Le coefficient de frilosité

Il commence à faire froid. Il y a même eu un ou deux matins où j’ai dû utiliser le désembuage particulièrement long de ma Smart. (qui s’appelle « mart » depuis qu’un saligot a arraché le « s » situé sur le pare-chocs avant)

J’ai tendance à beaucoup me couvrir. Jamais trop. On ne se couvre jamais trop ! Je suis plutôt frileuse. Mon mari dirait que je suis comme un congélateur au milieu de la banquise. J’ai très souvent un foulard autour du cou et une doudoune pour aller sur ma terrasse. Même quand il fait vraiment beau.

Régulièrement, je suis surprise de voir des copains mettre un tee-shirt manches courtes ou pire, des tongs alors qu’il y a assurément un courant d’air froid qui doit venir du Nord ! Il y a des fous partout ! Dans mon atelier, il y a un ex-militaire qui arrive presque tous les matins à 7h30 en tee-shirt. Je crois qu’il a été en contact avec de la cryptonite et qu’il possède un pouvoir anti-givre. J’ai aussi une amie qui se couvre en hiver d’un simple châle de laine et qui se plait à me dire « qu’il est largement assez chaud pour faire office de veste ».

Avec les enfants, j’essaye d’être moins excessive, d’adopter un comportement me-su-ré. Je me force à ne pas trop les couvrir. J’ai bien entendu les arguments comme quoi « leurs corps doivent apprendre à se défendre » ou bien que « trop couvrir empêche de réguler naturellement sa température ». Ça semble être du bon sens. Mais quand même, il pèle dehors.

S’habiller pour sortir : le parc

Lors des sorties au parc, on peut assister à un drôle de phénomène. En voyant comment sont habillés les autres enfants, je tente de trouver la formule adéquate pour vous expliquer mon ressenti :

N = CF x Δt°

. N représente le Nombre de couches de vêtements sur l’enfant

. CF représente le Coefficient de Frilosité de l’accompagnateur de l’enfant (c’est un coefficient basé sur la moyenne entre la frilosité de la mère, la frilosité du père et le comportement des grands-parents face au froid.
Par exemple, si votre mère répétait souvent « met ta cagoule, ça protège les oreilles et le cou », votre coefficient augmente de 3. Si au contraire, votre père disait « avoir les mollets bleus, ça fait des grands gaillards ! » votre coefficient est abaissé de 3.)

. Δt° représente l’écart entre la température extérieure et la température souhaitée pour l’enfant. (donnée très variable selon les personnes)

Cette formule offre des résultats qui peuvent quadruplé d’une personne à l’autre. Donc, pour une même température extérieure au parc, on retrouve :

- Un enfant avec une parka demi-saison
- 2 fillettes avec une veste polaire
- Un enfant en doudoune
- Une petite fille avec un anorak et une écharpe
- Un enfant en maillot de foot manches courtes

doudoune

L’enfant en doudoune

manches courtes

La fille à la polaire, le garçon au maillot de foot

et
- Mon fils en doudoune et cagoule

cagoule-enfant

Mon fils

Je suis pourtant bien sûre de ne pas l’avoir trop couvert. Franchement, il fait frisquet. Et puis, la cagoule, c’est vraiment bien !

Claire, maman au coefficient de frilosité élevé
Facebook La vie des triplésGoogle + La vie des triplésTwitter La vie des triplés

Rendez-vous sur Hellocoton !

29 commentaires à propos de “Le coefficient de frilosité

  1. J’adore! Les miens sont assurément ceux en maillot de foot :-)
    Mais je n’y suis pour rien, c’est une façon de faire depuis qu’ils sont tout petits et autonomes pour enfiler leur veste: ce sont eux qui décident comment ils se couvrent. Ils sortent, ressentent la température, regardent s »il y a du vent et nous demandent même la météo! Ensuite ils choisissent veste ou manteau, etc… Jamais de prise de tête au moment de l’habillage pour sortir ;-)

  2. Ici c’est bien là tout mon problème je ne sais jamais comment les habiller pour sortir. Je leur met quand même un minimum (TEE shirt ml, pull fin et veste)mais comment je sais moi,leur quotient de frilosité ??? Et d’ailleurs je fais comment pour savoir si leur veste tient chaud ou pas. J’ai beau être petite mais le 4ans et le 18 mois ça rentre pas :-p

  3. J’adore « Mart » pour une voiture, ça lui donne du style.
    Je suis comme toi et pendant longtemps, j’ai cherché un bon compromis entre moi et le froid. Une étude explique que pour ne pas avoir froid, il faut : un t-shirt, un t-shirt à manche longue, un pull et un manteau… et une écharpe pour les gens comme toi et moi. En fait, cette étude explique qu’il faut que la transpiration puisse s’évacuer et d’autre chose qui permettent au corps de se réguler lors de grand froid.
    J’ai adopté cette méthode et oh miracle, je n’ai plus froid sauf en cas de mistral.
    Sinon autre délire, mon frère est toujours en t-shirt et pour lui le froid c’est dans la tête, il a toujours eu des délire bouddhiste. Moi, la méditation c’est toujours arrêté à : « glaglagla ».
    J’ai toujours autant de plaisir à te lire.
    Bonne journée.

