Apprendre à faire du vélo #2

(cet article est resté coincé dans l’ordi pendant au moins 3 semaines. Il avait fui le bruit derrière l’écran dû aux enfants en vacances)

J7 : Ava Banana ne quitte plus son casque de vélo. C’est émouvant et étrange à la fois. Je suis obligée de faire régulièrement une petite remarque du type « tu n’as pas trop chaud avec ton casque ? » ou « tu es sûre que tu ne veux pas le retirer maintenant ? ». La faute aux regards des autres songeant bruyamment à « cette petite est sûrement atteinte d’une maladie grave qui lui nécessite le port permanent d’un casque de vélo ».

Il y a une raison à la casquophilie. Si Ava Banana aime porter son casque la tête haute et le regard brillant c’est parce….
Ava Banana SAIT FAIRE DU VELO. Sans roulette. Du vrai vélo de grand et même qu’elle freine et qu’elle sait prendre les virages.
Les trottoirs, c’est la prochaine étape.

Apprendre à faire du vélo en 3 heures

Tout s’est fait comme sur une notice. Ava Banana a été une élève modèle. Les étapes étaient bien claires dans ma tête mais rien n’assurait le résultat.

C’est mon premier essai à moi aussi. Apprendre à faire du vélo, je n’ai jamais fait ça.

Ava Banana n’est pas vraiment casse-cou mais elle n’a pas peur. Pas de vertige, pas d’angoisse face aux enculés de pigeons, pas bagarreuse mais courageuse face aux attaques de gnomes de 5 ans qui lui piquent ses roues en plastiques si convoitées dans la cours de l’école.

vélo-evolutif

PS : le casque, c’est bien contre la pluie.

Avec le vélo évolutif Woony de Decathlon, il lui a fallu à peine 3 heures pour y arriver. Je suis bluffée. Elle qui était à peine monter sur un engin à roulettes (le style de vieux vélos rouillés aux pneus crevés vendus 12€ à la brocante du quartier).

La draisienne et l’équilibre

Au départ, j’ai suivi vos conseils « regardes devant toi, diriges bien ton guidon ».
En mode draisienne, elle a commencé à avancer doucement au départ. Elle penchait un peu. Et puis, elle penchait moins et elle allait plus vite.

vélo-evolutif-test

Il faut lui courir après. J’ai donc envoyé son frère et sa sœur.

Au bout de 2h30 environ, elle courait et commencer à lever les pieds de plus en plus longtemps.
C’est une équilibriste, elle a le bon moove.

« Attention à la dame »

Maintenant qu’elle « roule », je lui présente les freins. Avant, arrière. Le vélo est bien fait. Il doit y avoir quelques brevets là-dessous. Pas de risque de passer par dessus le bord ! Même si, évidemment, il y a le casque. Le fameux casque.

« Maintenant, je veux pédaler »

En un tour de clé, la petite draisienne s’est transformée en Ferrari. Version vélo.
Je l’ai tenu au cul. Elle n’a pas flanché et s’est lancée. Je l’ai prévenu et…elle a pédalé.
Elle s’est mise à crier « Papa » dans tout le quartier. Il est sorti sur le balcon et l’a applaudi. C’est une vraie fierté. Maintenant, dès qu’elle pédale en bas de l’appartement, les mamans présentes (aux balcons, dans le square, à la fenêtre…elle a crié fort, vraiment très fort) lui sourient avec douceur pour la féliciter.

Le vélo de grande

Le vélo Princesse acheté au Trocathlon (stocké sous un bout de tôle creusée par la pluie…et mal fixées) est passé sous mes mains devenues bizarrement attirées par le cambouis.
J’ai regonflé les pneus avec ma pompe premier prix qui fonctionne très bien.J’ai ajusté la selle.
Le guidon, c’est bon.
Elle a enfilé son beau casque bleu qui lui donne un air de Pénélope Jolicoeur dans Les fous du volant.
penelope-jolicoeur-fou-du-volant

Elle s’est mise dessus dans l’ascenseur, à marché à côté avant de traverser. On était que toutes les deux depuis le début des entraînements. Sur le terre plein, elle a tâtonné du bout des pieds. C’est un peu plus haut.
16 pouces. Je me suis renseignée !
Y’a pas la sonnette ni la loupiote. Promis, j’en achèterai.

Si elle avait commencé plus petite, le vélo Woony aurait suffi. Là, c’est une grande mon Ava Banana. Elle s’en est sortie comme une chef alors, elle a son vélo de grande.
faire-du-velo

Si un jour ce blog tombe dans l’oubli, qu’il est boudé, que des malfrats lancent des tomates et des œufs pourris sur l’écran, je ne regretterai rien. Il m’aura permis de tester le vélo Woony de Decathlon et d’apprendre à au moins l’un de mes enfants à faire du vélo pour le reste de sa vie.
(Pub offerte à Decathlon avec plaisir et remerciements pour leurs idées toujours ingénieuses)

faire-du-velo-comme-un-grand

Au tour de Danou l’enfant-qui-tombe-tout-le-temps-et-se-prend-les-retros-en-marchant.

L’aventure d’ « Ava Banana apprend le vélo » commence ici.

Claire, une maman qui a une fille qui sait faire du vélo de grand.

Facebook La vie des triplésGoogle + La vie des triplésTwitter La vie des triplés

Rendez-vous sur Hellocoton !

13 commentaires à propos de “Apprendre à faire du vélo #2

  1. Bravo Ava banana!
    Ma fille qui a le même âge est bien partie (on a une draisienne depuis ses 2 ans et on habite en maison dans un lotissement très calme) mais elle a peur de tourner et ne sait pas démarrer seule. Autrement dit elle ressort la draisienne plutôt que de se risquer à faire du vélo…
    J’attends les aventures de Danou!

    • Ca va venir ! Je pense qu’il y a beaucoup de question de peur et de confiance. Il faut se sentir rassuré et assuré ! Pour Danou, je sens que ça va être différent. J’ai hâte…et lui aussi. Il faut juste que l’on trouve le temps pour être juste tous les deux. J’ai envie que pour chacun ça soit un moment privilégié. Je pense que je vais m’arranger pour le prendre sur le temps de la cantine.

  2. Chouette article, ça m’a rappelé de bons souvenirs !

    Ça avait été tout une aventure pour numéro 1, gros bobos en cascade et frayeurs multiples. J’ai cru plus d’une fois qu’il allait finir par avoir vraiment peur et arrêter … Et bien non !
    Numéro 2 devrait bien s’y mettre, mais vu sa maladresse légendaire, disons que je ne suis pas trop pressée de commencer les leçons !

  3. Après des années intensives de draisienne, Pichoune s’est enfin décidée à tester le « vrai » vélo. Il aura suffi que son copain S. sache en faire avant elle pour qu’elle est un regain de fierté et ce fut plié en un seul essai. Depuis, elle a bien progressé : elle sait démarrer seule, freiner correctement … Nous avons fait nos premières grandes ballades. Le bonheur !
    Bravo Ava ! Pichoune te soutient dans le port quotidien du casque ;)

Laisser un commentaire