Apprendre à faire du vélo #1

Le vélo : un moyen de transport, pratique, économique, écologique et sûrement deux ou trois autres adjectifs »éco » quelque chose.
Quand on a trois enfants du même âge, il y a des choses qui pressent un peu moins que d’autres.

Trouver une bonne poussette pour se déplacer : pressé
Trouver des places en crèche pour reprendre le travail : pressé
Leur apprendre à tenir le biberon tout seul : pressé
Apprendre à faire du vélo : pas pressée.

J’ai retardé ce moment si émouvant où, le casque vissé sur la caboche, ils donneront leur premier coup de pédale sans les petites roues. (et sans se casser la margoulette)
D’abord, sortir 3 vélos avec 3 petits alors que je n’ai même pas assez de mains pour tous les tenir tient d’une épreuve d’Interville.
Ensuite, au Trocathlon, je n’ai trouvé que 2 vélos. (à 18h30, le dernier jour de cette grande brocante de sportifs en cyclistes moulants fluo)

L’autonomie par le vélo

Le jour où j’ai eu mon premier VTT vert et bleu à moi (et pas celui de mon grand frère avec la selle recouverte de 3 cagoules pour faire moins tape-cul), mes parents ne m’ont plu emmené nulle part. Sortez les mouchoirs.
Qu’il pleuve, qu’il vente (et même sous la neige), j’allais partout à vélo. A l’école, au sport, chez les copains. C’était une vraie galère avec la boue et ce satané dérailleur qui niqué tous mes bas de pantalons mais c’était la liberté.

Il y a un petit mois de ça, je me suis dit : mes enfants, il est temps de vous apprendre à faire du vélo.

La draisienne

J’ai croisé plein de gosses qui manquaient de peu de me foncer dedans avec leur vélo bizarre. Oui, c’est bizarre un vélo sans pédale. On paye pour un truc pas fini. Comme si on oserait acheter une voiture sans moteur. L’arnaque totale.
Et puis, je me suis ravisée en voyant Léo et Ethan, deux petits copains, passer de la draisienne au vélo sans petite roue, sous mes yeux, en moins de 20 minutes. Franchement, c’était impressionnant. Comme s’ils avaient tout de suite pigé le truc.

Je me suis dit : « pourquoi pas nous ? »

Ils ont 5 ans.
Le problème, en s’y prenant à 5 ans, c’est que les draisiennes paraissent ridiculement petites, et les vélos pour moyens-grands (j’imagine que les boutiques spécialisées ont un jargon plus pointu) particulièrement grands.

Notre budget « seconde nécessité » ayant bien diminué depuis l’arrivée de nos 3 bouches à nourrir d’un coup (et 3 lits à acheter, 3 matelas, un million de couches, 2 vaches pour produire le lait…), nous avons choisi ce qui durerait le plus longtemps : les vélos pour moyens-grands. (16’’)
Comme pour les fringues, il vaut mieux toujours prendre 2 tailles au-dessus !

C’est un peu haut mais bon, ça va. Par contre, la seule solution pour débuter un apprentissage avec ces vélos-là, c’est les petites roues …
ou… retirer les pédales.

Transformer un vélo en draisienne

Il suffit de retirer le pédalier…
En fait, c’est une vraie galère de retirer un pédalier. Non seulement, il faut dévisser les mini-vis du garde-boue (qui tombent entre les dalles d’une demie-tonne de mon balcon). Ensuite, il faut insérer une clé spéciale (un « extracteur de pédalier ») que oui, ça existe une clé rien que pour retirer le pédalier. Après cette étape qui m’a nécessité de chercher sur google une requête que je n’aurai jamais imaginé, j’ai ressenti une grande fierté (Cécile, je pense fort à toi). Et puis, quelque chose clochait.

extracteur de pédalier

l’extracteur de pédalier

apprendre-a-faire-velo-3

La chaine aussi peut se retirer. Il faut utiliser un autre outil « spécial  » : le « dérive-chaine ». Malheureusement, je n’ai absolument pas de « dérive-chaine » dans ma boite à bijoux. Du coup, j’ai mis un élastique pour éviter de se prendre les pieds dedans. Ça donne un certain cachet.

Investir dans un vélo évolutif

Vélo trop grand + chaine qui pend = risque élevé d’appeler les pompiers
(et on a déjà testé récemment)
J’ai donc à nouveau cherché un modèle pour mes enfants plus si petits que ça.
J’ai trouvé ceci :
apprendre-a-faire-du-velo

Le vélo Woony de Decathlon

Grâce à la marque Btwin (rayon cycle de Decathlon) j’ai eu la chance de le demander en test. (J’ajouterai que le contact et le service avec la marque ont été d’une exceptionnelle qualité. Ça ne perd rien de le faire remarquer.)

