Le chantier

Résumé des épisodes précédents : Voilà quelques mois que ce blog ne vit pas. Pour remettre dans le contexte, je suis maman de quatre enfants, des triplés de 7 ans, un dernier de 3 ans. Cette année, je suis devenue plombier. Je travaille en intérim depuis juin 2015 pour une belle grosse société.Depuis un 1 an, ma vie, c’est un peu le chantier.

chantier

Et bien, voilà. Nous y sommes. Cela fait des décennies (c’est l’impression que ça fait) que j’ai troqué mon clavier contre une échelle, un marteau et un excellent agenda format Président. L’année a été plus que dense. Je le savais. Mais elle a été dense. Même si je le savais. J’ai envie d’écrire un tas d’articles sur un tas de sujets : mes cheveux tout lisse grâce à un lissage japonais, les devoirs de CP de mes triplés, la coupe des cheveux Raiponce de mon petit dernier, la découverte d’un verre formidable qui ne peux jamais couler (une manne en ces temps maudits de repas familiaux où le verre plein tombe systématiquement), la notion de parité dans le monde du bâtiment, la conciliation maman de famille nombreuse et travail, le super ophtalmo sur Lyon qui consulte en moins d’un mois… bref, un tas de trucs.

Comme un cheveux sur la soupe

Mais ça me semblait trop louche de revenir comme ça, sans donner d’explications sur l’absence de mot ces derniers mois.

Le chantier.
Voilà le vrai mot qui regroupe toutes les émotions qui ont lieu pendant ce temps hors du temps. J’ai changé de travail, d’organisation avec les enfants, de perspectives. Au départ, je regardais ce nouveau monde comme un spectateur. Puis jour après jour, j’ai mis un pied dans le décor, une main et toute mon âme. C’est aussi ça la reconversion professionnelle. Mais on ne nous le dit pas.
Alors, je mets des raccords entre ma vie pro et ma vie perso, j’emboite des idées,  je soude des émotions et je colmate des manques et des manquements. Un vrai chantier dans toute sa complexité.
Du coup, ça m’a pris du temps pour être capable de le raconter.
Sur ce blog je raconte ma vie. Mais quand ma vie est compliquée, je ne sais pas comment la raconter. Alors, je ne la raconte pas. Alors, je n’écris pas.

Je me sens plus légère maintenant que je vous ai donné une explication. Pardon, je ne suis pas un super-héros.

A très vite.

Claire, en chantier.
Facebook La vie des triplésGoogle + La vie des triplésTwitter La vie des triplés

Rendez-vous sur Hellocoton !

35 commentaires à propos de “Le chantier

  1. Bonjour,

    C’est un sacré bouleversement qu’il y a eu et c’est normal d’avoir besoin de temps pour trouver ses marques et que la famille s’y retrouve aussi. Un chantier même très organisé et bien préparé ça finit toujours par être un joyeux (ou pas d’ailleurs) foutoir.
    Je pense à vous de temps en temps sur mes chantiers ou je suis le plus souvent la seule femme, et où je dois montrer les dents (pas au plombier eux ils sont sympas), pour me faire entendre et me triturer le cerveau pour démontrer que oui je suis une femme et jeune par ailleurs, mais que oui j’ai raison.
    Le chantier c’est complexe mais une fois que l’on trouve ses marques ça va mieux.

    Au plaisir de vous avoir lu à nouveau!

    Isabelle

  2. On the road again !!! On est toujours là, on t’attends, et on t’attendras encore le temps qu’il faudra ma petite Claire ♡
    #teamplombièredanslaplace. Biz Blandine

  3. Pingback: Mes petits bonheurs #25 - Une Souris Bleue

  4. Super héros peut-être pas, certes, mais réussir à gérer des triplés, avec un 4e en plus, et puis le changement d’orientation pro, je dis respect déjà, tout le monde ne réussirait pas à gérer tout ça !
    Ici avec les twins et réorientation pro, j’ai déjà bien galéré, alors je n’imagine pas pour toi :D

  5. J’ai fais un DUT Gestion des Entreprises et des Administations en « année spéciale » (un an au lieu de deux, c’est TRES intensif), puis une licence professionnelle en alternance dans le domaine du e-commerce :)
    En gros, réorientation direction le webmarketing au sens large quoi !

  6. Même si tu nous manques et qu’en ce soir de mimouna, relire un de tes articles est un vrai délice, les 4 chouchous passent en priorité. Courage et a tres vite

Laisser un commentaire