Interview #Interflora : Papa de jumeaux, papa de triplés, toi

Chaque semaine, l’interview #Interflora ressemble à ça.
Pour cette fin de quinzaine des gagnants, je voulais un truc un peu spécial et très rapidement, j’ai su ce que j’allais taper.
quinzaine-des-gagnants-interflora Cette semaine, c’est moi qui envoie les fleurs. Un bouquet énorme. Le genre de bouquet surdimensionné que recevrait Mariah Carrey pour la Saint Valentin par son Nick préféré (d’ailleurs, il y a de l’eau dans le gaz depuis qu’ils ont des jumeaux).

Il y a une logique à ce billet.Voilà 15 jours que je parle bébés, bébés et bébés…bref je n’arrête de parler de jumeaux et de triplés : la grossesse, les bains, le pot, les repas et encore plein de blablas. Des séquences nostalgie pour moi.
Il y a quand même un gros point sur lequel je n’ai pas assez insisté.

Tu es mon autre

Mauranne aime bien le chanter. Lara-la-sur-aigüe dit plutôt « je t’aime comme un fou, comme un soldat, comme une star de cinéma« . En tout cas, quelque soit le timbre de voix, c’est à lui que je veux envoyer toutes ces fleurs par millier. A lui, à mon co-équipié, à mon égal dans cette mission, à mon roi, à mon rêve éveillé, à toi mon Micha.

Mon Micha, ma douceur : c’est mon mari, celui qui m’a passé la précieuse alliance achetée avec ces propres deniers. Mon Micha c’est ma vie.
C’est lui qui a fait de moi une maman. C’est lui qui m’a offert ces enfants, ces lui qui a accepté de rester à la maison pour que je retourne bosser, c’est lui qui a décidé que son créneau avec les bébés c’était minuit-5h du matin. Le créneau le moins demandé.

Il m’a ramené tout ce que j’aimais mangé lorsque j’étais hospitalisée. Il a conduit comme un malade pour suivre l’ambulance qui transportait les couveuses de nos bébés. Il a pleuré à mes côtés, il a appris à changer les couches comme un représentant Pampers, il est capable de porter plusieurs centaines de kilos de lait et de trouver une pharmacie ouverte en pleine nuit.

La langue française et très riche. Il y a un mot pour chaque chose, chaque émotion. Je trouve qu’il n’y en a pas encore assez. Il n’y a pas assez de mots pour te dire comme j’ai la chance de t’avoir à mes côtés, comme j’ai l’honneur d’avoir un homme aussi bon et sensible aux émotions, comme j’ai la joie d’éprouver autant de fierté à être à ton bras.

Papa de jumeaux, papa de triplés

Attendre un enfant, ce n’est pas rien. En attendre plein, c’est comme qui dirait « délire ». Ca va être compliqué de se cacher ou de faire semblant de ne pas entendre la nuit. Même moi, je n’y arrive pas !
Ne t’inquiète pas, papa, tu vas vite trouver ta place dans ton nouveau monde. Tu auras forcément un bib’ à donner ou une couche à changer. Tu vas pouvoir jouer jusqu’à avoir envie de cacher tous les Lego dans les chiottes tellement tu seras lessivé. Mais, tu vas kiffer. Tu vas grave kiffer d’avoir une place si importante, d’être l’un des grands gagnants de la loterie de la fertilité.

Un hommage à tous les papas et particulièrement à ceux qui ont ou attendent des jumeaux ou des triplés.
Un non-investissement du papa dans les naissances multiples, c’est presque une non-assistance à personne en danger.

jumeaux et plus les questions_thumbs

 

Facebook La vie des triplésGoogle + La vie des triplésTwitter La vie des triplés

 

 

 

L’interview #interflora 8 : Pap’à la maison

L’interview #interflora : un blogueur envoie des fleurs
Pour découvrir le principe de l’interview #interflora, je vous invite à lire un ancien article.

Pap’à la maison
interview interflora papalamaison

Pap’à la maison, c’est l’un des rares pères blogueurs. Il est l’heureux papa de jumelles nées en août 2012 et il a décidé d’être père au foyerIl semble en être plutôt satisfait. Un invité évident pour cette quinzaine des gagnants !
Il est aime faire de bons petits plats et ça donne très envie. Son cabillaud sur lit de mangue caramélisé…mmmhh…je veux d’en manger.
Il est aussi fada de jeux vidéo mais depuis qu’il est papa, il s’est un peu calmé.
Ancien habitant du Jura, c’est un papa bricoleur qui aime bidouiller. Peut-être que vous le verrez passer avec sa poussette conçue pour dévaler les pistes. Il est encore en train de travailler le prototype !
Pap’à la maison c’est aussi le quotidien d’un papa de multiples qui préfère en rire plutôt que d’en pleurer, surtout quand il est au supermarché.

