On les appelle « les triplés »

J’ai bien tenté de lutter contre, j’ai traversé la mer à contre-courant (au moins ça) pour permettre à chacun de se construire une identité, j’ai prévenu, insisté supplié…mais…en vain. Où qu’ils soient, on les appelle : « LES TRIPLES« .

Ce soir, c’était le cas quand on me les a appelé à la garderie : « oh oh, les triplés, y’a votre maman ! »

Quand le « moi » est en crise

(pardon, je voulais absolument offrir à cet article, l’espace d’un titre, une connotation philosophicoélitiste. Il n’en est rien.)

En réalité, je trouve que mes enfants (ici, je parle uniquement de mes aînés, les fameux « triplés ») ne sont un pas lot même si la grossesse s’apparente à une « portée ». Ils sont trois. C’est un fait. À part quand j’en oublie un ! Sinon, le reste du temps, c’est bien le cas. Je les compte souvent. Un réflexe de mère de famille nombreuse.*
Aux yeux des autres aussi, ils sont trois. Mais eux font bien moins de différence. Ils les confondent souvent et finissent irrémédiablement par utiliser la solution de facilité : les appeler « les triplés ». Evidemment, ce n’est pas le cas de tout le monde. Evidemment, certains confondent juste les filles (qui n’ont pas la même taille, les mêmes cheveux, le même visage…mais qui effectivement, je veux bien le reconnaître, portent des lunettes…) !

Je me moque gentiment, il y en a beaucoup qui font les efforts : les efforts de les différencier, de les individualiser ou tout simplement, de les appeler par leur prénom, l’un après l’autre, même si cela prend trois fois plus de temps. En général, c’est ceux qui les connaissent bien. Eux savent parfaitement qu’ils sont trois enfants bien différents.

Trois = un groupe

J’ai envie d’en faire trois grands humains bien dans leur peau. Je trouve que ça passe par la constitution d’une identité propre. (vous remarquerez que j’ai utilisé le « je ») Les techniques utilisées pour les individualiser dès la sortie chaotique de mon ventre sont très personnelles et absolument pas universelles. Je ne crache pas sur ceux qui habillent leurs enfants de la même façon quand ils sont jumeaux ou triplés. Simplement moi, je ne le fais pas. Je crois que ça ne m’est jamais arrivé. Trois couleurs différentes pour un même modèle, ça sûrement, Kiabi fait souvent des promos dans ce cas là ! J’aime qu’ils aient chacun leurs vêtements. Pas à tout prix, les filles ont des culottes communes ! (même si la culotte avec la petite souris dessinée c’est celle de Lolo Cacao, tout le monde le sait !)
Dans la même ligne de conduite, j’ai trouvé naturel de ne pas les appeler les « triplés » à tout bout de champ. Ça peut m’échapper quelques fois quand je parle à des gens. La solution de facilité, encore celle-là !
Ils sont uniques et je veux qu’ils le sachent. Mais la réalité, c’est aussi qu’ils sont trois. Un groupe de trois. Trois enfants qui ont grandi ensemble 7 jours sur 7, qui ont marché quasi-simultanément, qui se sont relayés avec les cuillères de purées, qui ont appris à patienter et à faire attention à l’autre, qui ont fait des coups montés, qui ont joué des heures ensemble dans leur immense parc pendant que je les regardais (en buvant 17 cafés pour rattraper les nuits particulièrement hachées)…

Je n’est pas souvent mal pris les réflexions dans la rue quand avec eux petits, je me promenais. Parce que, c’est vrai, des triplés, c’est un peu surprenant. Bien sûr, à la longue, c’est chiant, ça fait un peu bête de foire ou comme dans le film Les soeurs Dionne (une histoire de quintuplés qui sont monnayées à l’encontre de toute bienséance).
Heureusement, ils grandissent. La poussette géante est revendue facilement à une assistante maternelle et les regards des passants deviennent un peu différents. Ils restent toujours trois, mais 3 grands, ça impressionne moins que 3 bébés. (même si dans les faits, à chaque âge ces réjouissances) Disons que 3 bébés, c’est presque une micro-crèche en sortie !

