Paracha de la semaine : la Shoah expliquée à mes enfants (trop tôt)

Je vais difficilement faire plus hardcore. Non, je ne suis pas une SpiderMaman timbrée. Pas toujours. Cette explication a été donnée à l’insu de mon plein gré.

En rentrant du centre aéré, mes triplés avaient de gros dessins en couleurs inscrits aux feutres sur leur main. Connaître l’origine a été très simple. Une petite question à mes grands bavards et l’explication est tombée en écho « c’est pour nous reconnaître dans les groupes ».

Comme l’a fait ma mère avec moi plus jeune (mais peut-être pas aussi jeune) , je leur ai expliqué, que, en tant que juif, nous n’écrivions pas sur notre peau. Après cet événement, j’ai trouvé plusieurs brèves d’explications –surtout concernant la scarification et les tatouages- mais je ne m’engagerai pas du tout sur l’exactitude religieuse ou traditionnelle.

En finalité, j’ai surtout utilisé l’argument que j’avais le plus retenu de mon enfance en me disant que cela aurait aussi sûrement du sens pour eux.

Par conséquent, j’ai répondu : « En fait, quand la mamie de SpiderPapa était vivante (cf. la mort expliquée aux enfants, SpiderMaman est définitivement barrée), il y avait une très grosse guerre.

Continue reading

Paracha de la semaine : «Pourquoi on va au centre aéré ?»

Ici, comme partout en France, en ce moment, c’est les vacances scolaires. Pour mes triplés en particulier, vacances scolaires = centre aéré. Non je ne suis pas une mère indigne. Je travaille. La majorité du temps en télétravail.

Du coup, quand ils entendent les copains/copines qui déballent leurs supers vacances et les sorties géniales avec mamie ou sur le dos de l’un de ces vicelards de poneys, je dois bien justifier pourquoi eux, sont dans un centre aéré et pas avec SpiderMaman.

Oui, les poneys sont vicelards. Ils ont l’air mignons, choubidoux même, mais en fait, c’est un piège à parents. Tu y vas une fois en éclaireur et hop, on est embrigadé dans le slogan « le cheval c’est trop génial » pour plusieurs mois !

Alors quand Danou le Gnou m’a demandé « pourquoi on va au centre aéré et on reste pas avec toi », voilà ce que j’ai répondu.

Continue reading

Paracha de la semaine : «Il est où papi ?»

Deuxième paracha, (pour comprendre ce que c’est, il faut lire ce petit pavé ici).

Ce week-end, on a eu la chance de recevoir Mamouchka (ma maman / la mamie) pour tout le week-end. En partant dimanche soir, la question tombe. Pour ce sujet si joyeux, les triplés s’écrient en cœur :

« Il est où papi ? »

J’ai bien compris qu’ils ne parlaient pas de mon beau père. J’ai quand même essayé. Je suis fatiguée le dimanche soir.

Après tout, il fait partie de notre vie ce papi qui n’est plus là. C’est pour toujours mon papa.

Je commence donc l’explication :

SpiderMaman (qui se transforme d’un coup en SpiderFillette ) : « Et bien papi, il est mort » Je me dis que commencer comme ça, ça fait un peu l’effet d’une bombe. Peut-être qu’ils vont passer à un autre sujet. Continue reading

Paracha de la semaine : «Maman, comment on fait les bébés ?»

Première paracha, (pour comprendre ce que c’est, il faut lire ce petit pavé ici), il fallait envoyer du lourd pour ce premier article.

Mes triplés de quatre ans, curieux comme tout (chez nous, adultes, on dirait plutôt « indiscrets, déplacés, glauques »), mon posé la question tant redoutée par les parents du monde entier : «Comment ont fait les bébés ?» Continue reading