1) Envoie des fleurs à un artiste

Gaëlle, une amie de ma chérie, qui réalise de très belles peintures. Vous avez peut être eu l’occasion de voir ses tableaux exposés à Calais, qui sait?
gaelle-soretPhoto empruntée sur : http://domucrene.artblog.fr/666359/PORTES-OUVERTES-DES-ATELIERS-D-ARTISTES-A-LA-COUR-D-ARTISTES-LES-16-ET-17-OCTOBRE-2010/

2) Envoie  des fleurs à un artisan

Comme on vient d’emménager, j’ai envie de dédier ces fleurs au cuisinier du Caveau à Baume les Dames, qui fait des pizzas vraiment extra. Une bonne découverte, je ne manquerai pas d’y retourner.

3) Envoie des fleurs à un cuisinier

Recette simple mais qui me rappelle mon enfance, le quatre-quarts de ma grand mère.

La recette :
. 4 oeufs
. 200 gr de sucre
. 200 gr de beurre mou
. 200 gr de farine
. 300 gr de cerises dénoyautées
. 1/2 sachet de levure chimique

Préparation :
Préchauffer le four à 200°.
Battre le beurre mou avec le sucre afin d’obtenir une crème.
Réserver les blancs des oeufs. Ajouter les jaunes à la préparation de beurre et sucre.
Ajouter la farine et la levure.
Battre les blancs en neige.
Incorporer délicatement les blancs à la préparation.
Verser la moitié de la pâte dans un moule beurré et fariné. Ajouter les cerises, puis ajouter l’autre moitié de pâte.

Faire cuir une vingtaine de minutes à 200° en vérifiant la cuisson. Prolonger si nécessaire
Laisser refroidir, démouler, et … se  régaler

4) Envoie des fleurs à un accro des réseaux sociaux

Papa-Cool (@papacelibataire). Un papa belge bien sympa. Je suis un peu moins sur twitter ces temps ci, mais c’est toujours un plaisir de le lire.
papacool-papa-celibatairePapa Cool sur Twitter : @Papacelibataire

5) Envoie des fleurs à un blogueur/blogueuse

Papa Blogueur, qui a des articles très variés et pour la plupart très intéressants, et qui m’aura donner quelques bons conseils lors de mes débuts en tant que blogueur 🙂
A toi Frank : merci et continue.
Papa blogueurPapa Blogueur aussi sur
Facebook et sur Twitter.
www.papa-blogueur.fr

6) Envoie des fleurs à un programmeur

L’appli’ qui me suit partout est incontestablement Runtastic Mountain Bike pro. Bon ok, ça me suit partout quand je suis en vélo, mais j’adore cette application. Compteur de vitesse, dénivelé, carte, enregistrement de trajet, … bref, une bonne application GPS sportif pour téléphone, qui existe aussi en version running.
runtastic mountain bike

7) Envoie des fleurs à un site internet

Il y en a tellement, pas évident d’en choisir un… 

8) Envoie des fleurs à un ami

Pour l’amie, je choisi Julie. Une amie de longue date, qui est toujours là pour moi et qui m’a bien aidé. Aujourd’hui j’espère pouvoir être là pour elle et lui apporter un peu de réconfort.

9) Envoie des fleurs à tes enfants

Même si des fois vous êtes vraiment fatigantes, m’occuper de vous toute la journée est un plaisir. Vous êtes mon rayon de soleil. Ouais, c’est bidon, mais tellement vrai.

Enfin, comme tu es ici sur une tribune internationale, je te donne aussi l’occasion de passer un message au monde entier, à joindre au bouquet :

Heu … Rien à dire de particulier 😉 Je suis du genre timide moi :p

 pap a la maisonRetrouver Pap’à la maison sur le blog papalamaison.fr, sur Facebook et sur twitter. (@Papalamaison)

Papa de triplés, là où tout a commencé…

Juin 2008 : Bon ben voilà je vais être papa de triplés…

WAOUH dans ma tête, mon cœur et mon corps.

Après 3 semaines de colo au milieu de 90 gamins à la place de directeur,  les choses sérieuses commencent.

