Les poux

A mon arrivée à l’école ce matin, cette vilaine affiche est placardée sur les portes des classes de mes enfants.

les-poux
A la sortie de l’école, j’échange avec Mme la Directrice :

« Nous savons toutes les deux ce qu’il en est. Les têtes à poux sont connues dans les maternelles.
Je sais bien que ce n’est pas de la faute des enfants. Je sais bien que cela n’a rien à voir avec l’hygiène et qu’il serait discriminant de les isoler.
Mais, je vous en priiiiiiieeeeeee, j’ai quatre chevelus à la maison. Une famille l’Oréal.

Alors, je ne vous ai rien dit mais, je sais que vous savez.
S‘il vous plait, épargnez mes enfants.
Si vous les voyez en zone à risque, attirez-les avec ça. » (remise d’une boite de Smarties en cachette)

Ce message particulièrement égoïste pourrait-être généralisé pour l’ensemble des parents propriétaires d’une tripotée de marmots.
Ne refiler les poux qu’aux enfants uniques semblent être une piste intéressante à explorer pour éradiquer ces enculés de poux.

Facebook La vie des triplésGoogle + La vie des triplésTwitter La vie des triplés