Jusqu’ici, tout va bien…

Évidemment que mon organisation est millimétrée. D’ailleurs, je me demande si la mesure inférieure se dit « nanométre » car autant d’organisation mérite sûrement une unité particulière et tellement fine qu’on ne pourrait la voir à l’œil nue.

Une classe pour chacun et chacun dans sa classe

Aujourd’hui, c’était la rentrée. Mes triplés sont dans des classes séparés en grande section, comme ce fut déjà le cas l’an passé. Ce choix est personnel. Il nous a semblé adapté à nos enfants et à leurs caractères et s’est trouvé également en accord avec les désirs des principaux concernés. Et en accord avec la structure de l’école : trois grandes sections.
Ouf, on est sauvé !

Ce choix, en termes d’organisation, est passé comme une lettre à la poste. Plus une, mais trois maîtresses avec qui échanger. Plus une classe, mais trois classes dans lesquelles accompagner les enfants le matin (avec le 4ème dans les bras pour ne pas l’abandonner dans sa poussette à l’entrée). Plus une seule note griffonnée dans le carnet de liaison pour annoncer un événement imprévu, mais trois photocopies collées massivement à la UHU.
Je me suis habituée, ce n’est pas plus mal qu’ils se sentent individuellement concernés. D’ailleurs, en ce soir de rentrée, ils étaient chacun ravis de présenter leurs maîtresses et les copains associés.
Jusqu’ici tout va bien.

Nouveaux rythmes scolaires

Je suis organisée. De façon nanométrée.
Avec la réforme des rythmes scolaires, les enfants se lèveront tôt le mercredi aussi. Cette fois encore, c’était le cas l’an passé. Ils allaient au centre aéré.
Pour rendre notre vie un peu plus funky, le centre aéré n’est pas situé dans notre école. Il faut donc réaliser le transfert entre 11h30 et 12h30 depuis la maternelle.
Heureusement, une adorable voisine va s’en charger. Jusqu’à janvier.
À ceci s’ajoute le fait que, ledit centre aéré, n’ouvrira ses portes qu’à partir du mercredi 24 septembre. Je comprends, ils doivent s’organiser. Cette réforme les impacte beaucoup et il faut un temps d’ajustement. Pour nous, malheureusement, c’est nul à chier.
Heureusement, une adorable voisine va s’en charger et les garder le mercredi après-midi jusqu’à cette date.
Jusqu’ici tout va bien.

Rentrée=paperasse

Je suis faussement émerveillée devant cette montagne de papier qui trône sur mon lit en petits tas bien établis. Trois piles, un scanner, une photocopie. En trois années, j’ai trouvé comment optimiser : remplir les documents sans les prénoms, mettre des petites croix aux crayons là où les paramètres varient, copier le tout et compléter. Je laisse les petites croix aux crayons pour égayer ma copie. (et parce qu’on ne gomme pas une photocopie !)
J’avais anticipé l’attestation pour les assurances scolaires ou plutôt pour l’Assurance scolaire, la MAE, celle que tout le monde connait, celle qui semble être la seule à exister !
Jusqu’ici tout va bien

Une vie parallèle

Je viens d’entamer ma troisième semaine de formation. J’ai découvert de nombreux outils qui portent des noms rigolos comme « extrudeur » ou « pince à emboucher » (un coin ?). Tout est nouveau pour moi. C’est fascinant et flippant à la fois. J’ai l’impression de me transformer, de vivre à fond ce métier de 7H30 le matin à 16H30 l’après-midi. Dès que je retire ma salopette pleine de merdouille diverses et variées, j’enfile mon costume de « maman ». Mais, le soir, quand la nuit est couchée, que les enfants aussi (en tout cas, il faut l’espérer), je reprends mon gros classeur pour revoir les différents raccordements et comment réaliser un coude en cuillère sur du cuivre.
Les enfants ont vu une photo de moi avec le « pistolet à feu », plus communément appelé « chalumeau ». Je suis leur héros. Au moins le temps d’une photo.
Même quand je mange, je pense plomberie. Je ne suis vraiment pas très douée. Sincèrement. Mais ce n’est pas grave, je vais travailler. Je commence à devenir « outils-addict » et en toute honnêteté, en comparaison, les fringues sont bon marché.
Jusqu’ici tout va bien

Mon mari, mon roi

Dans toute cette agitation, il y en a un qu’il m’est impossible de ne pas regarder avec admiration. C’est celui qui partage ma vie, mon roi, mon coéquipier. Malheureusement, en ce moment, il n’est pas souvent là. Et ça va durer. Il est épanoui dans son travail, ça ramène des sous et c’est un peu le prix à payer pour avoir fait tous ces choix.
Aujourd’hui, il devait repartir sur la Suisse après être resté plus que l’habitude pour être présent à la rentrée des enfants. Une fois tout son barda déposé dans la voiture, celle-ci a décidé de ne plus démarrer. Il a été bloqué plusieurs heures, a manqué des réunions.