En fait, non.

Je voulais donc pousser un coup de gueule, envoyer du lourd en disant « STOP, purée, arrêtez de les appeler LES TRIPLES », et bien non. Mon article tombe complètement à l’eau (comme les raccordements de tuyauteries que j’ai lamentablement montés aujourd’hui…et qui ont fui).
En fait, ce sont des triplés.
C’est à la fois un état de fait, une spécificité et une force. Normal que les autres ne le voient pas autrement. Mais quand même, vous pouvez les appeler par leur prénom parce que ça leur va bien. Prenez le temps de les connaître, un à un, c’est le seul point sur lequel j’ai réellement envie d’insister.

* Petite pensée à Sabines qui comptent souvent ses associés !

Claire, la « maman de triplés »…et d’un petit dernier.
Facebook La vie des triplésGoogle + La vie des triplésTwitter La vie des triplés

 

 

 

SpiderMaman : une journée de maman de triplés

Je suis une maman de triplés.

J’ai eu un petit dernier. Voici mon emploi du temps, liste non exhaustive mais aperçu représentatif. Les triplés ont bientôt 5 ans.  Comme sur le net les articles de plus de 1000 mots sont rarement lus, j’ai préféré parler de leur emploi du temps d’aujourd’hui, maintenant qu’ils sont à l’école. Plus jeunes, l’emploi du temps était tellement surchargé que ça aurait pris trop de place.

– Réveil à 7h04* : Lavage des dents, première annonce « Bonjour les petits loups, c’est l’heure de se réveiller » Continuer la lecture

SpiderMaman : un petit jeu pour mieux se connaître

Bleu, Rouge, Jaune. Sur le capot… Tout le monde a déjà vu circuler de drôles de message sur Facebook. Et bien, là, les blogueuses s’en mêlent.

A part pour les bonnes causes, je n’ai pas pour habitude de jouer. Je n’ai même pas Candy Crush dans mon Iphone. Mais, cette fois, je trouve l’idée très sympa alors je vous explique.

Une blogueuse m’interpelle sur son blog. Elle m’invite à dire 11 trucs persos, à répondre à 11 questions qu’elle me pose et à en poser 11 autres à 11 blogueuses/blogueurs que je souhaite faire découvrir.

Bien entendu, l’idée est de se faire un peu mieux connaître mais aussi de se présenter un peu mieux. Evidemment, le but d’un blog, c’est quand même d’être lu. Sinon, j’utiliserai un vieux cahier.

Vous n’avez pas tout compris ? Moi aussi, il m’a fallut relire trois fois !

11 petites confidences sur moi : Claire Barer, SpiderMaman de triplés et d’un petit dernier

1)      J’ai quatre enfants : 2 filles / 2 garçons dont des triplés

2)      A l’école, je participais tellement à l’oral que je fatiguais mes copains de classe

3)      Ma notion de la famille est très personnelle : je tiens à ceux qui me le rendent bien. Les autres, tant pis.

4)      Je suis très maniaque : je lave mes poignets de porte et mes prises tous les jours.

5)      J’ai été sportive de haut-niveau (sabre-escrime). Je n’étais pas très forte. Nous n’étions pas beaucoup ! (apparition du sabre féminin au JO en 2004 seulement)

6)      Je pleure devant n’importe quoi à la télé. Surtout devant la petite maison dans la prairie !

7)      Chaque année, je dis trouver « les bottes de mes rêves ».

8)      Je n’aurai jamais cru aimer quelqu’un autant que SpiderPapa. Je me trouve chanceuse d’avoir pu découvrir un amour si entier.

9)      J’ai fait 6 ans de chinois (LV2) et je ne sais dire que 19 mots (pour de vrai).

10)   J’ai triché en dictée pendant toute ma scolarité.

11)   Je suis sortie major de promo d’un master en Marketing-Com. Mon mémoire était : les évolutions de la communication au cours du temps dans la restauration rapide ont-elles mené vers une uniformisation des cultures. Ça pète, non ?

