Interview #Interflora : Papa de jumeaux, papa de triplés, toi

Chaque semaine, l’interview #Interflora ressemble à ça.
Pour cette fin de quinzaine des gagnants, je voulais un truc un peu spécial et très rapidement, j’ai su ce que j’allais taper.
quinzaine-des-gagnants-interflora Cette semaine, c’est moi qui envoie les fleurs. Un bouquet énorme. Le genre de bouquet surdimensionné que recevrait Mariah Carrey pour la Saint Valentin par son Nick préféré (d’ailleurs, il y a de l’eau dans le gaz depuis qu’ils ont des jumeaux).

Il y a une logique à ce billet.Voilà 15 jours que je parle bébés, bébés et bébés…bref je n’arrête de parler de jumeaux et de triplés : la grossesse, les bains, le pot, les repas et encore plein de blablas. Des séquences nostalgie pour moi.
Il y a quand même un gros point sur lequel je n’ai pas assez insisté.

Tu es mon autre

Mauranne aime bien le chanter. Lara-la-sur-aigüe dit plutôt « je t’aime comme un fou, comme un soldat, comme une star de cinéma« . En tout cas, quelque soit le timbre de voix, c’est à lui que je veux envoyer toutes ces fleurs par millier. A lui, à mon co-équipié, à mon égal dans cette mission, à mon roi, à mon rêve éveillé, à toi mon Micha.

Mon Micha, ma douceur : c’est mon mari, celui qui m’a passé la précieuse alliance achetée avec ces propres deniers. Mon Micha c’est ma vie.
C’est lui qui a fait de moi une maman. C’est lui qui m’a offert ces enfants, ces lui qui a accepté de rester à la maison pour que je retourne bosser, c’est lui qui a décidé que son créneau avec les bébés c’était minuit-5h du matin. Le créneau le moins demandé.

Il m’a ramené tout ce que j’aimais mangé lorsque j’étais hospitalisée. Il a conduit comme un malade pour suivre l’ambulance qui transportait les couveuses de nos bébés. Il a pleuré à mes côtés, il a appris à changer les couches comme un représentant Pampers, il est capable de porter plusieurs centaines de kilos de lait et de trouver une pharmacie ouverte en pleine nuit.

La langue française et très riche. Il y a un mot pour chaque chose, chaque émotion. Je trouve qu’il n’y en a pas encore assez. Il n’y a pas assez de mots pour te dire comme j’ai la chance de t’avoir à mes côtés, comme j’ai l’honneur d’avoir un homme aussi bon et sensible aux émotions, comme j’ai la joie d’éprouver autant de fierté à être à ton bras.

Papa de jumeaux, papa de triplés

Attendre un enfant, ce n’est pas rien. En attendre plein, c’est comme qui dirait « délire ». Ca va être compliqué de se cacher ou de faire semblant de ne pas entendre la nuit. Même moi, je n’y arrive pas !
Ne t’inquiète pas, papa, tu vas vite trouver ta place dans ton nouveau monde. Tu auras forcément un bib’ à donner ou une couche à changer. Tu vas pouvoir jouer jusqu’à avoir envie de cacher tous les Lego dans les chiottes tellement tu seras lessivé. Mais, tu vas kiffer. Tu vas grave kiffer d’avoir une place si importante, d’être l’un des grands gagnants de la loterie de la fertilité.

Un hommage à tous les papas et particulièrement à ceux qui ont ou attendent des jumeaux ou des triplés.
Un non-investissement du papa dans les naissances multiples, c’est presque une non-assistance à personne en danger.

jumeaux et plus les questions_thumbs

 

Facebook La vie des triplésGoogle + La vie des triplésTwitter La vie des triplés

 

 

 

Rendez-vous avec la gastro…

J’aime les bonbons, avoir de beaux projets et fumer avec un très grand café allongé à toute heure du jour comme de la nuit. Je n’aime pas conduire une voiture, les plats gras et la gastro chez des triplés. Vous allez me dire, personne n’aime les gastros et pourquoi elles nous ramènent encore « ses triplés » (malgré le titre du blog très explicite), elle essaye de placer le mot le plus possible ?!

Et bien non, mesdames et messieurs, mais une gastro chez des triplés ce n’est pas juste un banal virus.

Quand ils sont bébés –autonomie=0- on s’en aperçoit sournoisement.