Jusqu’ici tout va bien. Mais il ne faudrait pas trop tirer !

Claire, femme et maman consciente du fait qu’elle va en chier cette année
Facebook La vie des triplésGoogle + La vie des triplésTwitter La vie des triplés

 

 

Les symptômes d’un parent débordé

Le coup de la liste. En général ça plaît tout le temps et c’est facile à écrire.

Là, je vais parler d’un sujet au cœur de ma vie : être débordée.
Attention, « être débordé » et « être dépassé », ce n’est pas pareil. A chaque mot sa merde. (« han, elle a dit « merde » et c’est moche de dire « merde » »)

En ce moment, il ne reste dans mon cerveau qu’une petite zone encore capable de logique et de réflexion. C’est celle qui est entre la zone destinée à mémoriser les rendez-vous et celle qui sert à être patient en toutes circonstances. Ces deux zones là sous ma caboche sont complètement foutues.

En ce moment, et cela depuis 3 mois, mon mari est absent du domicile du lundi au jeudi. Ce n’est pas ponctuel, ce sera le cas tout le temps. En tout cas, au moins durant cet emploi qu’on souhaite le plus pérenne

En ce moment, c’est la fin de l’année : le moment de la kermesse de l’école et de son stand de pêche aux canards à tenir, des sorties scolaires et de ses pique-niques à préparer, des fêtes de la crèche et de ses gâteaux à pâtisser.

En ce moment, c’est la période du bilan : les rendez-vous ophtalmo, dentaire, ORL, orthophoniste à caser, les lunettes à refaire, la directrice à rencontrer pour conserver la séparation de mes triplés à la rentrée.

En ce moment, c’est le moment ou jamais : celui de faire un métier qui me plaît. Et la reconversion professionnelle méritera un roman à part entière mais en voici un résumé : rendez-vous Pôle Emploi, Pôle Emploi,Pôle Emploi, CAF, Sécu, Ram, RSI, confédération professionnelle, entretiens avec des professionnelles du secteur que je souhaite intégrer…

Bref, en ce moment, c’est le marathon, la « course » plutôt car je ne sais pas où est la ligne d’arrivée !
Ce n’est pas souvent que j’ai ce sentiment : celui d’être débordée. Usante, excitée, nerveuse, criarde…ça oui, mais débordée était pourtant quelque chose que je ne connaissais pas trop. Et pourtant, ça n’a pas été tous les jours facile avec cette colo d’enfants qui vie sous le même toit que moi (et mange tous mes bonbons préférés).
Mais alors en ce moment, mon organisation militaire en prends un coup. Mon agenda est complètement illisible tellement il y a de mentions superposées et de rendez-vous raturés avec des petites flèches pour les déplacer.

inondation

Photo chopée sur TripAdvisor

Mon organisation est comme un bain où on y mettrait 4 enfants en même temps, ça gicle de partout et après, on glisse.

Avant de me diagnostiquer « débordée », j’ai repéré quelques symptômes qui sont listés ci-après.

Symptômes d’un parent débordé

 – Les symptômes couramment constatés :

  • Se rendre compte qu’on a oublié le vaccin du petit dernier dans le frigo.
    Au moment où on a enfin trouvé une place pour se garer devant chez le pédiatre.
  • Zapper le rendez-vous chez la kiné, le gynéco, le dentiste…
    Après tout, ma rééducation du périnée a attendu 5 ans. Ce n’est plus au jour près. 
  • Oublier de faire les courses. 
    Et manger des chips et du taboulé au dîner (2 jours de suite)
  • Ne plus savoir où sa voiture est garée. Mais alors, plus du tout.
  • Laisser son enfant mettre un pantalon à l’envers et s’en rendre compte en fin de journée. 
    Celui qui a les fesses bien marquées avec plein de poches et des trucs collés. 
  • Envoyer ses enfants à l’école sans goûter.
  • Arriver en courant à la crèche pour récupérer son enfant…juste à temps.

Si vous en avez au moins 3, pas besoin de faire la queue chez le doc’ (de toute façon, on a pas le temps pour ça), je peux vous le dire tout de suite, vous avez choppé le même virus que moi.
Je crois que c’est un peu galère à soigner.
Si l’un d’entre vous a gardé une ordonnance, je veux bien connaître le traitement même si, je sais, l’automédication, c’est pô bien !

