Les rentrées des classes

« Maman, à chaque veille de rentrée c’est la même chose. J’ai du mal à m’endormir. Et si je n’y arrivais pas, et si je rate des cours, et s’ils ne m’aiment pas ?
Maman, j’ai les chocottes.

Comme tous les ans, j’ai préparé mon sac pour demain. J’ai déposé mes vêtements à côté du lit. Même la culotte et les chaussettes pour ne pas ouvrir frénétiquement chaque placard à cause du stress alors que je sais parfaitement où ils se situent.
J’ai fait ma trousse bien proprement en y mettant beaucoup de feutres de couleurs. J’adore avoir plein de choix et les prêter à mes copains.
Je crois bien que je suis prête mais quand même ça fait peur.
Peut-être que le prof’ ne sera pas sympa. Ou pire, il va me détester et me réprimander !
Et si je me retrouvais toute seule à l’heure du repas ? Si personne ne veut s’assoir avec moi ? Si je ne comprends rien ?
Maman, tu es sûre que ça va bien se passer ? »

Les veilles de rentrée se déroulent toujours de la même façon.

Demain, c’est ma rentrée des classes. J’entame une formation de 8 mois pour devenir plombier-chauffagiste. Franchement, je n’y connais rien. Pas encore.

différentes-pinces

J’ai réalisé un petit mémo !

J’ai fait des petites fiches de maths (niveau 5ème) pour me rappeler apprendre les conversions et les mises à l’échelle. Ça fait longtemps que je n’ai pas fait de mathématiques. Longtemps. Je n’étais pas très fortiche. En vrai, j’étais nulle à chier. Encore aujourd’hui, je me demande comment j’ai réussi à faire des études supérieures en comptant si mal. Je vais me rattraper.

tableau-conversion

DIY : un tableau de conversion format pocket plastifié.

J’ai acheté deux pantalons, une salopette et des chaussures de sécurité. C’était bien compliqué. À croire que le marché de la femme dans le BTP n’est pas très développé. Ah bon ? En plus, il semblerait que le 36 fillette n’existe pas à part sur Amazon. J’ai surfé et me suis fait livrer.

Ma réelle crainte se situe deux têtes plus bas, à hauteur du ventre environ.

Seule

Ma réelle crainte est de ne pas être assez disponible pour mes 4 enfants, de passer mon temps à jongler entre l’école, la crèche, le centre social, les courses, les rendez-vous chez le doc’, les activités extrascolaires et tous les à-côtés. En fait, je sais très bien que c’est comme ça que ça va se passer. J’espère que mes petits ne se sentiront pas lésés et que j’aurai toujours l’énergie de leur apporter l’attention dont ils ont chacun besoin.
Du dimanche soir au jeudi soir, je suis seule. Pas de mari, pas de mamie, pas de papi, pas de répit.
Je vais commencer à 7H30, comme sur les chantiers. C’est pour nous habituer.
Évidemment, il fallait une solution fixe et fiable pour les débuts de journée. Je fais appelle à une nounou à domicile.* C’est la première fois. Nous avions toujours réussi à nous débrouiller sans jusqu’à maintenant. Elle amènera les enfants à l’école et Doudou à la crèche.
La peur est au niveau des imprévus. Il y en aura. Il y en a tout le temps.
Ça va commencer dès la rentrée scolaire avec le centre aéré qui ne commence que fin septembre les mercredis après-midi. Et avant, je fais comment ?
J’en ai parlé à mes adorables voisines pour m’assurer. Je n’aime pas demander de service. Sûrement la peur que mes copines détournent le regard en voyant s’afficher mon numéro et en se disant « non, pas encore une fois ». Alors, j’évite au maximum. Les urgences seulement. Heureusement, des urgences, il y en a beaucoup moins souvent.

Demain, c’est ma rentrée des classes. Mon cartable est prêt. C’est bientôt l’heure de plonger. Comme dans toutes les bonnes baignades, j’espère ressentir cette douce fatigue toujours agréablement accompagnée d’épanouissement et de liberté.
Je crois que je vais sacrément m’éclater.
S’il vous plaît, dites-moi que tout va bien se passer.

caisse-à-outils

Mon cartable

Ce texte a été rédigé dimanche soir (hier). Je suis donc en ce moment même en pleine découverte de mon atelier et de mes petits grands camarades.
* Pour une garde d’enfants de ce type (dans notre cas, 4 matinées par semaine de 6h45 à 9h00), j’ai découvert que la CAF pouvait octroyer une allocation appelée « Complément libre choix du mode de garde ». Cette allocation est conséquente notamment lorsque la fratrie compte un enfant de moins de 3 ans comme c’est le cas ici. De plus, nous faisons appel à une société de services à la personne. (Parce que trouver une nounou à domicile pour 4 enfants dès 6h45 du matin c’est…très compliqué) Le tarif est déductible à 50% des impôts. Le budget total s’élève à environ 85€ par mois après déduction. Je pensais sincèrement que cela allait être beaucoup plus douloureux pour nos comptes bancaires.
Merci ma France de m’accompagner dans ma démarche de reconversion.
Plus d’information sur le site de la CAF 

Claire, qui espère être bientôt plombière
Facebook La vie des triplésGoogle + La vie des triplésTwitter La vie des triplés

Rendez-vous sur Hellocoton !