Un petit vomissement chez Miss Ava Banana. Des régurgitations, sûrement. On changera le lait pour la 4ème fois, avec de la chance, il peut peut-être être remboursé. Et puis, si je me rappelle bien, je lui ai re-re-proposé son lait il y a moins d’une heure (parce que on ne sait jamais, au cas où elle ne grossirait pas assez #peurdetousparentsdeprématurés)…euh..une heure trente…ah non, ça c’était Miss Lolo Cacao. En tout cas, ça doit être ça.

Mais, quelques minutes plus tard, BEURPPPP. (sur mes nouvelles bottes camel pas encore imperméabilisées par ce que en phase de « je m’habitue aux talons », évidemment) Mister Danou le Gnou éjecte vigoureusement un liquide blanchâtre très odorant.

Bien entendu, deux sur trois, ça ne suffirait pas. La troisième qui dormait jusqu’ici se réveille en hurlant comme un petit cochon qu’on engorgerait et, à s’approcher d’elle,  on SENT toute de suite ce qui cloche. Car la gastro est un monstre multi-orifice.

Maintenant, visualisez. Salle de bain microscopique (tout de même équipée d’une baignoire), table à langer murale pour optimiser l’espace -ouverte à ce moment précis- , bébés sur le dos (sur une serviette très chic abandonné par un ami et jamais rendu, soyons un peu luxe dans ces moments). Qui crient. Qu’il faut : changer, laver, changer, mettre vite dans la poussette pour acheter en urgence un dimanche après-midi le magique « Tiorfan », changer, laver, donner du lait (parce qu’on n’a pas osé déranger encore notre docteur pour savoir quoi faire. C’est noté pour lundi, PREMIERE HEURE) et…couché. Et moi aussi. Vite. Parce que quoi qu’il arrive, dans trois heures, vomi(s) ou biberon(s), l’un de nous devra se réveiller.

Heureusement, ça ne dure pas trop longtemps. Heureusement.

Quand ils sont un peu plus grands, vers 2/3 ans, c’est presque joyeux de vomir. « Regarde m’man » « et ben ma aussi z’ai vomi. C’est y’a longtemps ». « Ze peux moncrer le sac à la voisine ? »

Vivement la prochaine fois. Une nouvelle aventure pour les SpiderParents de triplés !

Le SPIDERPLAN des SPIDERParents de triplés

– Rire, beaucoup, d’épuisement, parce que ça c’est de l’aventure !

– Mesdames les maniaques, prenez votre chiffon avec du produit antibactérien. Passez partout là où il y a eu un contact.  Ils vont en chier ces ‘crobes !

– Lavez-vous les mains. Et surtout essuyer-les biens. Les crevasses, ça fait tellement mal.

– Avancez masqué ! Si vous vous choppez cette saloperie…c’est fini.

Claire Barer, maman de triplés 
Le blog de triplés-  » La vie des triplés « : trucs, astuces et galères de parents de jumeaux et plus et de familles nombreuses.

On ne peut qu’associer SpiderPapa à cette aventure

Michaël Barer, papa de triplés 

Papa de triplés, là où tout a commencé…

Juin 2008 : Bon ben voilà je vais être papa de triplés…

WAOUH dans ma tête, mon cœur et mon corps.

Après 3 semaines de colo au milieu de 90 gamins à la place de directeur,  les choses sérieuses commencent.

Déménagement avec ma femme allongée sur le canapé du salon, recherche d’appart, emballage, pliage, triage, jetage et Cie.

Et oui habiter en étage sans ascenseur, enceinte de triplés, est tout simplement très complexe. Si vous avez besoin de déménager, privilégiez un appart sans étage, avec une salle de bain assez grande, immeuble facile d’accès quand on a une poussette double au minimum (largeur de portes, ascenseurs, escaliers,…). Idéalement 3 chambres aménageables (une chambre bébés, une chambre parents, une salle de jeux).

Installation en RDC avec cour privée. Travail tous les jours en tant que responsable d’un centre culturel et gestion des besoins et demandes de ma femme.

Et oui les gars, il faut bien comprendre une chose : NOTRE FEMME A BESOIN DE NOUS IMPERATIVEMENT.
Il faut la chouchouter, la dorloter, l’accompagner, la soutenir car, pour l’instant (et cette expression n’est pas anodine) elle ne peut que couver, dans le plus grand calme, les trois amours qui vont venir au monde le plus tard possible (on l’espère en tout cas).