PS : Je m’en vais ce week-end en famille sans ordi. Je crois que c’est le début de la solution pour ne pas exploser. Ne m’en voulais pas de vous abandonner (un peu).
PS2 : Les images sur le blog bug donc il n’y en a pas. (je vais ajouter cette info dans mon agenda : « régler les problèmes d’affichage sur La vie des triplés »)

Facebook La vie des triplésGoogle + La vie des triplés
Twitter La vie des triplés

 

#1jour1idée : la boite à idées au complet

Du 5 au 9 mai, plusieurs astuces ont été publiées et relayées sur le web pour former une grande boite à idée collaborative.

En voici le résumé avec le lien de chaque astuce pour faciliter le quotidien.
boite à idées

La boite à idées collaborative #1jour1idée

Papa panique

Ne pas se tromper dans les médicaments de ses enfants
Catégories : #enfant #organisation #quotidien
Ma boite mail remplace ma mémoire
Catégories : #informatique #geek #organisation #quotidien
Une technique pour toujours avoir de la monnaie
Catégories : #organisation #gaindetemps #quotidien
La désorganisation comme aide-mémoire
Catégories : #organisation #quotidien

8 à la maison

Equeuter des fraises
Catégories : #cuisine #famille #enfants #activité

Vivi mam’s

. Le pouvoir du savon noire
Catégories : #ménage #jardinage #quotidien #produitmultiusages
. Les vertus du lait
Catégories : #ménage #bricolage #quotidien #produitmultiusages
. Les vertus du marc de café
Catégories : #ménage #jardinage #quotidien #cosmétique #soindescheveux #produitmultiusages
. Le miracle pour enlever le calcaire
Catégories : #ménage #quotidien #produitmiracle

Blabla pipelette

. Astuce anti-mites
Catégories : #quotidien #organisation #bestioles
. Une solution pour traiter l’eczéma
Catégories : #enfant #santé #cosmétique #DIY
. Gérer la patience
Catégories : #enfant #éducation #parentalité
. Débuter la journée du bon pied
Catégories : #enfant #quotidien #organisation #viedefamille

Cerveau rayé

. Casser les œufs d’une seule main
Catégories : #cuisine #produitpratique
. La pharmacie la moins cher de Paris
Catégories : #bonneadresse #santé #budget #viedefamille
. La domotique
Catégories : #quotidien #organisation #aménagement #déco

Six in the City

. Les tâches
Catégories : #quotidien #vêtements #ménage

Yeude

. Faire prendre ses médicaments aux enfants
Catégories : #lesparentsfontcommeilspeuvent #santé
. Le flan aux restes de petit pot
Catégories : #alimentation #budget #enfants

Maman moderne politiquement incorrecte

. Des crochets dans la salle de bain
Catégories : #aménagement #beauté #déco

Game of mômes

. Que faire des dessins des enfants ?
Catégories : #déco #enfants #souvenirs #cadeaux

Moi Timothée

. 6 idées bien pratiques avec les enfants
Catégories : #enfants #naissance #économie #organisation #produitpratique

Sur le blog La vie des triplés :

. 2 autres façons d’utiliser le fer à lisser
Catégories : #couture #gaindetemps #enfants
. Rangements pratiques
Catégories : #rangement #aménagement #gaindeplace
. Détenir la lumière
Catégories : #nuit #sauvetage #survivor #quotidien
.Des aimants pour tout ranger
Catégories : #rangement #aménagement #gaindeplace
. Une autre façon d’utiliser les couches
Catégories : #secondevie #ménage #bébé

 

Quelques idées en images :

astuce petits espaces

Un dressing dans ma cuisine.

dejolisgrandssacspourtoutranger

De jolis grands sacs pour tout ranger

des crochet pour laisser la surface au sol libre

des crochets pour laisser la surface au sol libre

des portes document pour sous le lavabo

Des porte-documents pour organiser le dessous de l’évier.

desboites pourdevelopper l'autonomie, la propriété et pour rannger

des boites pour développer l’autonomie, la propriété et aussi pour ranger (et monter dans le lit superposé)

porte serviettes

Des crochets sur le porte-serviettes pour les grandes familles (ou les fans de serviettes…)

un petit bureau dans la cuisine

Un petit bureau niché dans la cuisine

Merci encore à tous les participants, les lecteurs, les commentateurs et puis aussi ce qui ne disent rien !
Peut-être bien qu’on remettra ça pour la saison automne-hiver 2014.


Claire

Une maman de famille nombreuse contrainte à l’ingéniosité.

Facebook La vie des triplésGoogle + La vie des triplésTwitter La vie des triplés