de l’extrême, je suis la plus heureuse des mamoushka.
    fierté, tendresse et amour, c’est mon tiercé gagnant.
    mes enfants chéris et mes dix petits enfants, je vous aime tous très fort.
    je vais essayer de durer un max pour profiter de vous tous longtemps, longtemps, longtemps……………………..

  2. Pingback: Jumeaux, triplés : La propreté - La vie des triplés

Laisser un commentaire