Test de l’aspir-tasoeur Dyson V6 Fluffy

Chez moi, ça fait 30 ans qu’on appelle ça un aspir-tasoeur. Évidemment, il n’aspire aucune sœur. Par ce terme, on désigne simplement l’aspirateur, comme vous l’aurez compris (et si ce n’est pas le cas, ça craint pour vous).

Il se trouve que cet objet à une place particulière dans ma vie. Il est mon compagnon de route au moins 5 fois quotidiennement. Il trône nonchalamment, le câble d’alimentation tout dehors et le long tuyau pendant sous son poids à l’entrée de ma cuisine.

Tout est occasion à entendre son vrombissement. De la semoule (l’aliment de la pire espèce quand vous avez des enfants ou des conjoint(e)s  crados), le filtre du sèche-linge plein de bourres de tissus, les cheveux multicolores déposés sur le sol de la salle de bain, les plaintes poussiéreuses… l’aspirateur est mon ami.

Quand j’ai eu l’occasion de recevoir l’aspirateur sans fil Dyson afin d’en faire un test, je me suis dit que plus aucun principe ne tenait. Pas de soucis, même si je ne fais presque jamais de tests proposés par les marques ici; là, aucun doute, j’en avais envie.  Ça fait un bon moment que je souhaitais remplacer mon vieux Dyson jaune qui est fidèle depuis 10 ans. Mais fallait attendre qu’il crève avant. Et ça n’arrivait pas. « Il ne perd pas d’aspiration ».

dyson-v6-fluffly

le « vieux »

Chaque fois que j’imaginais ma vie sans un fil à trainer et sans l’aspirateur qui bute dans chaque recoin de nos 75m2, je souriais à la vie. Peut-être pas un sentiment aussi fort, mais quand même, une petite forme d’excitation. Et puis la pub pour le Dyson sans fil qui ressemble à un balai magique avec sa brosse de couleur qui tourne, elle me donnait sacrément envie.

Un jour, un livreur avec un camion géant pour ma rue m’a livré un long paquet. Je l’ai vite ouvert, mais délicatement, et, chose que je n’avais jamais fait de ma vie (pourtant je devrais), j’ai contacté le service client pour activer la garantie de 2 ans.

aspirateur-sans-fil-dyson-v6-fluffly

Le « précieux » au complet avec les accessoires

Comme tous les produits sur batterie, il faut vivre l’attente interminable du nouveau joujou qui charge avant la première utilisation. J’en ai profité pour sortir mon perfo et fixer le support au mur. (J’aurais pu le fixer en faisant un trou avec un tournevis et un marteau, mais c’est moins rigolo) Franchement, un ado dirait « ça pète sa mère » une fois le Dyson branché sur son support mural.

dyson-v6-fluffly-avis

Le support mural

Et l’occasion de s’en servir ne s’est pas fait attendre.

Test du Dyson V6 Fluffy

Les conditions : carrelage partout, pas de tapis, pas trop de babioles (enfin « pas trop » avec 4 enfants, c’est subjectif). Moquette à poil ras sur le palier.

Fréquence : 5 fois par jour au bas mot

Type d’utilisation :
- poussière habituelle
- poussières plus ponctuelles (dépôt dans sèche-linge, plinthe, intérieur des boites en tout genre, fond de placard )
- résidus post-repas (=aliments plus ou moins volumineux, nombreux et variés)
- plafonds et araignées
- perles en pagaille, boulettes de pâtes à modeler, gommettes et autres particules enfantines…

Mon avis sur le Dyson V6 Fluffy

Avertissement : l’aspirateur a été utilisé de façon intensive. Mon petit dernier de 2ans et demi l’a également testé. Pas les grands. Ils pourraient y prendre goût et c’est mon jouet.

