SpiderMaman : pour une balade en solo avec plusieurs bébés je prends…

Depuis que j’ai mon petit dernier, j’envoie valser mes anciennes habitudes de maman de triplés. Bien évidemment, aujourd’hui qu’ils ont 4ans (en fait 5 ans dans un mois), c’est toujours de l’organisation. Mais pas la même. A chaque âge ses réjouissances.

Quand ils étaient bébés, je me rappelle que les premières sorties seules avec mes triplés nécessitaient une préparation. Y’a pas à dire, c’est d’l’aventure ma tit’ Dame !

Conceptualisation : 3 bébés de quelques mois encore tous fragiles (et comme ils étaient prématurés, mon angoisse post-naissance est à son comble), une poussette double, un porté bébé et de longues minutes d’attente à la CAF parce que des triplés, ça ne doit pas exister dans leur case ! Belle balade…

J’ai repoussé un peu l’épreuve mais rapidement, c’est devenu très important dans ma lutte anti-morosité de MMSF (Mamans de Multiples Seules au Foyer). Alors, pareille à un guerrière en bottes camel, j’ai retroussé ma blouse en coton mélangé (je me laisse aller. La soie ne passe pas au sèche linge.) et j’ai mis tous mes méninges en action pour savoir ce qu’il fallait que j’emmène en balade avec mes triplés. Continuer la lecture

SpiderParents de triplés : « c’est à qui le tour ? »

« C’est moi qui met la table », « c’était moi hier qui était au milieu », « hier soir, Dan a déjà choisi le livre »… mais franchement, vous pensez sincèrement que je me rappelle de tout !

Et pourtant, s’il y a bien quelque chose d’important pour moi, c’est la justice. Alors, à force de me dire « c’est à moi de … », j’ai décidé de mettre en place une petite règle sous forme de jeu.

A la maison, il y a des choses qui reviennent très souvent et pour lesquels les enfants se battent toujours pour le faire : être assis au milieu à table,  choisir le livre que l’on va lire avant d’aller au lit, mettre la table (un peu moins de bagarre pour celui-ci) et rester un peu plus le soir quand les autres sont couchés. Vu que nous avons un appartement restreint en taille, les triplés sont dans la même chambre.

Vu que nous avons un appartement restreint en taille, le moment de dormir se transforme vite en une dizaine d’aller-retours où nous tentons tout pour les faire dormir. Continuer la lecture