Choisir son siège-auto : règles et sécurité

Voici quelques informations pour choisir le siège-auto adapté à vos enfants :

- Pour les petits microbes
Groupe 0 (naissance à 10 kg) et groupe 0+ (naissance à 13kg)

2 systèmes possibles :

  1. Le lit-nacelle à utiliser de préférence pour un long trajet jusqu’à ses 6 mois. En général, c’est ce que l’on utilise le jour de la Grande sortie de la maternité ou pour les longs trajets. Il se fixe transversalement sur la banquette arrière à l’aide de la ceinture de sécurité. Le bandeau de maintien doit impérativement être fermé. Pour des jumeaux ou plus, il vaut mieux s’abstenir…à moins d’avoir…un camion !
  2. Le siège « dos à la route » pour les petits trajets quotidiens. C’est le plus adapté pour le petit dos de bibou et en termes de sécurité. sa musculature n’étant pas assez développée et ses cervicales trop fragiles pour résister à une forte décélération. Il faut prendre le temps de lire la notice d’installation…même vous, Messieurs ! S’il est placé à l’avant, il faut absolument désactiver l’airbag. En cas de choc, les risques sont mortels. (Ca fait peur, hein ?!)

- A partir de 9/10 mois, quand on commence enfin à souffler
Groupe 1 – entre 9 et 18 kg (9-10 mois jusqu’à 3-4 ans)

Le siège-baquet. Non, ce n’est pas une voiture de course. Pour installer le siège baquet, là aussi, il faut bien lire la notice. Ce siège fait comme une coque autour de notre précieux. Il doit être fixé à l’arrière prioritairement sauf dans certains cas*.

- A partir de 3/4 ans, quand la question est surtout de savoir comment les faire taire !
Groupes 2 et 3 : entre 15 et 36 kg (à partir de 3/4 ans jusqu’à 10 ans)

De 15kg jusqu’à 10 ans (ou 1m35 minimum pour les enfants nourris aux grains garantis 100% OGM)

L’enfant doit être installé dans un rehausseur. Il en existe de deux sortes.

  1. Le rehausseur à dosseret. Votre chérubin sera bien en place. Il est adapté jusqu’à l’âge de 6 ou 7 ans, voire plus selon les types de sièges.
  2. Le rehausseur sans dosseret. Il est moins enveloppant mais aussi moins encombrant. On fait comme on peut ! Il faut tout de même bien vérifier que la ceinture ne passe pas sur le cou mais bien sur l’épaule. Avec le siège Bubble Bum, nous n’avons pas le problème car un passant a été ajouté pour abaisser la ceinture au niveau de l’épaule de l’enfant. Lire le test du rehausseur Bubble Bum

 

Après cet âge…vous sangloterez. Où est passé mon bébé ?

* Enfant installé à l’avant – des situations qui l’autorisent

Les enfants de moins de 10 ans doivent être installés à l’arrière.

Le non-respect de cette règle peut être sanctionné par une contravention de 4ème classe ( 135 € ).

Il est toutefois permis d’installer à l’avant, un enfant de moins de 10 ans, dans l’un des cas suivants :

  • si l’enfant est installé dos à la route dans un siège prévu à cet usage,
  • ou si le véhicule ne comporte pas de siège arrière ou de ceinture de sécurité à l’arrière,
  • ou si les sièges arrière du véhicule sont momentanément inutilisables ou occupés par des enfants de moins de 10 ans correctement attachés. (source)
Rendez-vous sur Hellocoton !

3 commentaires à propos de “Choisir son siège-auto : règles et sécurité

  1. Pingback: Spiderproduit : Rehausseur auto Bubble Bum : la partie de Twister est terminée ! | La vie des triplés

Laisser un commentaire