Témoignages : Raja, maman de jumeaux et d’une aînée

Jusqu’au 9 mars je parle de jumeaux, de triplés. Le gros lot. C’est la quinzaine des gagnants !
jumeaux et plus les questions_thumbs

Parler de multiples c’est surtout m’adresser à vous, parents. Si des enfants sont derrières leurs écrans, vite éteignez ! N’oubliez jamais que vos parents ont des yeux dans le dos (et dans le placard et sous ton lit et dans les toilettes)
J’ai décidé de laisser la parole à Raja, maman de jumeaux et d’une petite fille aînée afin de présenter la vie d’autres mamans qui vivent ce quotidien un peu différent.

Je l’ai rencontré sur internet, elle anime une page Facebook dédiée aux mamans de jumeaux au côté de Clémence, également maman de multiples.

1) Peux-tu te présenter : Comme tu es une maman de jumeaux, je vais te faire une petite interview spéciale #teammultiples
La main sur une couche, déclarez : Nom, prénom, âge, profession !

Je m’appelle Raja, j’habite dans le 95, j’ai 38 ans, je suis assistante commerciale actuellement en congés parentale de 3 ans, j’ai 3 enfants ma grande de 3 ans et demi et mes loulous fille et garçon qui viennent d’avoir 2 ans.

2) Que faisais-tu l’heure d’avant l’échographie qui t’as appris que tu en attendais deux ?Que faisais-tu l’heure d’après ?
J’étais au travail et je savais que j’étais enceinte car j’avais fait un test mais j’avais beaucoup de douleurs donc je suis allée en urgence à l’hôpital avec une amie. Je craignais une grossesse extra-utérine. Pour la petite anecdote sur le trajet pour aller à l’hôpital, je racontais à ma copine que mon homme voulait 3 enfants en tout et que je lui avais répondu que je n’étais pas d’accord. Je lui ai dit qu’il n’y avait plus qu’à espérer de les faire en même temps. Et bien il a dû espérer très très fort ….

Sinon l’annonce fut quand même une douche froide pour moi. Je ne savais pas si je devais rire ou pleurer et c’est mon homme qui m’a rassuré lorsque je l’ai appelé pour lui annoncer la nouvelle. Il était tellement content que ça m’a tout de suite apaisé.

3) Comment l’as-tu annoncé aux grands parents ?
Ma mère par téléphone juste après l’avoir dit à mon homme. Pour ma belle mère mon homme s’en est chargé….

4) Tu oses me dire combien de kilos pris pendant la grossesse ?
Ouhla bien sûr : 18 kg. Beaucoup moins que pour ma grande j’ai limité le dégât….

5) Des astuces contre les vergetures ?
Aucune. Je n’en ai pas eu et heureusement car deux grossesses coup sur coup ça aurait pu faire mal. Je n’ai jamais appliquée de crème. J’ai parfois l’impression quand j’entends certaines mamans que plus on en met, plus ça craque !

6) Comment s’est déroulée la grossesse ? A quel terme as-tu accouché ?
La grossesse s’est bien passée dans l’ensemble. J’ai été alitée vers 28 SA mais j’ai accouchée à 38 SA+ 3.

7) Qu’elle est le produit qui t’as le plus aidé en tant que maman de jumeaux ?
Le lait A/R. (Anti-régurgitation) Ma fille avait un reflux et ce fut assez difficile pour elle.

8) Quelle est la chose qui t’aurait le plus aidé quand ils étaient tout petits?
La chose qui m’a le plus aidé, c’est le parc. Il m’a permis de faire pas mal de choses tout en les sachant en sécurité.

9) Quelle est ta poussette double ? Peux-tu me donner 3 de ces défauts et 3 de ses qualités ?
J’ai la Cosatto.
cosatto

Qualités :

  1. Pratique
  2. Passe à peu près partout
  3. Facile à plier et déplier

Défauts :

  1. Le capot pare-soleil se salit très vite car il se colle aux roues une fois plié
  2. Ne passe pas partout
  3. L’outil idéal pour passer encore plus pour une bête de foire ! 

10) As-tu allaité tes jumeaux ?
Oui je les ai allaité 3 semaines au sein mais je n’en tire pas une bonne expérience. Déjà pour ma grande ça n’était pas une révélation, pour les loulous non plus.

11) Sont-ils dans la même chambre ?
Oui ils dorment dans la même chambre.

12) Comment ça se passait la nuit ?
Mon fils a fait ses nuits vers 3 mois. Pour ma fille on a pu parler de nuits complètes à 18 mois. Depuis leur naissance, c’est moi qui gère les nuits.

Pour la préparation des biberons, j’utilisais les dosettes. C’est plus facile que de compter les cuillères de lait à 3h du mat avec un loulou qui hurle. Comment dire…difficile de se concentrer, alors imaginez avec deux loulous ou plus !

13) Quelle est l’astuce qui t’a vraiment facilité le quotidien ?
La réponse est dans la question ! Pour l’organisation il n’y a pas de secret mais c’est à double tranchant. Celle-ci peut être notre allié comme notre pire ennemie les jours ou l’on a l’impression de faire toujours la même chose.