Après des débuts assez calme, octobre arrive et là, grosse frayeur au niveau médical.

Les enfants pourraient arriver trop tôt ; les parents s’inquiètent, pleurent, se soutiennent et la décision est prise. SpiderMaman restera allongée à l’hôpital, 24h/24h sans trop bouger pour maintenir les enfants le plus longtemps dans la couveuse naturelle (le ventre quoi !!).

Installation : micro ondes, photos des amis, planning des visites (il faut que la SpiderMaman soit bien entouré car SpiderPapa est présent tous les soirs mais en journée, la Reine Télévision tourne à plein régime), petite attention quotidienne (fleurs, repas, surprises, cadeaux,…).

D’un point de vue médical, dès le départ, installez une relation de confiance avec le personnel hospitalier:  SpiderMaman doit passer 4 mois allongée, il y a intérêt à ce que cela se passe au mieux. Les repas sont souvent trop limités pour une SpiderMaman qui nourrie 3 corps en plus du sien. Penser à lui ramener à manger régulièrement et en assez grande quantité pour qu’elle n’est pas de manque en journée quand SpiderPapa n’est pas là. En fin de grossesse, le calcium est très important. Avoir des petites bouteilles de lait, facile à ouvrir, sans conservation au frais est idéal pour quelqu’un qui doit rester allongée, sans bouger, 24h/24.

D’un point de vue psychologique, être présent chaque jour est très important. Certains métiers ne le permettent pas, alors faites en sorte que SpiderMaman soit un maximum entourée par la famille, les amis, les coups de fils,…

D’un point de vue pratique, aménager la chambre de telle sorte que SpiderMaman n’est pas trop à se déplacer pour les choses essentielles (eau, lait, magazines, téléphone).

Essayer d’être le plus disponible possible, au téléphone, par la présence, pour répondre aux angoisses. Et chose essentielle, se préserver, dormir la nuit ou dès que l’on peut le week-end, penser à soit quoi.

Et puis l’échéance arrive forcément. Les nerfs sont tendus, le sommeil est difficile à trouver mais le cœur bat à 100 à l’heure à chaque échographie.

Rendez vous demain pour le grand jour, là ou tout commence…

Le SPIDERPLAN de SPIDERPAPA de triplés:

1. Si possible, avoir le choix de son appartement

2. A prendre en compte dans le logement:

  • tailles des portes d’entrées (porte à code, porte d’ascenceur, porte d’entrée…)
  • l’étage et l’ascenceur (demandez au voisin s’il fonctionne bien)
  • la salle de bain (je vous conseille absolument de pouvoir y caser la table à langer)
  • le nombre de pièces (idéalement 3 chambres: 1 pour vous, 1 pour les bébés, 1 pour le jeux et les tas de trucs encombrants. Vous verrez, je vous parlerez plus tard de cette pièce)
  • le stationnement: avec 3 bébés, il vaut mieux pouvoir arriver facilement à son véhicule et le charger et décharger sans faire des kilomètres.

3. Soyez à l’écoute de votre femme. Pour une grossesse multiple REPOS=BEBE DE BON POID=EVITER LA PREMATURITE=LIMITER LA COUVEUSE=DES BEBES A VOS COTES ET PAS EN NEONAT

 

Michaël Barer, papa de triplés 
Le blog de triplés-  » La vie des triplés « : trucs, astuces et galères de parents de jumeaux et plus et de familles nombreuses.

Les SpiderParents et les triplés : c’est qui?

Super maman de triplés

SpiderMaman

C’est qui ces SpiderParents de triplés ?

D’abord bonjour à toutes et à tous.

Ici, j’espère qu’on va apprendre à ce connaître, à ce donner des infos et à se soutenir moralement!

Pour la petite histoire: après deux ans acharnés de traitement de PMA (Procréation Médicalement Assistée – les initiales font moins peur!), on se retrouve devant le gynéco pour apprendre que nous attendons des Triplés. Cool!

S’en suit, grossesse triple caca allongée 4 mois à l’hôpital, mais 3 magnifiques bébés qui naissent à 34 semaine+1 (et le 1 jour compte vraiment) pour les modiques poids de 2,100 kg , 2,170 kg et 2,280 kg.  Deux filles Elora et Ava qui ne se ressemblent pas du tout et un garçon, Dan.