Mes réponses aux questions de Maman toussa toussa

1. Thé ou café? Café. Le matin, le midi, le soir…à tout moment de la journée et de la nuit. De toute façon, j’ai des triplés, aucun problème pour dormir !

2.  Aveux d’une maman? Quand il y a vraiment trop de bruit et que les enfants sont surexcités, il m’arrive de dire « allez-y, défoulez-vous »…et d’aller fumer dehors.

3. Dernière sortie sans les p’tits monstres? Le week-end passé. Bowling + restau avec SpiderPapa

4. Entrée, plat ou dessert? Dessert. Mais je n’aime pas particulièrement manger. A part ce qui est sucré.

5. Ton magasin favori pour les enfants ? H&M. Surtout pour les bonnets funky.

6. La pire chose que tu caches dans ton placard et que tu ne portes que chez toi? Rien. Désolée. J’assume tout J

7. Blédichef ou fait maison? Fait maison. Mais ça n’assure rien ! Mon astuce : cocotte-minute+pied mixeur.

8. Belle-mère ou Dragon par chez toi? Dragon. Cracheur de feu en plus.

9. Ton rêve là maintenant? Un triplex à Lyon a re-décorer entièrement mais sans gros œuvre.

10. A quoi tu penses en te couchant? Aux enfants, à mon mari, à mon boulot, au blog, à des inventions…à beaucoup de choses.

11. Ce que tu ne feras plus? Des bébés…enfin, je crois…

Mes réponses aux questions de La mère imparfaite

(2 blogs m’ont posé des questions, alors bien sûr, je joue double !)

1. Quel est ton meilleur souvenir de fêtes de fin d’année de ton enfance ? Le jeux de la toupie à Hanouka. (Le principe : une toupie avec une lettre sur chaque face, une règle établie au préalable avec les enfants présents, des tonnes de bonbons. On lance la toupie et en fonction de la lettre sur laquelle on tombe on prends des bonbons ou en donne aux autres joueurs. A la fin du jeu, on se met devant un dessin-animé et on mange des bonbons jusqu’à ce que le sucre nous empêche de se décoller les lèvres !)

2. Le plus beau cadeau que tu aies reçu pour les fêtes quand tu étais enfant ? Une grange boite de Knex (jeu de construction) orange.

3. Que vas-tu offrir à tes enfants cette année ?

Des jeux d’enfilage Quercetti, des blocs pour dessiner, un jeu de memory.

4. Ces cadeaux etaient ils sur leurs listes ? Pas de liste dans la spiderFamily

5. Que faites vous pour le réveillon de Noël ? Nada. On ne le fête pas.

6. Que faites vous pour le réveillon de nouvel an ? Choix toujours réalisé au dernier moment. Je profite d’une amie qui déteste le nouvel an pour garder mes bonhommes !

7. Qu’aimez-vous le plus durant cette période ? La solidarité et les lumières partout.

8. Qu’aimez-vous le moins durant cette période ? Le froid glacial.

9. Tes enfants croient ils encore au Père Noël ? Non

10. Jusque quel âge as tu cru au Père Noel ? Je n’y ai jamais cru.

11. Comment as tu su la vérité ? Aucun souvenir. J’ai l’impression d’avoir toujours su.

Mes réponses aux questions de Likeawomum

1. Quel est ton plus beau souvenir ? 

2. Si tu étais une personnalité, qui serais-tu ? Madonna, je suis Fan

3. Aimes-tu les animaux ? Chez les autres. C’est surtout les poils que je n’aime pas.

4. Quelle est ta passion ? (a part bloguer of course ;)) le bricolage et les scies circulaires

5. Ton accouchement : joli souvenir ou souvenir douloureux (ou les 2)? les 2. La césarienne pour mes triplés, un drôle d’effet. L’impression de rentrer pleine et de sortir vide. Pour mon petit dernier, un accouchement par voie basse idéal.