  4. Tu la sûrement trop couvert. Mais d’un autre côté, il est immobile dans la poussette, donc il a moins chaud que ceux qui jouent …

    J’aime bien ta notion de coefficient de fil ostéopathe, ma mère était en tee-shirt en hiver et sa fenêtre de chambre toujours ouverte. Ça doit expliquer pourquoi je suis encore en manches courtes avec un simple gilet et que mes sandales ne sont rangées que depuis 15 jours !

  5. J’ai enfin également adopté le bonnets avec mes petits monstres. Il faut avouer que ayant eu des enfants d’été (si si je vous jure il y a eu pas mal de beau jour), je n’ai pas l’habitude de mettre des couches et des couches…Il a bien fallu, les rhumes sont là pour me le rappeler.
    Pull, manteau, bonnets et couvertures ;)

  6. Je suis du genre à avoir froid l’hiver et chaud l’été. Je suis donc à coefficient de frilosité variable! :)
    Avoir sorti la cagoule ce week end, quand même… chez moi au soleil (à 30km de chez toi, donc) on était en t-shirt. A l’ombre il fallait un (gros) pull.
    Il reste quoi dans l’armoire pour quand il fera entre -5 et zéro, si tu as déjà sorti la cagoule?

  7. Pfff et oui la cagoule y à pas à dire c’est bien. Et pourtant, en tant que traumatisée de la cagoule (elle était couleur rouille quand même) j’ai clamé haut et fort pendant plus de 30 ans que jamais au grand jamais ma progéniture ne porterait de cagoule. Et puis j’ai eu une progéniture et puis je lui ai acheté une cagoule. Le silence de ma mère ce jour-là en a dit long sur sa jubilation !

  8. Et je crois que l’on peut ajouter les fragilités éventuelles des enfants (ORL, etc..) et notre éventuel stress vis à vis des éventuels microbes.
    Chez nous par ex, pour les deux derniers, microbes=maladies=fièvre=risque de convulsion… On est donc toujours en train de vérifier qu’ils n’aient pas trop froid, pas trop chaud non plus, la gorge et les oreilles protégées quand il y a trop de vent,etc… bref, du stress !!

    PS contente de te lire :-)

    • Contente de voir ici ! Je prépare un petit article sur la formation, l’occasion de me montrer que je ne suis pas si loin ! Pour tes enfants, j’imagine le stress que ça peut générer. Ici au départ, je lavais toutes les poignées de porte pour virer les microbes (#maniaque)

  9. Personnellement, j’ai toujours chaud alors c’est vrai que je couvre assez peu mes enfants. Mais je me soigne en leur mettant une couche en plus, au cas où, mais les bonnets, c’est vraiment quand on s’approche du 0… ;-)

  10. HAAAHAHAHAHAHA tu es parfaite…
    Pas toujours facile d’habiller sa descendance quand tu sais qu’elle n’a pas la même manière de vivre la température extérieure.
    Moi par exemple, j’ai toujours super froid aux pieds. Mais elles, quand elles ont les pieds trop couverts, elles puent des pieds. Dur… T’imagine l’odeur quand tu as (au moins) 16 paires de godasses en bas des escaliers) (et l’odeur remonte).
    Bref.
    En plus ici on a une fâcheuse tendance à perdre les écharpes, bonnets et surtout… les moufles. Heureusement qu’elles ont des poches !

  11. Bonjour, Je découvre ton blog avec grand plaisir. C’est très drôle, je me faisais cette remarque hier au square en comparant les vêtements de tous les enfants et j’y retrouve aussi toutes les saisons. Je mets 4 pulls chez moi quand les jumeaux et leur père ne sont qu’en T shirt manches courtes :) Pour mon bébé, je me fais violence pour ne pas « trop » le couvrir, ce qui n’est pas facile quand on est une maman très frileuse, mais je ne lui ai pas encore sortit la cagoule (je me fais violence:))

Laisser un commentaire