Depuis ce jour, depuis la naissance des triplés, notre vie à basculée. On a dû s’organiser, profiter des amis, manger des trucs dégueux, tenir éveillé au delà du possible et surtout profiter. Parce que OUI, on profite de ces 3 merveilles chaque jour. On a toujours le temps de sortir, de prendre l’apéro, de travailler. Et aussi, on prend le métro comme tout le monde, le TGV seul avec les trois enfants… A aucun moment, ça n’a été une galère. Fatiguant oui, mais jamais une galère!

Mais pour ça, il a fallut réfléchir, fouiller, se renseigner pour OPTIMISER chaque chose. Vous vous

maman de triplés

SpiderMaman et Elora

rendez compte: 21 biberons pour les triplés/jour les 3 premiers mois, et la poussette? et les lits? et le lait? et la stérilisation? et l’allaitement? et les bains? et….

Sur ce blog, nous allons vous faire partager cette expérience en espérant que cela pourra aider des parents. Bien sûr, on ne donnera que notre avis, notre humble avis. Mais en tout cas, on peut déjà vous l’assurer, ça a fonctionné. La preuve, on a même un peu de temps pour vous écrire!

Aujourd’hui, Dan, Elora et Ava ont plus d’un an, ils sont pleins d’énergie et nous donnent sans cesse des choses à raconter. Parce que avoir des Jumeaux ou des Triplés, y’a pas à dire, c’est pas pareil. Alors, le plus simple, c’est dès le début de faire différemment.

triplés du blog de triplés

Ava, Dan et Elora

N’hésitez jamais à nous poser des questions, on tentera d’y répondre.

Présentons-nous :

. Claire Barer, maman de triplés, j’aime m’appeler « SpiderMaman », 27 ans, a perdu tous ces kilos et 10 de plus depuis que j’ai accouché le 20 janvier 2009 de Triplés.

J’ai repris le travail depuis septembre 2009, mon entreprise a été plus qu’aidante, ce qui me permet d’être avec les enfants la majorité de la semaine. Je déteste me faire à manger, j’adore faire le ménage (SpiderPapa me dit « maniaque ». Moi, maniaque?), je bricole tout le temps et j’adore trouver les meilleures solutions pour tout. Du coup, 3 enfants d’un coup, c’est presque mon Sudoku à moi.

Qualités: (3 suffiront)

  • ingénieuse
  • ordonnée (ok, maniaque)
  • bricoleuse

Défauts: (3 suffiront également!)

  • fait des fautes d’orthographes (pardonnez-moi d’avance)
  • manque de patience
  • fouineuse (= adore colporter les potins)

SpiderPapa papa de triplés du blog de triplés. Michaël Barer, papa de triplés, aime s’appeler « SpiderPapa », 30 ans, se plaint depuis 13 mois mais est le plus heureux des hommes. N’a pas perdu 10 kilos. Dommage!

A changé de travail à la naissance des triplés pour se mettre en indépendant, a appris à être organisé et ça marche. Je déteste le matin, (mais je me réveille quand même), j’adore faire à manger (en fait, j’ai pas le choix, sinon j’agoniserai de faim en attendant le repas de SpiderMaman), j’aime me plaindre mais je suis spécialiste pour faire les courses, calmer mes enfants et aider les autres. Des Triplés: je n’aurais jamais imaginé une telle aventure!

Qualités: (mais j’en ai pleins d’autres)

  • sportif (entendez : capable de porter beaucoup)
  • aimant
  • altruiste (je n’osais pas mais SpiderMaman me l’a soufflé)
papa de triplés et les triplés du blog de la vie des triplés

SpiderPapa et les petits loups

Défauts: ( et j’en ai pleins d’autres!)

  • oublie tout (passeport, portefeuille, clés…)
  • douillet
  • parle fort

Ici, SpiderMaman ou SpiderPapa posteront des news. Parce que pour s’occuper de jumeaux ou de triplés ou plus, il faut être deux.

Les SpiderParents du blog de triplés

PS: ah oui, pourquoi les « SpiderParents« ? C’est un petit mix entre Super Héros et Shiva (la déesse pleine de bras) !