Suce ta banane

Derrière ce titre racoleur se cache une destructrice mésaventure qui m’est arrivée il y a quelques jours. Pour être destructrice, elle doit concerner mon mari ou mes enfants (ou ma mère, ma soeur, mon fère, tonton Yoyo, tata Véro, tonton Fred et une dizaine d’autres).
Dans l’histoire que je vais vous conter, il s’agit de l’un de mes enfants. Et particulièrement, le petit dernier, mon préféré.

J’arrète tout de suite de déconner. Sur ce sujet, on ne déconne pas. Y’a pas de « préféré ». C’est interdit dans une famille les « préférés ». Ca bousille le moral de tous et il faut des années chez le psy pour s’accepter. En plus, pas bien sûre que le « préféré » soit le bon numéro à tirer (dixit l’autre).

Donc, cette histoire s’est déroulée avec Doudou, mon petit dernier de 13 mois.

C’est un enfant particulièrement calme. Bien sûr, comme il est seul, la donne est un peu biaisée. Malgré être passé après des triplés, et il est objectivement d’un temperement doux, joyeux. Il sourit pour tout, accepte le 1er biberon à 10 heures du matin, me laisse dormir pendant les siestes… Un bébé dont j’avais rêvé. Un haricot magique aux cheveux orangés. En plus, il faut bien l’avoué, il est vraiment adorable, craquant, charmant. Un bébé Cadum 2014 au cheveux de Raiponce.
Ca, c’était pour le topo très objectif d’une mère admirative.

Rentrons dans le vif du sujet

Il commence à manger de vrais petits bouts. De la carotte cuite, des courgettes coupées, des pommes de terre et même quelques quartiers de pomme à croquer et de bananes en lamelles.
Il a 6 dents environ, je crois enfin, à peu près ça. Il fait encore très édentés.
Après manger, au moment de se coucher, il s’est mis à pleurer.Vivement. Je suis allée le voir en lui proposant son biberon et il l’a repoussé. Vivement.
Pareil pour la tétine : celle avec le doudou accroché, celle avec l’anneau, celle à l’embout particulier. Il les a toutes balancé hors du lit, énervé. Je lui ai dit qu’il » fallait dormir maintenant » et j’ai regagné le salon, la porte ouverte, au cas où.

Un couille dans le potage*

Les pleurs ne s’arrêtaient pas. Des larmes chaudes. Quelque chose qui buggait. J’y suis retournée, pour la 4ème fois, ça n’arrive jamais.
Jamais.
Il refuse toujours le lait, les tétines. Prendre sa température me semble une bonne idée. Pas de température. Sûrement les dents. C’est tout le temps les dents. Un suppo ça aidera forcément. De fatigue, il s’est assoupi.

A trois, c’est plus sympa*

Quelques minutes après, des amis sont venus me rendre visite. Vers 21H30. Le moment de souffler. Mon téléphone signalant que je devais aller ouvrir la porte a sonné. Ca a réveillé Doudou. Il s’est mis à pleurer. Je l’ai sorti pour essayer de le faire rire, pour me rassurer.
Je ne reconnais pas mon bébé. il me pousse, il gémit.
Mes amis sont là pour me rassurer. Il a dû rater son heure de sommeil. Pourquoi pas, on ne sait jamais…
Il a légèrement bavé, un peu blanc, une sorte de petit reflux. Une goutte seulement. Mon amie me l’a signalé.
A ce moment là, je ne sais pas vraiment pourquoi mais sans aucune hésitation, j’ai mis mon doigt dans sa bouche. J’ai touché son palet et j’en ai retiré une grosse languette de banane collée et bien tassée.

banane

Une banane au hasard (pas la criminelle)

Les pleurs ont stoppé.
Je me suis mise à genoux à côté de lui à pleurer. Mes amis m’ont tendrement regardé. (je pleure souvent

Il me l’avait signalé, il n’a pas arrêté. Il ne parle pas mais je savais que je ne reconnaissais pas mon bébé. Certaines fois, je trouve ça terrible toutes ces responsabilités.

Avant de le recoucher il a bu un grand verre d’eau comme s’il été asséché. Je lui ai donné un fromage blanc et même un peu de pain tranché pour être sûre que tout passé, qu’il n’y avait pas un autre bout coincé. J’ai glissé trois fois mon doigt dans sa bouche, évidemment.

Et voilà, tout ça pour dire qu’ils sont fous ces enfants, qu’ils comprennent tout, qu’ils sont uniques, qu’ils ont un caractère, qu’ils sont différents dès petits et je trouve toujours ça impressionnant.

redondance de références pornographiques pour faire le lien avec le titre

Facebook La vie des triplésGoogle + La vie des triplésTwitter La vie des triplés

Rendez-vous sur Hellocoton !

18 commentaires à propos de “Suce ta banane

  1. Hou pinaise !!! Comment je me serais liquéfiée également après cette découverte. Tu as eu la présence d’esprit de mettre ton doigt dans sa bouche… finalement il y a des choses qu’en tant que parent nous faisons peut être instinctivement.
    C’est fourbe une banane (c’est pour la pointe d’humour) ;-)

  2. Et le mystère dans tout ça, d’où provenait ce morceau de Banane ?
    Ma fille a eu sa période avec les épluchures de Pomme de terre, je sais pas pourquoi, ça la faisait kiffer Oo.
    Ces gamins sont fous ^^

  3. Oh oui, ils expriment tout et nous les comprenons très bien! Même si tu n’as pas décelé le problème précisement, tu savais bien que quelque chose le chagrinait. Nous devons toujours écouter notre instinct et au diable ceux qui nous disent qu’on panique pour rien!

  4. Bonjour Claire,
    Juste un petit mot pour te dire que ton article m’a fait pleurer à chaudes larmes, surprenant non? C’est fou comme les émotions peuvent nous submerger aux moments les plus inattendus… Tu m’as fait fondre au: « Certaines fois, je trouve ça terrible toutes ces responsabilités. » Peut-être parce que mon petit dernier aura 13 mois dans quelques jours, qu’il refuse pour le moment d’avaler le moindre morceau, mais qu’il y a quelques jours il a éternué un bout de carton mâchouillé qui devait être collé dans sa bouche depuis bien 20 minutes.. Alors j’en rigole, et j’en pleure, selon les moments, et ça fait du bien de savoir qu’on peut partager cela..
    Bonne journée et merci

  5. Je viens de tomber sur ton blog très sympa d’ailleurs et cette article m’a fais repenser à ma fille de 4 ans (et oui comme quoi meme à 4 ans…) à midi elle vient me voir et me dis « maman j’ai mal au nez » , « bien ma puce viens on va te moucher » elle mouche une fois, deux fois et un peu plus fort et là « pop » un miel pops (porte bien son nom hein!) sort de son nez… imagine ma tete!! je la regarde ahurie et elle me sort avec un grand sourire « bah oui je voulais voir si ca rentrait dans mon nez ce matin et j’ai pas reussi à le retirer mais là ca me génait vraiment!! tu m’etonnes toute la matinée avec un miel pops coincé dans le nez… j’ai donc du rererererererépéter qu’on ne mettait rien dans son nez! tu vois le miel pop aussi c’est fourbe!!

Laisser un commentaire