14) Quel jeux les as occupé le plus de temps sans cri ?
Les livres musicaux, les Lego, les voitures, les petites balles en plastiques, les poupées, etc. Je ne vais pas tous les citer sinon, il y en a pour 4 pages ! Evidemment, il faut ajouter tout ce qui peut se mettre dans la bouche mais là pour le coup, c’est maman qui crie !

15) Quelle est la pire réflexion que tu aies eu par rapport à tes jumeaux ?
De pire,  je n’en ai eu aucune. Je suis assez proche des gens, du coup si on me parle je réponds avec plaisir et je me dis que si je peux contribuer à les rendre moins ignorants, pourquoi pas ? Jusqu’à présent, je n’ai jamais eu de question indiscrète, mise à part les habituelles, du style : Ce sont des jumeaux ? Des vrais ou des faux ? Enfin pas de quoi sauter à la gorge.

16) Quelle est pour toi la plus grosse difficulté avec des jumeaux ?
Ne pas pouvoir profiter. C’est tout le temps la course, on a l’impression de faire plein de choses et rien à la fois.
Il y a aussi les sorties qui sont compliquées chez les amis ou ailleurs. Pour ma part, je me suis retrouvée à la maison avec 3 enfants en bas âge. Mon aînée avait 18 mois quand ils sont nés et je ne sortais presque pas de la maison.

17) Quel est pour toi le plus grand plaisir avec des jumeaux ?
De les entendre ricaner dans la chambre, les moments câlins, tout l’amour qu’on reçoit multiplié par 2.

18) Tes 1ères vacances après la naissance des jumeaux c’était où ? Un conseil à donner pour des premières vacances en famille de multiples ?
C’était à Royan ils avaient 6 mois (maison de vacance familiale). Un conseil : faire une liste avant pour être sûre de ne rien oublier et ne pas prendre trop de vêtements.  J’avais pris presque tous les vêtements du placard et je n’en ai même pas mis la moitié !

19) As-tu opté pour le congé parental ? Comptes-tu reprendre le travail ? Si oui, avec quel mode de garde, quel type d’horaire ?
Oui j’ai opté pour le congé parental, ma reprise doit se faire en janvier 2015 aux 3 ans des jumeaux. La problématique, c’est que l’école ne pourra pas me les prendre donc à voir si j’arrive à les mettre dans les écoles voisines. Sinon, ce sera nourrice agréé et un minimum de 10h de garde.

20) Pour quelles couches as-tu opté ?
Je prends des Pampers. J’avoue ne pas faire attention aux promos au grand désespoir de mon homme. Quand y’en a plus, y’en a plus.

21) Où achètes-tu les habits de tes enfants ?
Pour ma fille je n’ai presque rien acheté. Trois filles sont nées avant elle dans ma famille. J’ai pu faire une sacrée économie. Quand j’achète, c’est H&M, Zarakids, Kiabi.

22) Est-ce que tu es partante pour un(e) petit/petite dernière ?
Non j’arrête là on ne va pas dire que je suis vaccinée mais presque !

23) Enfin, tu es administratrice d’un groupe de maman de jumeaux sur Facebook. Pourquoi avoir décidé de créer cet espace ?
En fait, Clémence (administrateur également) et moi étions sur un groupe de maman de jumeaux. Nous avons décidé de créer notre propre groupe afin de se soutenir, s’entraider, et éventuellement se rencontrer.
Le but n’est pas de faire un groupe de 500 personnes on a volontairement décidé que le groupe serait secret et ne compterait qu’un certain nombre de membres afin de créer un cadre intime tout ça dans la joie et la bonne humeur.

Si vous souhaitez rejoindre ce groupe, vous pouvez m’envoyer un mail avec votre pseudo Facebook. Je ne manquerai pas de le transmettre à Raja.

Je vous invite à répondre à toutes (pour les courageuses), quelques (pour les fatiguées) questions en commentaire afin de partager les différents vécus.

Facebook La vie des triplésGoogle + La vie des triplésTwitter La vie des triplés

 

Apologie de l’association Jumeaux et plus

Chouette, on est en fin de semaine, veille de week-end. Ah oui, oubliez le concept de week-end depuis la naissance des triplés.  Je persiste à y croire. Certaine fois, se voiler la face est …réjouissant.

Donc, on est au début du week-end, je prends le tank familial (dixit la Renault Espace) et je me rends dans ce sympathique local pour la troisième fois. Le local de l’association Jumeaux et plus du 69 à Lyon.  Flipée en bagnole, je suis fière d’être arrivée à bon port. La veillée commence bien.

Ce soir, c’est « soirée maman ». Une petite réunion toute simple, sans fioriture où les mamans de jumeaux, triplés et plus se réunissent pour discuter, rigoler, boire un verre (ou deux, ou trois…mais bien sûr, « celui qui conduit, c’est celui qui ne boit pas ! »), et partager des tranches de vie. Chacune amène un peu à boire et à grignoter, certaines sont de vraies « cooking Mama » ! La soirée file à tout allure, c’est déjà l’heure de rentrer. En réalité, il n’y a pas vraiment d’heure. Mais à ces réunions, on a toutes ça en commun : plusieurs enfants qui se réveilleront le lendemain ! Continue reading