Je participe à Koh-Lanta

Ça fait trois semaines que j’ai commencé l’aventure. C’est d’ailleurs pour cela que je ne suis pas très présente par ici. Là où je suis, il n’y a pas de téléphone. Du moins, il est inaccessible.
Le midi je mange des aliments froids, les défis physiques sont intenses. Mon mari, mes enfants me manquent. Il y a plein de petites bestioles partout.

Reconversion professionnelle : le stage pratique

Ça fait trois semaines que j’ai commencé mon stage pratique de plomberie dans le cadre de ma formation. J’ai souvent l’impression de faire Koh-Lanta et je kiffe grave cette aventure. Grave, grave.
Chaque matin, à 7h30, je gare ma petite smart jaune devant le dépôt. Depuis le premier jour, j’arrive avec 15 minutes d’avance (et j’ai arrêté de mettre mon GPS seulement depuis hier). Toujours l’angoisse d’être en retard…
On commence par jeter les vieilles merdouilles de la veille (qui peuvent peser quelques dizaines de kilos !), chaque camion est rangé et les missions sont transmises pour la journée.

J’accompagne un plombier soit sur du dépannage, soit sur de l’installation ou de la rénovation. Ce sont deux pratiques bien différentes et j’ai la chance de pouvoir découvrir chacune d’elles.

C’est au moment où le moteur démarre que tout commence. Les heures s’enchaînent sans avoir le temps de les voir défiler : installation de Cumulus (« Cumulus » est une marque, comme « Frigidaire ». Là on parle de chauffe-eau), de chaudière, de radiateur, de wc, de robinet de machine à laver…et aussi réparation de fuites, remplacement de colonne d’évacuation en fonte (pas glop du tout avant le café)…
Lorsque l’on a clairement la dalle, on s’octroie une pause bien méritée autour d’un sandwich. (et d’un coca-light, of course.) Pendant ce temps qui court , je monte des escaliers, porte des outils, des radiateurs en fonte, des aspirateurs à eau… Les endroits sont dans 97% du temps difficilement accessibles (entendez, être assis dans un meuble sous évier ou coincé entre un mur et des toilettes). Dès fois, il faut ramper en trimbalant une grosse lampe branchée à 12 mètres avec un fil qui s’emmêle. (comme tous les longs fils électriques d’ailleurs !). Il fait évidemment froid et humide (voire trempée). Plomberie oblige.
plombier Et pourtant, si sur le clavier ça peut paraître rebutant, je me réveille chaque jour avec une petite joie inexplicable.Vous n’imaginez pas le nombre de choses que j’apprends chaque jour. Je découvre toutes les facettes d’un métier tellement complet. Être plombier, c’est être capable de connaître des dizaines et des dizaines de raccords, des diamètres de tubes, des appareils, des outils. C’est aussi être ingénieux, toucher un peu à tout. Enfin, c’est surtout être le maître des fluides et ça, ce n’est pas rien ! Une fuite dans un appart, ça vous pourrit un parquet top la classe en 4 minutes.

Je me rends compte de toutes ces choses qui font mon quotidien sans que je ne m’en rende vraiment compte. Tout ce savoir-faire pour amener l’eau dans mon lave-linge, pour que mes chiottes n’engloutissent pas le caca jusqu’à débordement, pour que les petits prennent leur bain. De toutes ces choses aussi que l’on peut améliorer : ce radiateur qui chauffe trop, cette douche froide que je me tape chaque matin le temps d’attendre l’eau chaude… Ce n’est pas juste une histoire de tube. Il y a de nombreuses connaissances à avoir et j’ai encore beaucoup de travail pour y arriver.

Il ne me reste que quelques jours de pratique intense. C’est assurément trop peu. Mais c’est très bon à prendre.

Avant de vous retrouver avec un rythme un peu plus soutenu (je ferais difficilement pire qu’un seul article en un mois) je tenais à ajouter cette petite annonce :

Si vous cherchez un bon plombier sur le grand Lyon, je vous recommande la société SABEKO (avec le lien parce qu’ils le valent bien). Elle m’accueille en ce moment et elle le fait avec classe. Ils sont propres dans tous les sens du terme. Ils travaillent bien, font attention à tout. Je ne fais pas beaucoup de pub mais là, je me permets. C’est un vrai plaisir de valoriser le travail bien fait.
sabeko

A bientôt.