Déménagement avec ma femme allongée sur le canapé du salon, recherche d’appart, emballage, pliage, triage, jetage et Cie.

Et oui habiter en étage sans ascenseur, enceinte de triplés, est tout simplement très complexe. Si vous avez besoin de déménager, privilégiez un appart sans étage, avec une salle de bain assez grande, immeuble facile d’accès quand on a une poussette double au minimum (largeur de portes, ascenseurs, escaliers,…). Idéalement 3 chambres aménageables (une chambre bébés, une chambre parents, une salle de jeux).

Installation en RDC avec cour privée. Travail tous les jours en tant que responsable d’un centre culturel et gestion des besoins et demandes de ma femme.

Et oui les gars, il faut bien comprendre une chose : NOTRE FEMME A BESOIN DE NOUS IMPERATIVEMENT.
Il faut la chouchouter, la dorloter, l’accompagner, la soutenir car, pour l’instant (et cette expression n’est pas anodine) elle ne peut que couver, dans le plus grand calme, les trois amours qui vont venir au monde le plus tard possible (on l’espère en tout cas).

Après des débuts assez calme, octobre arrive et là, grosse frayeur au niveau médical.

Les enfants pourraient arriver trop tôt ; les parents s’inquiètent, pleurent, se soutiennent et la décision est prise. SpiderMaman restera allongée à l’hôpital, 24h/24h sans trop bouger pour maintenir les enfants le plus longtemps dans la couveuse naturelle (le ventre quoi !!).

Installation : micro ondes, photos des amis, planning des visites (il faut que la SpiderMaman soit bien entouré car SpiderPapa est présent tous les soirs mais en journée, la Reine Télévision tourne à plein régime), petite attention quotidienne (fleurs, repas, surprises, cadeaux,…).

D’un point de vue médical, dès le départ, installez une relation de confiance avec le personnel hospitalier:  SpiderMaman doit passer 4 mois allongée, il y a intérêt à ce que cela se passe au mieux. Les repas sont souvent trop limités pour une SpiderMaman qui nourrie 3 corps en plus du sien. Penser à lui ramener à manger régulièrement et en assez grande quantité pour qu’elle n’est pas de manque en journée quand SpiderPapa n’est pas là. En fin de grossesse, le calcium est très important. Avoir des petites bouteilles de lait, facile à ouvrir, sans conservation au frais est idéal pour quelqu’un qui doit rester allongée, sans bouger, 24h/24.

D’un point de vue psychologique, être présent chaque jour est très important. Certains métiers ne le permettent pas, alors faites en sorte que SpiderMaman soit un maximum entourée par la famille, les amis, les coups de fils,…

D’un point de vue pratique, aménager la chambre de telle sorte que SpiderMaman n’est pas trop à se déplacer pour les choses essentielles (eau, lait, magazines, téléphone).

Essayer d’être le plus disponible possible, au téléphone, par la présence, pour répondre aux angoisses. Et chose essentielle, se préserver, dormir la nuit ou dès que l’on peut le week-end, penser à soit quoi.

Et puis l’échéance arrive forcément. Les nerfs sont tendus, le sommeil est difficile à trouver mais le cœur bat à 100 à l’heure à chaque échographie.

Rendez vous demain pour le grand jour, là ou tout commence…

Le SPIDERPLAN de SPIDERPAPA de triplés:

1. Si possible, avoir le choix de son appartement

2. A prendre en compte dans le logement:

  • tailles des portes d’entrées (porte à code, porte d’ascenceur, porte d’entrée…)
  • l’étage et l’ascenceur (demandez au voisin s’il fonctionne bien)
  • la salle de bain (je vous conseille absolument de pouvoir y caser la table à langer)
  • le nombre de pièces (idéalement 3 chambres: 1 pour vous, 1 pour les bébés, 1 pour le jeux et les tas de trucs encombrants. Vous verrez, je vous parlerez plus tard de cette pièce)
  • le stationnement: avec 3 bébés, il vaut mieux pouvoir arriver facilement à son véhicule et le charger et décharger sans faire des kilomètres.

3. Soyez à l’écoute de votre femme. Pour une grossesse multiple REPOS=BEBE DE BON POID=EVITER LA PREMATURITE=LIMITER LA COUVEUSE=DES BEBES A VOS COTES ET PAS EN NEONAT

 

Michaël Barer, papa de triplés 
Le blog de triplés-  » La vie des triplés « : trucs, astuces et galères de parents de jumeaux et plus et de familles nombreuses.