Les symptômes d’un parent débordé

Le coup de la liste. En général ça plaît tout le temps et c’est facile à écrire. Là, je vais parler d’un sujet au cœur de ma vie : être débordée. Attention, « être débordé » et « être dépassé », ce n’est pas pareil. A chaque mot sa merde. (« han, elle a dit « merde » et c’est moche de dire « merde » ») En ce moment, il ne reste dans mon cerveau qu’une petite zone encore capable de logique et de réflexion. C’est celle qui est entre la zone destinée à mémoriser les rendez-vous et celle qui sert à être patient en toutes circonstances. Ces deux zones là sous ma caboche sont complètement foutues. En ce moment, et cela depuis 3 mois, mon mari est absent du domicile du Lire la suite