Claire, qui termine la saison 1 de Koh-Lanta dans 2 jours.
Facebook La vie des triplésGoogle + La vie des triplésTwitter La vie des triplés

Rendez-vous sur Hellocoton !

29 commentaires à propos de “Je participe à Koh-Lanta

  1. Whaou ! Ça fait plaisir de te lire, on sent la passion !

    Pas trop fatiguée entre la formation et les 4 ptits loups ?

    Ils doivent t admirer ! Fiou, bravo en tout cas et je te souhaite encore pleeeeeeins de belles rencontres.

    C est chouette de te lire, ca boost mon moral pour cette journee !

    • Un moral boosté, c’est une formidable raison de continuer à raconter cette aventure. Disons qu’avec le rythm, je dormirai dans quelques mois mais…pas de suite. Là, j’ai cours demain à 7h30 et week-end entre famille, révision et préparation des 4 anniversaires des enfants !

  2. Et bien je suis sûre que tu vas finir sur les poteaux !! C’est un plaisir de suivre ton aventure et de lire ton enthousiasme qui semble rester intact malgré les difficultés. T’es une warrior !!!

    • Merci Madame PatiMimi (je trouve que ce nom te va très bien !). J’ai repris il y a 15 jours et j’ai validé mes deux modules sanitaire et thermique cette semaine. Franchement, j’en chie. C’est tellement fou de faire faire à mon cerveau toutes ces choses dont il est vierge. A la fois, j’apprends des millions de nouveautés (bon, des millions ça fait beaucoup mais, pas loin.) et je me trouve chanceuse d’avoir cette occasion dans ma vie. Je prends tout à 100%. (bien entendu, la fatigue avec, mais je dormirai en avril). J’espère que vous allez tous bien chez toi. Je passe souvent te rendre visite !

  3. TU m’épates CLaire, chapeau bas !!
    C’est dommage que tu soies loin de moi, car c’est toujours bien de connaître un plombier top et réglo ça peut tjs servir !!
    Bon courage et bon repos bien mérité post Koh-Lanta !!!!!! bzz

  4. Plombier est un métier exigeant ou adaptation et polyvalence sont les maitres mots. Une bonne dose d’ingéniosité est aussi un atout !
    Heureuse de voir que tu t’éclate en stage. Sabeko donne vraiment confiance (je ne suis pas lyonnaise mais ayant un œil » averti » en plomberie j’ai parcouru leur site)
    Continue à garder la motiv’ j’espère que ce stage a reboosté la confiance en toi … cette confiance moi je l’ai !! Go go go

    • Que j’aime lire tes commentaires. Ça réchauffe. Tu es la first du web à qui je l’annonce mais aujourd’hui j’ai validé mes modules Sanitaire et Thermique.(des sortes de partiels) Mais, il faut être honnête, ce n’est pas simple ! Mon cerveau fait de la résistance !!! Je lui apprends donc à fonctionner autrement. Ca prend du temps.

      • Ton cerveau va s’habituer et suivra tes mimines ! Deux modules en poche ce n’est pas rien (un module est un mot qui fait aussi parti de mon vocabulaire, un jour IRL j’espère je te dirais plus sur ce que je fais comme job ;-)).
        Bravo, accroches toi. C’est le terrain qui fera de toi un plombier confirmée.
        Mes ondes, comme toujours

    • J’espère que les changements de ton côté te font du bien. (et je suis en train de me rendre compte que je vais tellement peu sur Facebook en ce moment que je ne suis plus tes aventures professionnelles -avec des gens moins professionnels. Ça me manque !)

  5. C’est génial de te voir dans ton élément! C’est vrai que parfois il faut être contorsionniste, surtout quand on voit les positions de certains ballons…

  6. Je lis ton blog depuis longtemps, et j’admire vraiment ton changement professionnel. C’est super courageux et ça fait plaisir de voir que ça te plaît! Hâte de lire la suite de tes aventures!

  7. Pingback: Claire, du marketing digital à la plomberie | En Aparté

Laisser un commentaire