Retrogaming : le jeu du petit singe

Je viens de découvrir un nouveau jeu digne des 90’s. Décors pixelisés en mode 16 bits, j’ai fait un bond dans le retrogaming.
retrogaming Je me suis amusée comme une petite folle sur l’écran pendant plus d’une demi-heure. A plusieurs reprises, j’ai eu des petits coups de nostalgie, des flash-backs. L’époque de mes premiers bisous (les vrais, ceux avec la langue…et beaucoup trop de bave), le collège avec les copains et les premières heures de perm’, mes allers-retours en vélo à la patinoire ou à l’escrime et mes kebabs du mercredi.

Adepte de la compétition, je n’aime pas perdre. D’ailleurs, si je ne gagne pas, je ne joue pas. C’est un vice que j’apprends à maîtriser avec le temps. Désormais, je m’auto-défie pour avancer. Le dépassement de soi, un vrai leitmotiv.

J’avais déjà joué à des arcades de ce type. Le design était moins léché mais le principe était le même : au premier bip, il faut faire monter un curseur, au second, il faut le faire descendre.

reeducation-perinee-3

Version beta

Le curseur a évolué en un petit singe qui doit chopper des noix de coco.

Je commence à pousser des petits cris à chaque noix de coco décrochée du palmier. Le petit singe que je dois projeter en haut de l’arbre fait des bonds intempestifs. Haut-bas-haut-bas-haut-bas…ça ne s’arrête pas. Au bout d’un moment, c’est que je commence à suer légèrement, à sentir des muscles dont je ne connaissais même pas l’existence chauffer.

Je me rends compte que je ne maîtrise pas si bien que ça mon anatomie. Ça va donc être compliqué pour s’appliquer du Synthol. Pourtant, ça fait du bien là où ça fait mal.

synthol

Page promo. On va éviter le gel.

Le temps passe un peu moins vite une fois qu’on gère le temps de latence entre le moment où l’on fait le geste et le moment où le primate escalade les branches. Jeux à l’ancienne oblige, il y a temps de réaction comme sur les premiers appareils photos numériques entre le clic et le flash.

reeducation-perinee-2

Je suis une tueuse, 14 noix de coco.

Comme un gosse de 3 ans, c’est l’heure de passer à une autre activité. Je déciderai à coup sûr que c’est mon « jouet préféré » d’ici une semaine, quand j’aurai complètement zappé mais pour le moment, je veux continuer de fabriquer mon château.

C’est donc l’heure d’éteindre, de reposer la « manette ».  Je me suis bien amusée à cette séance de rééducation du périnée. Je reviendrai.
reeducation-perinee

Info : Je réalise mes 15 séances de rééducation du périnée chez une kiné, avec une sonde. Il y a plusieurs approches. Une sage-femme peut également vous accompagner. Mon dernier bébé à 15 mois et je n’ai pas fait de rééducation périnéale pour mes triplés…mieux vaut tard que jamais.

Si vous voulez être une tonique du périnée et gagner un prix, vous pouvez vous entraîner à la maison. Sur ce site, il y a quelques bonnes idées.

J’aime l’expression :
« Fais ta rééducation du périnée, tu seras moins pressée de pisser ».

 

Facebook La vie des triplésGoogle + La vie des triplésTwitter La vie des triplés

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

10 commentaires à propos de “Retrogaming : le jeu du petit singe

  1. Ma kiné m’a dit « vous faites partie de mon top 3 des périnées les plus courageux… s’ils étaient tous comme le votre, on aurait moins de problème »
    Pis moi la rééduc je l’ai faite une seule fois (pour ma 3è) et je me suis éclatée à essayer de faire pile poil comme la courbe, j’étais trop forte.

    Sinon ben j’aime pas les jeux vidéos. A la limite le seul truc que j’ai aimé, c’était une toute petite console avec un bouton à droite et un à gauche et on se prenait pour des pompiers qui devaient sauver des gens qui sautaient d’un immeuble en flammes de chaque côté de l’écran. Si qqun en a un je l’achète d’ailleurs !

  2. J’avais pas ce logiciel moi, c’était en noir et blanc, des bandes blanches apparaissait à chaque contraction et puis bah fallait faire le plus haut possible et c’est tout ! limite je veux un troisième bb juste pour tester ça na !

  3. Excellent, tes histoires de courbe me rappelaient effectivement les fameuses séances de sonde (dit celle qui n’avait pas fait non plus sa rééducation après n°1). Le coup du petit singe qui monte et descend, c’est réellement une interface du logiciel de rééducation ? Parce que si oui, je participe tout de suite (bon d’accord, on va attendre septembre que n°4 soit né). A noter que si la courbe photographiée est la tienne, tu es en forme pour une grossesse triple non rééduquée suivie d’une simple (tu aurais vu les courbes de mes belle-soeurs après une seule grossesse simple). En conclusion, continue comme ça (ma maman qui n’a pourtant eu qu’un enfant et n’avait jamais fait de rééducation vient de se voir attribuer par son kiné sa sonde à l’age de 63 ans) mais même si jouer en 16 bits c’est cool, je trouve personnellement que cela fait beaucoup de monde pour une simple rééducation du périnée lol.

  4. Excellent ! Merci pour le rire (ventre tenu) ;-)
    J’aurai peut-être été plus motivée pour réussir !!!
    Mais bon, en 4 rééducations, ça n’a rien donné (sonde 2 fois, version bêta, et manuellement les 2 autres)… Mes zébrillons ont été trop lourds, la rééducation inefficace. Et donc je sors du bloc : le chirurgien vient de me poser une bandelette pour ne plus me faire dessus quand je bouge (sport ou toux, rire : faites votre choix !). 1 mois sans rien porter : ça va être long (mon dernier n’a pas 2 ans) !
    Bonne continuation !

  5. Pingback: Faire du sport ? Pfff....

  6. Pingback: Les symptômes d'un parent débordé - La vie des triplés

Laisser un commentaire