35 commentaires à propos de “Les rentrées des classes

  1. A l’heure ou tu me liras cette première journée de formation sera terminée et je suis sûre que tu seras aussi épuisée qu’heureuse !
    A l’heure ou tu me liras tu auras serré tres fort tes 4 loulous en te disant que tu es heureuse de les retrouver mais que tu as fait le bon choix
    Je suis sûre que tout se passera bien car tu es volontaire et pleine de ressource et de courage. Je t’admire !!!!
    Et tu peux compter sur nous pour te remonter le moral si des fois ça déconne (trop loin pour aider physiquement….)
    Fonce !!!!

    PS : tu pourrais customiser ta salopette ;-)

    • Comme tu es chou. C’est exactement ça. Je fini sur mes com’ avant de me coucher, le sourire au lèvres. J’ai l’impression de vivre un rêve éveillé. Des outils et du bricolage toute la journée, c’est tellement géant !
      Pour les enfants, au lieu de l’histoire du soir habituel, je leur et présenté le 1er étage (sur 3) de ma caisse à outils. Ils ont adoré. Mon mari, resté en France pour ce premier jour, m’a offert des fleurs et un lucky bambou. Tu as v très juste, je m’endors heureuse.

  2. Tout va bien se passer bien sur !! J’ai repris mes études, ma fille avait 6 mois. Je n’avais qu’elle donc les soirs était moins sportifs mais le stress était la aussi les premiers jours. D’autant plus pour une rentrée en fac oú j’avais peur d’avoir 10 ans de plus que mes camarades!! Tout c’est très bien passé! C’est comme une journée au boulot, le train train quotidien sauf que le soir quand les enfants sont couches au lieu de regarder le film nous on fait nos devoirs ! Mais on en retir beaucoup de satisfaction, surtout quand notre travail du soir paie le lendemain et surtout quand c’est vraiment la voie qu’on a choisie ! Bonne chance pour cette formation, vous allez tout déchirer !!!

  3. Purée, c’est cool!
    Tu vas gérer, je suis sûre que ça se passe déjà bien, et si tu t’éclates parce que tu as trouvé ta voie, tu t’en sortiras pour le reste (dit la fille qui a bossé 10 heures/jours avec 3 petits de moins de 3 ans mais qui aimait ça)

  4. Evidemment que tu vas bientôt être plombière!!
    Bon courage pour cette année qui commence, je te souhaite que tout se passe bien. Chez nous ça a été un peu ça cette année (Chéri a passé un Master, il en est à la rédaction du mémoire de 50 pages, en ayant repris son boulot) et ça a été la course au quotidien, et pour qu’il puisse faire ses devoirs une fois les enfants couchés. J’attends qu’il passe son oral avec impatience, qu’on finisse cette période.
    Je suis sûre que tu vas t’en sortir comme une cheffe. Si la personne du matin pouvait en plus faire la vaisselle de la veille, avant que les enfants soient levés, ça pourrait te dégager un peu de temps le soir… Au bout de quelques semaines vous aurez trouvé l’organisation qui vous convient. Et tout va bien se passer!

  5. BRAVO !! ca va être du sport j’imagine pour tous mais c’est un très beau projet et j’ose à peine imaginer le regard des kids lorsque tu leur expliquera tout ce que tu fais ils vont t’appeler handy mommy (allusion à une série de disney) chez nous c’est papa qui est handy manny à ses heures perdue et moi la petite main malhabile qui veut bien faire :) (expérience de réfection d’un studio de 17 m2 cet été avec les 3 louloups … ils ont adoré nous heu pas toujours ;-)
    Encore bravo

    • Rhooo, merci beaucoup ! Je m’éclate et j’en parlerai rapidement. Depuis que je suis rentrée en formation, en plus de l’histoire du soir, je montre chaque jour un étage de ma caisse à outils. Ils adorent quand je leur explique le rôle de chaque clé molette et autres scies !

  6. J’ai découvert que la boite qui m’envoie des aide ménagère (rapport à mon handicap moteur) envoie aussi des baby sitter d’urgence… Fouilles par ici si tu veux http://www.o2.fr/garde-enfants/garde-denfant/
    En fait ils ont fait une émission sur m6 dans laquelle le patron faisait semblant d’être stagiaire avec des employés des différents secteurs d’activités de son entreprise. Le but c’était de se faire une idée de la qualité de son management à la base. Du coup on l’a vu aussi en mode « baby sitter d’urgence ». Il y avait un bébé qui ne marchait pas à garder dans mon souvenir et franchement ils avaient l’air pro…

  7. Moi j’arrive après la bataille … Je suis donc sûre que cette première … semaine a été top.
    La logistique des petits, c’est souvent chaud patate mais si c’est pour faire ce que tu aimes, ça passe quand même bien mieux.
    Have fun !

Laisser un commentaire