#1jour1idée : astuce ménage

serpillière-absorbante

Cela peut paraître fou, mais l’une de mes passions dans la vie, c’est le ménage. Je ne suis pas vraiment sûre que cela soit une passion mais comme je passe ma vie à le faire, je préfère me dire que j’aime cela. Et la réalité est que j’aime faire le ménage. Laver mes prises, mes interrupteurs, passer l’aspirateur et…laver à grande eau. Jusqu’ici, je lançais au sol mon demi-litre de flotte savonneux puis, après avoir passé la serpillière, j’utilisais 1, 2, 3…7 chiffons pour essuyer et que les petits ne s’écrasent pas au sol sur le carrelage glissant. C’était chiant. Et puis, j’ai eu une idée. J’avais tout le temps des couches trop petites qui envahissaient la table à langer. Lire la suite

Ma belle-mère, fourreuse

belle-mere

Si je devais décrire ma belle-mère en un mot, je dirais : fourreuse. Fourreuse, c’est le féminin de fourreur. Le métier. Rien que de par sa profession, elle créait le débat ! Elle n’est jamais mal intentionnée. C’est le plus difficile, je crois. J’aurai préféré. Le souci, c’est que nous sommes fondamentalement opposées sur de nombreux sujets. Et pas des moindres. Ceux qui touchent à mes valeurs profondes : le respect, la famille, les croyances…et bien souvent, l’éducation. Elle éprouve un désir concupiscent pour son travail. C’en est presque suspect. En fait, le travail, c’est sa vie, son mari, son amant. Je comprends que l’on fasse ce choix bien que je tente chaque jour de trouver le meilleur équilibre entre l’épanouissement professionnel et Lire la suite