Le coefficient de frilosité

au parc

Il commence à faire froid. Il y a même eu un ou deux matins où j’ai dû utiliser le désembuage particulièrement long de ma Smart. (qui s’appelle « mart » depuis qu’un saligot a arraché le « s » situé sur le pare-chocs avant) J’ai tendance à beaucoup me couvrir. Jamais trop. On ne se couvre jamais trop ! Je suis plutôt frileuse. Mon mari dirait que je suis comme un congélateur au milieu de la banquise. J’ai très souvent un foulard autour du cou et une doudoune pour aller sur ma terrasse. Même quand il fait vraiment beau. Régulièrement, je suis surprise de voir des copains mettre un tee-shirt manches courtes ou pire, des tongs alors qu’il y a assurément un courant d’air froid Lire la suite

Devenir parent rendrait-il tolérant ?

tolerance

Je vais vous parler du monde parallèle de la parentalité ou plutôt de ce monde perpendiculaire par rapport à la vie d’avant. Virage à 90° du quotidien. En devenant maman, en étant parent, ma vision des choses sur la vie a carrément changé. C’est comme si l’image devant moi n’était plus la même. Le son derrière non plus. Ils semblent que les nouvelles orientations choisies par mon cerveau sont propres à la situation de parents. Une simple brique de plastique moulée s’est transformée en une arme anti-plante de pied, préparer un biberon de lait se réalise les yeux fermés (ouverture du frigo et choix de la tétine compris), l’exclamation « que c’est beau ! » est l’une des expressions les plus prononcées Lire la suite

Tu te maquilles ?

summer-box-monoprix

Pendant plusieurs mois, j’étais un peu vexée qu’aucune marque ne me contacte pour faire de la pub sur le blog. Et puis, c’est venu petit à petit. C’est moi qui ai changé mon fusil d’épaule en refusant la très grande majorité des propositions. Je suis une emmerdeuse concernant ma consommation : exigeante, pointilleuse et surtout mère de triplés. L’usage standard n’est pas pour moi. Mais, il y a peu, j’ai reçu dans ma boite à lettres une BOX. C’est quoi une box ? C’est une boite, comme son nom l’indique, remplie de choses plus ou moins sympas. En général, on paye un abonnement mensuel et l’on reçoit tous les mois une sélection en fonction de la thématique de la box. Il existe Lire la suite

Parents de jumeaux, triplés : une faculté en plus

maman-de-jumeaux-2

J’avais envie de vous présenter une box que Monoprix m’a gracieusement envoyé à l’approche des vacances mais comme il fait moche, ce n’est pas le moment d’en parler. D’habitude, je ne parle pas vraiment de marques sur le blog, pas parce que je suis hautaine, c’est juste un choix. Mais, des fois, ça peut m’arriver quand ça me plaît. En plus, j’avoue que recevoir un tas de jolis produits dans ma boite aux lettres sans être passée par la case CB, c’est suffisamment rare pour l’évoquer ! Bref, à cause de la pluie, du monotone automne, j’ai dû changer de sujet. J’aime les études scientifiques. Savez-vous par exemple que les femmes blondes ont plus de chances d’épouser un homme riche ou que Lire la suite

Les symptômes d’un parent débordé

Le coup de la liste. En général ça plaît tout le temps et c’est facile à écrire. Là, je vais parler d’un sujet au cœur de ma vie : être débordée. Attention, « être débordé » et « être dépassé », ce n’est pas pareil. A chaque mot sa merde. (« han, elle a dit « merde » et c’est moche de dire « merde » ») En ce moment, il ne reste dans mon cerveau qu’une petite zone encore capable de logique et de réflexion. C’est celle qui est entre la zone destinée à mémoriser les rendez-vous et celle qui sert à être patient en toutes circonstances. Ces deux zones là sous ma caboche sont complètement foutues. En ce moment, et cela depuis 3 mois, mon mari est absent du domicile du Lire la suite

Décrypter les pleurs de bébés

decrypter les pleurs des enfants

Tiens, je crois bien avoir lu ce titre sur un gros site expert de la parentalité. Ce n’est pas que je ne souhaite pas le citer, c’est simplement que mon cerveau est, comme qui dirait, trop plein. La faute aux quatre adorables enfants et à mon mari qui cumulent rendez-vous chez l’orthophoniste, l’orthoptiste et l’orthonitorinque (une sorte de dinosaure, je crois) et les allers/retours chez les Suisses (aussi appelés affectueusement « Petits Suisses » lorsqu’ils sont entourés d’un papier bien chiant à retirer). Mon mari travaille en Suisse (et on est même pas riche) Une très bonne amie à moi vient d’accoucher. Une primipare la pauvre. C’est donc très naturellement que chacun y va de sa petite remarque à chaque pleur incompris de Lire la suite

Département du Nord et Belgique : un gène di-beta favoriserait les grossesses gémellaires

gene parents de jumeaux

Un article de la très sérieuse revue « Medecine scientist » vient de mettre en exergue un nouveau gène qui expliquerait la recrudescence de parents de jumeaux dans le département du Nord de la France et en Belgique. Notre envoyé spécial, c’est rendu du côté de l’hôpital de Dunkerque pour comprendre ce phénomène qui viendrait expliquer le miracle de ces nombreuses grossesses gémellaires. Entretien avec le Professeur Binoma, spécialiste de la fertilité et ancien interne de la Twiny Clinic aux USA. « Après beaucoup d’études et de recherches dans des centres spécialisés, nous avons pu mettre en évidence une mutation du gène di-beta qui rendrait particulièrement fertile les mères du nord de la France et de la Belgique au point de développer par cycle Lire la suite