6. Quelle est la dernière dépense « FOLIE » que tu as faite (=celle que même si t’es trop happy tu te dis « rolala j’aurais pas dû !!!) En 2001 : un futon from Japan.

7. La dernière décision difficile que tu as prise ? En fait, elle est à venir. Déménagement à la campagne ?

8. A la maison, c’est plutôt produits frais ou plats préparés/conserves/surgelés ? Produits frais

9. Ta musique préférée ? Madonna. Encore.

10. Qui est la dernière personne à qui tu as dit « je t’aime »? Mes enfants ou SpiderPapa. Ou les deux en même temps.

11. Quel sport pratiques-tu ? La corde à sauter 🙂 + abdos/fessiers tous les jours

Mes réponses aux questions de Babybull mon Babyblog

  1. Qu’elle est ta plus grande passion ? Bricolage et gros outils
  2. qu’elle est ton plus gros défaut ? ma mémoire. Je retiens beaucoup de chose. Que je rebalance quand je suis énervée !
  3. plutôt sociale ou ermite ? Sociale
  4. Si tu pouvais faire un voeux, quel serait il ? Ne voir personne mourir autour de moi
  5. en un mot comment te décrirais-tu ? Active
  6. Combien mesures-tu ? 1m72
  7. es tu plutôt cuisine maison ou plat rapide? cuisine maison (en fait, c’est plutôt SpiderPapa qui cuisine)
  8. qu’elle est le voyage que tu rêves de faire depuis toujours ? New-York en amoureux
  9. as tu déjà consulté une voyante ? Non
     
  10. quel est ton livre préféré ? pas un de spécial mais plusieurs.
  11. qu’elle est ton style vestimentaire ? j’aime les belles matières !

Et voilà, je vais donc inviter 11 autres blogeurs à participer que j’aime particulièrement lire :

Oranjumo

– Maman Prout (ce nom est formidable)

Pap’à la maison

Simplement 2 (qui mérite d’être connu !)

La tribu de Juju

– Martha Bobilier – une maman super organisée

Jumeaux and Co

Shopping Hoppenot

Dreamtripleteam qui a fait son retour 

– Tout mon petit monde

– Pour mieux attendre

et mes 11 questions aux blogueurs (je suis une cruche, j’avais oublié de les mettre !) :

1)      Quelle est la pire bêtise que tu es faites ?

2)      Quand tu étais petit, tu voulais appeler tes enfants comment ?

3)      Que fais-tu comme travail ?

4)      Encore envie d’un bébé ?

5)      Plutôt sucré ou salé ?

6)      Combien as-tu de frêre et sœur ?

7)      Quelle était la matière que tu détestais à l’école ?

8)      Plutôt permissif ou stricte avec tes enfants ?

9)      Le jouet que tu veux voler à tes gosses ?

10)   Combien de fois passes-tu l’aspirateur chaque semaine ?

11)  Ton blog préféré ?

Claire Barer, maman de triplés 
Le blog de triplés-  » La vie des triplés « : trucs, astuces et galères de parents de jumeaux et plus et de familles nombreuses.

facebook blog de triplés

twitter blog de triplés

Le siège bébé Bumbo : une vraie alternative au transat ?

Je suis sur Facebook. Evidemment ! Et sur Facebook, on apprend toujours plein de trucs et il arrive de découvrir des produits qui attirent notre attention. Sur l’un des supers groupes de Maman de triplés dont je fais partie, j’ai découvert un drôle de produit de puériculture.

Le BUMBO SEAT

C’est une maman canadienne qui a posté une photo du Bumbo seat (ou siège Bumbo ?) . Sur l’image, il y avait trois bébés assis dans cette sorte de pot (comme celui pour faire pipi). Continuer la lecture

La poussette triple : bel engin !

Image

Un petit tour du web des poussettes triples en image :

Pour lire le test de la Joovy Big Caboose, c’est par ici.

Claire Barer, maman de triplés 
Le blog de triplés-  » La vie des triplés « : trucs, astuces et galères de parents de jumeaux et plus et de familles nombreuses.