C’est la seule alternative que j’ai trouvé ingénieuse. Le vélo est ok pour un enfant de 5ans. Après cet âge, c’est un peu juste en taille. Pour mes triplés, j’ai ajusté la selle et le guidon au plus haut. Les réglages se font en un coup de clé (fournie avec et qui tient bien en main).

btwin-woony

La clé magique

Le principe du vélo évolutif :
Au départ, l’enfant s’en sert en draisienne (à partir de 2 ans) pour apprendre l’équilibre, l’utilisation des freins.
Ensuite, dès qu’il est là l’aise et qu’il fait du rouli-roula farpaitement, il est possible d’ajouter un « bloc » par un simple système de vissage qui comprend le pédalier. (toujours avec la même clé)

La vidéo de présentation sur le site de Decathlon est bien expliquée, je ne vais pas me forcer à en faire un plagiat moins abouti.

Voilà quelques petites photos pour observer la belle bête :

draisienne-btwin-woony

Sans les pédales

draisienne-btwin-woony-1

Retirer le pédalier simplement…

draisienne-btwin-woony-guidon

Des freins pour éviter les poteaux, une petite loupiotte et un dring-dring

draisienne-btwin-woony-pedalier

Le système « turn and go »

draisienne-btwin-woony-selle

La selle et la petite lampe à led.

velo-btwin-woony

Avec les pédales

velo-btwin-woony-roue

Des roues larges et stables, gonflable avec une pompe standard. (et pas de rayon pour se couper les doigts)

Je me donne 15 jours par enfant pour leur apprendre.
Je l’appelle le « forfait apprentissage en accéléré » (équivalent BTS Vélo) Chacun aura le droit à un entrainement intensif pendant deux semaines (histoire d’avoir le temps de s’habituer) avec maîtrise de la sonnette et tout et tout.

apprendre-a-faire-velo-1

Suis la lumière…

Lolo étant médicalement disqualifiée pour être la première à prendre les « cours », c’est Ava Banana qui débute la session de formation. Danou préfère « voir comment elle y arrive avant d’essayer« .

Verdict dans les jours à venir. Je vous tiens au courant.

Si vous avez des conseils pour ne pas compromettre nos vacances d’été avec une jambe cassée, vous êtes les bienvenus pour commenter. 
Si vous voulez dire un truc genre « prout », « caca », « pipi » vous pouvez aussi. C’est moins constructif mais ça me fait toujours marrer. Je crois que je ne fais des enfants rien que pour la phase « pipi-caca ».

PS : il va vite falloir trouver un casque. Je m’étais basée sur mon périmètre crânien pour en acheter un mais Melle Ava Banana, 5 ans, à une plus grosse tête que moi…

casque-velo

Le casque trop petit

Facebook La vie des triplésGoogle + La vie des triplésTwitter La vie des triplés

Il m’arrive de présenter des tests par ici. Souvent, j’ai envie d’ajouter le « truc » en plus. Mon utilisation dans des conditions de maman de l’extrême me donne envie d’ajouter une petite touche d’imagination. C’est donc de cette façon que je vais procéder.
Dans mes tests, tu trouveras des photos, du blabla, des explications, plein de détails, une revue d’autres tests trouvés par ici et pour avoir d’autres avis et…mes petites idées de maman contrainte à l’ingéniosité ;).

Oui, ce sera long et ça va déchirer. Ce sera bon comme du Nutella : un coup de cuillère et tu t’enfiles le pot.

Rendez-vous sur Hellocoton !

21 commentaires à propos de “Apprendre à faire du vélo #1

  1. Je ne suis pas fière de tout mais là, c’est ma fierté du moment le vélo! Je n’ai pas de voiture et je marche vite donc ma fille a fais des km en draisienne de 3 a 4 ans (la draisienne de marque allemande était trop grande avant). On lui a acheté un vélo 16′, sans petites roues, à ses 4 ans et on a suivi les conseils du site de décathlon. En 2 jours, elle faisait du vélo toute seule. On a baissé la selle au Max pour qu’elle puisse s’en servir comme de la draisienne. On lui a répèté gentillement mais constamment « regarde devant toi, regarde devant toi… » Alterné de « pédale, pédale. ».. Au début, elle a réussi sur une demi-pente ou du plat. Puis, elle a appris à démarrer, freiner. Dans les montées, il a fallu la pousser. La kinésithérapeute du boulot m’a dis que c’était normal qu’à 4 ans, ce n’était pas encore l’âge du muscle (j’en sais rien pour 5 ans ;-)) en tout cas, moi, ça a été une remise en forme car j’ai beaucoup couru !!! Par contre, c’est un peu un moment privilégié avec l’enfant (pour la phase vélo) parce que difficile de pousser une poussette en même temps.