Petite présentation générale

dyson-v6-fluffly-support-mural

L’aspirateur et son copain le balais

C’est ce que j’appellerais un aspirateur balais. Les turbines d’aspiration se situent au niveau de la poignée. La brosse principale est rouge et bleu (à petit pois ?!) et quand ça tourne, c’est rigolo ! Au départ, de par son aspect duveteux, j’ai eu un peu peur que les merdouilles -type coquillettes trop cuites- s’étalent lamentablement. Mais non. Le Dyson V6 Fluffy a été pensé pour les gros bouts (et même les tous mous) et les brosses peuvent être retirées et lavées.
Le tube n’est pas réglable en longueur contrairement à beaucoup d’aspirateurs, mais, pour le moment, je n’ai pas trouvé que cela posait problème.

L’aspirateur n’a évidemment pas de sac (mais où pourrait-on bien le mettre ?), mais un réservoir (0,4l) à vider régulièrement à l’aide d’une petite trappe et un filtre qu’il faut passer sous l’eau environ une fois par semaine. Rien de bien contraignant même s’il est souvent nécessaire de « racler » le réservoir pour que toute la « récolte » s’échappe gentiment dans la poubelle. La trappe doit être testée dans le temps afin de voir si elle continue toujours à être étanche après les milliers d’utilisations.

Un petit conseil : retirer le tube d’aspiration avant de réaliser l’opération, c’est bien plus maniable et pas de risque de tout faire tomber à côté.

Bref, c’est un objet simple et épuré.

2 brosses spéciales très pratiques (pour les plinthes notamment et mon sèche-linge) permettent d’accéder dans tous les recoins. Les embouts sont interchangeables avec un simple bouton poussoir qui semble solide et fiable dans le temps. Ces accessoires peuvent être « clipsés » sur le support mural quand ils ne sont pas utilisés. Et comme ça, ils ne se perdent pas !

test-dyson-v6-fluffly

Les gentilles coquillettes…Oups ! Aspirées !

test-dyson-v6-fluffly-sans-fil

Parfait pour les plinthes !

Enfin, et c’est ce qui fait toute la différence, c’est un aspirateur sans fil. Il fonctionne sur batterie (avec adaptateur) et se recharge chaque fois qu’il est sur son support mural. Un voyant lumineux indique si l’appareil est chargé.
Côté autonomie,  la bête peut aspirer 20 petites minutes. Un mode « puissance max » existe en cas de drame type paquet de farine échoué au sol. Avec cette option, l’aspirateur ne dure que 6 minutes. Néanmoins, je ne me suis jamais retrouvée au chômage technique, l’aspirateur étant toujours chargé au moment où je m’en sers.

Côté praticité

J’ai longtemps pensé que les aspirateurs-traineaux devraient être dotés de bretelles rétractables pour les transporter sur le dos. En cas de travail en hauteur, d’escalier ou juste d’encombrement, avec mon ancien aspi’ c’était un peu la plaie. Là, c’est un vrai bonheur de le passer n’importe où.  Il est relativement léger (tout le poids se situe au niveau de la poignée ce qui équilibre assez bien l’objet) et se dégaine en une seconde. Un petit regret tout de même : pour le mettre en marche, il faut maintenir la gâchette. Elle ne se bloque pas et c’est un peu dommage lorsque l’on doit aspirer tout l’appart’. Disons que ça fait un peu de musculation au doigt.
La brosse principale et les deux accessoires sont vraiment complémentaires et la fixation en 1 clic s’avère ultra pratique.  Je regrette tout de même un peu mon ancienne brosse beaucoup plus plate que celle-ci. C’était l’idéal pour accéder à la caverne aux merveilles (=le dessous de notre canapé)
Côté aspiration, rien à redire. J’avais déjà une entière confiance en Dyson. J’ai longuement pratiqué !
Niveau bruit, bah, il en fait pas mal. C’était déjà le cas de mon ancien. C’est fort dommage pour mes voisins.
Enfin, côté maniabilité, rien à redire. (alors je ne dirais rien)

Bilan du test de l’aspir-tasœur Dyson V6 Fluffy

Il est bien. Super bien même. En plus, il est beau et à l’air solide.
Évidemment, je vois tout de même des améliorations possibles comme la hauteur de la brosse principale et le bruit. A la fois, je ne suis pas vraiment objective, car en toute franchise, le côté « sans fil » m’a modifié le quotidien. Notamment avec mes 4 enfants  où les situations d’« urgence-aspirateur » sont courantes.
L’avis de Spidermaman, le récap’
Les + :