Rendez-vous avec la gastro…

J’aime les bonbons, avoir de beaux projets et fumer avec un très grand café allongé à toute heure du jour comme de la nuit. Je n’aime pas conduire une voiture, les plats gras et la gastro chez des triplés. Vous allez me dire, personne n’aime les gastros et pourquoi elles nous ramènent encore « ses triplés » (malgré le titre du blog très explicite), elle essaye de placer le mot le plus possible ?!

Et bien non, mesdames et messieurs, mais une gastro chez des triplés ce n’est pas juste un banal virus.

Quand ils sont bébés –autonomie=0- on s’en aperçoit sournoisement.

Un petit vomissement chez Miss Ava Banana. Des régurgitations, sûrement. On changera le lait pour la 4ème fois, avec de la chance, il peut peut-être être remboursé. Et puis, si je me rappelle bien, je lui ai re-re-proposé son lait il y a moins d’une heure (parce que on ne sait jamais, au cas où elle ne grossirait pas assez #peurdetousparentsdeprématurés)…euh..une heure trente…ah non, ça c’était Miss Lolo Cacao. En tout cas, ça doit être ça.

Mais, quelques minutes plus tard, BEURPPPP. (sur mes nouvelles bottes camel pas encore imperméabilisées par ce que en phase de « je m’habitue aux talons », évidemment) Mister Danou le Gnou éjecte vigoureusement un liquide blanchâtre très odorant.

Bien entendu, deux sur trois, ça ne suffirait pas. La troisième qui dormait jusqu’ici se réveille en hurlant comme un petit cochon qu’on engorgerait et, à s’approcher d’elle,  on SENT toute de suite ce qui cloche. Car la gastro est un monstre multi-orifice.

Maintenant, visualisez. Salle de bain microscopique (tout de même équipée d’une baignoire), table à langer murale pour optimiser l’espace -ouverte à ce moment précis- , bébés sur le dos (sur une serviette très chic abandonné par un ami et jamais rendu, soyons un peu luxe dans ces moments). Qui crient. Qu’il faut : changer, laver, changer, mettre vite dans la poussette pour acheter en urgence un dimanche après-midi le magique « Tiorfan », changer, laver, donner du lait (parce qu’on n’a pas osé déranger encore notre docteur pour savoir quoi faire. C’est noté pour lundi, PREMIERE HEURE) et…couché. Et moi aussi. Vite. Parce que quoi qu’il arrive, dans trois heures, vomi(s) ou biberon(s), l’un de nous devra se réveiller.

Heureusement, ça ne dure pas trop longtemps. Heureusement.

Quand ils sont un peu plus grands, vers 2/3 ans, c’est presque joyeux de vomir. « Regarde m’man » « et ben ma aussi z’ai vomi. C’est y’a longtemps ». « Ze peux moncrer le sac à la voisine ? »

Vivement la prochaine fois. Une nouvelle aventure pour les SpiderParents de triplés !

Le SPIDERPLAN des SPIDERParents de triplés

– Rire, beaucoup, d’épuisement, parce que ça c’est de l’aventure !

– Mesdames les maniaques, prenez votre chiffon avec du produit antibactérien. Passez partout là où il y a eu un contact.  Ils vont en chier ces ‘crobes !

– Lavez-vous les mains. Et surtout essuyer-les biens. Les crevasses, ça fait tellement mal.

– Avancez masqué ! Si vous vous choppez cette saloperie…c’est fini.

Claire Barer, maman de triplés 
Le blog de triplés-  » La vie des triplés « : trucs, astuces et galères de parents de jumeaux et plus et de familles nombreuses.

On ne peut qu’associer SpiderPapa à cette aventure

Michaël Barer, papa de triplés 

Les premières activités extra-scolaires : « J’aimerai me cacher »

Dès fois, j’aimerai pouvoir me faire toute petite comme une souris. Dès fois, j’aimerai mettre ma tête dans le sable-ou plutôt le béton- comme une autruche. Dès fois, j’aimerai me fondre dans le paysage comme un caméléon. Mais malheureusement, je suis « juste » une maman.