    • j’aime aussi beaucoup ce moment privilégié et quelle fierté lorsqu’ils y arrivent ! On avait essayé l’an dernier et effectivement, c’était trop tôt. Je n’ai pas encore testé les côtes.

  2. Merci grâce à toi, j’ai enfin compris le rôle de la draisienne je trouvais ça aussi bizarre d’acheter un truc pas fini!
    Par contre j’ai pas de conseil à prodiguer sauf l’explication freins droit et gauche cet oubli avait valu à ma soeur un passage à l’hôpital (menton bien ouvert suite a un soleil) mais pas sur que sur ce genre de vélo le frein droit soit si méchant !
    (mais a bien préciser pour le passage au grand)
    En espérant que tes trois loupiots se débrouille bien, je vais suivre les 6 prochaines semaines :)

  3. Purée toi t’es vraiment une maman qui dit déchire ! Quelle bricoleuse ! Bon et sinon c’est sympa d’avoir un avis sur ces vélos. Et pipi-prout pour ta peine :-)

  4. Pour transformer un vélo en draisienne, il ne faut pas retirer le pédalier (c’est super lourdingue, j’avais deviné et ton article confirme) mais juste les pédales. Il reste les « bras » qui continuent à tourner mais rien qui cogne les chevilles ou les tibias délicats.
    Mon grand aime tellement la draisienne qu’à chaque fois qu’il change de taille de vélo, l’ancien est transformé en draisienne pour le plaisir (il a 10 ans)
    Par contre autant l’aîné est passé au sans roulettes en 15metres à 5 ans 1/2, autant la 2ème ne veut pas s’entraîner aux virages et démarrages (l’équilibre en ligne droite c’est bon merci la draisienne). Elle n’a pas encore 5ans, ça doit être ça!

  5. apprendre le vélo c’est caca boudin (ou caca mounin comme dirait Emilie).
    Lana a un jour dit « aujourd’hui est un grand jour… je vais faire du vélo sans roulettes » (rire étouffé de ma part… on vire les roulettes et hop ! elle part comme une flèche, je n’ai rien compris…)

    Je te souhaite du courage et pas mal de pansements. Et des kleenex quen ils tomberont. Ici on n’a rien pu faire tant qu’elles ne l’avaient pas décidé.

  6. Eviter la jambe cassée je sais pas, mais baisser le budget pompe oui ! Une seule et même paire de vieille basket pour les 3 car la draisienne ça t’explose le devant des chaussures ! (parole de maîtresse de maternelle regardant évoluer ses charmants élèves sur les-dites draisiennes en récré… et de maman récupérant son fils du même âge, même école, mêmes draisienne et pleurant sur la paire de chaussures défunte !!)

  7. Je n’ai qu’une chose à dire … « pipi-caca » !!! Non bon sans rire, je passe par la draisienne pour le moment et je dois dire qu’effectivement ça paraît un très bon apprentissage pour le « vrai vélo sans pédales » ;). C’est vrai que question budget ça oblige à acheter 2 vélos et nous avons eu la chance de nous faire offrir la draisienne. Et puis elle servira à son frère d’ici 1/2 ans et au suivant d’ici 2/3 ans :)

  8. Sur certain vélo il semble que cela ne soit pas si simple de retirer le pédalier.
    Et il semble également que j’ai fait l’acquisition d’un vélo de ce type…Merci quand même pour les conseils ;)

    • Il existe la possibilité d’utiliser une clé qui retire juste les pédales. Elle est en vente chez Decathlon (et sûrement ailleurs). Cela fonctionne sur tous les vélos. je l’ai appris il y a peu de temps. Je vous conseille d’aller directement avec le vélo sur place, ils se feront un plaisir de faire le nécessaire. En général, Decathlon a ses ateliers en magasin.

  9. Il y a une nouveauté au Trocathlon: tu peux déposer des trucs à vendre pendant toute la durée du Trocathlon, donc il y a des nouveautés tous les jours!
    Sinon je ne serai pas de très bons conseils, les twins ont eu chacun leur draisienne à 2 ans. A même pas 3 ans, en balade au Décathlon (oui, on aime!), ils ont pris un vélo sans petites roues et sont partis o_O On n’a pas tout compris…
    Mais je peux dire prout!

  10. Pingback: Apprendre à faire du vélo #2 - La vie des triplés

  11. Une très bonne astuce, transformer un vélo en draisienne !. Ce que vous dites de la draisienne c’est vrai: passer d’un vélo évolutif à un vélo c’est très simple. Nos enfants ont eu une draisienne et ils ont passé d’un à l’autre de façon très rapide, sans problème. C’est un bon achat, je la recommande vivement !

Laisser un commentaire