  • Il est sans fil 
  • Il est sans fil
  • Il est sans fil
  • Très maniable
  • Entretien facile (filtre, réservoir). Et tant mieux.
  • Rechargement rapide
  • Se dégaine aussi vite qu’un Colt (mais les armes sont à prohiber)
  • Le support mural qui fait office de recharge et de porte-accessoires
  • Les 2 brosses supplémentaires qui permettent un accès facile aux recoins et transforment le Dyson en aspirateur à main. Pratique !
  • C’est un Dyson… avec toute la réputation acquise qu’il mérite.

Les - :

  • Le bruit
  • La brosse principale un peu épaisse pour passer sous les meubles
  • L’autonomie qui peut-être un peu juste si on habite un grand appartement ou un manoir.
  • Si le support mural n’est pas fixé, l’aspirateur ne tient pas tout seul. C’est ballot.

 Le truc vraiment cool : comme le Dyson V6 Fluffy est sans fil, il est super pratique pour faire le propre dans sa voiture.

Le truc à savoir : Dyson a prévu différents modèles selon l’utilisation et le type de sol. Si vous avez de la moquette partout (type année 70 au sol et sur les murs…voire également au plafond…), peut-être qu’un autre modèle est plus adapté à votre utilisation.

Le prix : entre 330€ et 480€ selon les sites. Ça vaut le coup d’en parler à Google.
Tous les détails un peu plus techniques…et un peu plus pros, directement sur le site internet de Dyson.

PS : Merci à Dyson de m’avoir permis de réaliser un fantasme en m’offrant l’accessoire de rêve pour une maniaque.

Claire, maniaque comblée

Facebook La vie des triplésGoogle + La vie des triplésTwitter La vie des triplés

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

10 commentaires à propos de “Test de l’aspir-tasoeur Dyson V6 Fluffy

  1. Allez j’avoue, mon rêve ultime à moi, c’est l’aspirateur robot de Dyson (annoncé pour dans quelques mois, normalement). On cassera la tirelire ce jour là! Parce que notre vieux, c’est pareil, il ne perd pas d’aspiration…

  2. Ah, ben c’est marrant, moi j’ai « le vieux » et je suis ravie! je le changerais pour rien au monde!
    Faut dire que pour les 5 nettoyages quotidiens, je préfère le balai, plus silencieux, plus léger, plus rapide. Moins net, c’est certain. Mais je ne suis pas maniaque.

    Au passage, je surkiffe l’aspirateur sans sac: mais pourquoi a-t-on si longtemps trainé ces aspis avec sac, qu’en plus de faire des déchets supplémentaires, ils sont toujours pleins au mauvais moment… Sans parler de la recherche fastidieuse au supermarché… (marque^2 +modèle x racine (année de fabrication) = E432 = n° du sac /18…).

  3. bonjour, un an après toujours aussi bien? j’ai 4 enfants et 350 euros de chèques cadeaux…..l’aspiration de nouilles trop cuites c’est souvent! (ou de riz collé!)….MAIS j’ai un sol de tomette de terre cuite et mon mari a peur que l’aspi ne serve à rien et n’aspire pas entre les tomettes…..c’est cher, très très cher pour notre si petit budget….j’ai peur qu’il nous claque vite entre les doigts ou qu’il n’aspire pas suffisamment

    • Ohlala quelle réponse tardive de ma part. Honte à moi. Alors, en toute honnêteté au bout d’un an j’ai légèrement baissé mon jugement. Il aspire bien et n’a pas perdu d’aspiration (et pourtant je m’en sers beaucoup) mais moins que le filaire que j’avais avant. Néanmoins, le fait qu’il soit sans fil est vraiment toujours aussi appréciable. La brosse est un peu épaisse à mon goût pour passer sous les meubles et il faut la laver assez régulièrement pour qu’elle ne devienne pas trop « crados ». C’est un bon achat mais prends bien celui adapté à ton usage (ex. moquette…)

Laisser un commentaire