Aujourd’hui, on a testé les activités sportives. Premier cours d’escrime pour deux de mes triplés. Au total, ils étaient quatre. La moitié donc du cours étaient composés de ma tribu.

C’est parti. D’abord, ils courent dans tous les sens, non, bien sûr, on ne peut pas faire le tour de la salle comme expliqué. En criant. Evidemment.

Ensuite, la grande question des 3-6 ans « vous êtes droitiers ou gauchers ? ». En général, contre toute statistique, tout le monde est gaucher. Continuer la lecture

#1jour1idée : ma super liste de courses

(Archive un peu modifiée et re-publiée car en plein dans l’actu #1jour1idée)

Mercredi, j’ai profité d’une fin d’après-midi pluvieuse pour faire les courses avec mes triplés. Comme d’habitude, je suis prête aux regards inquisiteurs et aux RALC-Réflexions A La Cons (je vous invite à lire l’article d’une maman de jumeaux blogueuse). On a l’habitude en tant que maman de multiples.

Ca fait un moment, qu’ici les courses ne sont plus une corvée. Pourtant, au départ, ce n’était pas gagné. Bien entendu, je suis adepte du drive et des services de livraison à domicile. Mais …

  1. on ne trouve pas tout sur les boutiques en ligne
  2. avec une famille nombreuse, on passe sa vie à courir dans les petits magasins pour le lait que l’on a oublié, le paquet de couches inexistant au moment où Dadou a décidé de faire 3 fois la grosse commission en deux heures (et où on s’était dit « c’est bon, j’irai dans l’après-midi »), les pommes de terre qu’il manquera dans la purée de demain…
  3. Ici, même en faisant au mieux, il y a trois magasins différents où l’on doit se rendre chaque semaine : un grossiste en produits frais pour les fruits et légumes ; un supermarché pas trop cher ; un supermarché ou un boucher cacher. (Parce qu’on mange cacher et qu’à Lyon les enseignes connues ne possèdent pas de rayon de ce type.)

Par conséquent, on a essayé de trouver une astuce pour gagner du temps dans les magasins et ne rien oublier, à défaut de ne pouvoir réduire le nombre d’allers-retours.

Du coup, je pars avec mon trio de mioches, main dans la main (je vous dis pas la place que l’on prend sur le trottoir), et le petit dernier dans la poussette et hop, « en route, mauvaise troupe » (expression préférée des enfants issue du célèbre livre « Tchoupi fait un pic-nic ».

maman de triplés courses

Avant d’entrer dans le magasin, petit brief aux triplés. J’avoue, je suis plutôt sévère si on ne respecte pas les règles énoncées à l’avance.  Peut-être encore plus parce qu’ils sont trois. Supériorité numérique oblige.  « Il est interdit d’attraper des choses dans les rayons sans que je vous l’ai demandé. Ne laissez pas traîner vos nombreux doigts partout. On a une liste de course, nous n’achèterons rien de plus. A la caisse, même si c’est long, on se tient bien la main. Je ne vous donnerai pas de pain durant les courses. S’il y a ne serait-ce qu’un petit caprice, je laisse le chariot et nous sortirons de suite ».
Et ils savent que je ne blague pas.

La grande majorité du temps, ça se passe bien. On répond à deux-trois mamies en mal de conversation à la question idiote « c’est des triplés et ils ont le même âge ? » et on enchaîne les rayons. C’est ICI que notre astuce prend tout son sens.

La super-liste de courses « j’optimise mon temps, je n’oublie rien, je gère mes stocks »

Avec SpiderPapa, nous avons réalisé une liste de courses sur informatique avec les produits que nous utilisons de façon très courante ainsi que l’ensemble des produits renouvelables dans la maison. (Produits d’hygiène, d’entretien…).
Pour chaque produit, il y a trois cases pour notifier la quantité d’articles dont nous avons besoin. Avec une famille nombreuse, il vaut mieux prévoir le nombre de pack de lait ! Cette liste est affichée en évidence dans la cuisine à côté d’un pot à crayon. Je déteste chercher un stylo-qui marche-avec les mains encore gluantes de courgettes. Dès qu’il manque quelque chose ou que nous sommes en fin de stock, on met une croix. On change le document après chaque passage au supermarché.

liste de courses pratique

Mais attention, ce n’est pas une simple liste de courses.

C’est une SUPER liste de courses.

Elle est organisée comme dans un supermarché. PAR RAYON. (et pour nous également en trois catégories : supermarché/frais/cacher) Comme ça, je gagne deux fois plus de temps dans les magasins et je n’oublie rien. Et surtout, j’optimise mes stocks car je sais à où j’en suis. Pour connaître ce qu’il y a dans chaque rayon, il suffit de se référer aux supermarchés en ligne qui classent les différents onglets du site comme les rayons physiques.

Les courses ne sont presque plus une corvée et même mes copines me piquent l’idée !

Mes astuces en plus de maman de triplés et d’un petit dernier contrainte à l’ingéniosité :

– Vous pouvez trouver notre liste de courses en version Excel à télécharger en cliquant sur le lien :
liste-de-courses-pratique-a telecharger

– La première liste peut prendre un peu de temps à constituer car il faut baliser ce que vous avez dans la maison.

– Référez-vous au site internet type Ooshop ou AuchanDirect pour créer votre liste par rayon.

– Imprimez plusieurs listes de courses d’avance pour en avoir une nouvelle sous la main toujours à disposition.

– Gardez bien un stylo à proximité pour pouvoir ajouter quelque chose dès que vous voyez qu’il en manque.

#1jour1idée
Du lundi 5 au vendredi 9 mai inclus, vous allez voir fleurir le web d’idées plus ingénieuses les unes que les autres.
Afin d’être au courant de toutes ces bonnes idées, je m’engage (la main droite sur le cœur) à retweeter un maximum des participations sur mon compte Twitter 
@LaVieDesTriples et une sélection sur ma page Facebook.

#1jour1idee

Claire
Une maman de famille nombreuse contrainte à l’ingéniosité.

Facebook La vie des triplésGoogle + La vie des triplésTwitter La vie des triplés

 

SpiderMaman : la vérité sur les contes de fées

Image

Dans un monde de princesse, les petites filles sont sages et bien élevées. Dans un monde de princesse, les princes chantent avec les oiseaux. Dans un monde de princesse, la fin est toujours exquise. Mais surtout, dans un monde de princesse, on zappe les mauvais épisodes : engueulades, gueules de bois, adolescences perturbées, accouchements aux forceps, nuits difficiles, vomis sur chemisier en soie, premières purées dans les cheveux, kilos post-post-partum…

A force de lire des contes pour mes triplés (oui, oui, vous savez, chacun tire la carte « le livre » avant d’aller se coucher pour choisir l’histoire du soir), je me dis, que, quand même, on nous raconte des salades.

Rétablissons donc la vérité sur les princesses, pour le bien commun et pour l’estime de tous :

Claire Barer, maman de triplés 
Le blog de triplés-  » La vie des triplés « : trucs, astuces et galères de parents de jumeaux et plus et de familles nombreuses.

La famille nombreuse et les chaussettes magiques (petit conte pour grands)

Il était une fois, dans une ville centrale, une jeune maman.  Elle vivait avec 4 petits nains et son adorable époux dans une magnifique maison (en fait, un petit F4 mais chutttt !). Chaque fin de semaine, elle remplissait sa grande bassine bleue du linge agréablement parfumé par son Dash 2 en 1.

Elle pliait à grand-peine tous les vêtements de la nombreuse famille durant de longues minutes. Chaque étoffe trouvait sa place dans un bac spécialement dédié. Les culottes de nains avec les culottes, les tee-shirts avec les tee-shirts… cela permettait d’éviter le minutieux pliage. Bien sûr, la besogne était tout de même fastidieuse. Continuer la lecture