interview interflora : PAPACUBE – The One

L’interview #interflora : un blogueur envoie des fleurs Pour découvrir le principe de l’interview #interflora, je vous invite à lire un ancien article.

Cet article, c’est le dernier d’une série qui a débuté en janvier. C’était vraiment sympa de les retranscrire, de découvrir tous ces talents.
Pour cette dernière interview, je voulais finir en apothéose, comme la kermesse des écoles à la fin de l’année. C’est donc sans réfléchir un instant, que j’ai proposé a Papacube, meilleur ami de Eve, Mother of all blogs (une private joke de blogueurs), d’envoyer des fleurs.

Je me demande si ça sert à quelque chose d’encore le présenter. J’en parle tout le temps, « la groupie de l’artiste » !
Il est papa de trois filles : une grande et des jumelles. Sur son blog, il parle de tout mais surtout de parentalité -avec un peu de vous dedans– et de dinosaures (et de figurines, et de jeux vidéo, de manga...).
dinausoreIl parle dessine avec un style bien à lui très reconnaissable et même qu’il sait aussi écrire. Tout ça, avec beaucoup d’humour et de légèreté.

J’ai envie de vous faire les liens vers tous ses articles tellement ils sont bons. Le blog de Papacube c’est le blog d’un homme humble et super-cultivé (aujourd’hui, le superlatif est mon ami), qui parle gémellité avec simplicité et qui raconte la vie de parents d’aujourd’hui. Au moins ça.
Si j’étais une critique reconnue, je lui attribuerais 5 étoiles dans la catégorie « Blog papa hyper-stylé« .

PS : En plus, Papacube, il est sympa, il dessine les bannières de certains blogueurs qu’il aime partager. (et comme je suis dedans, je me sens particulièrement flattée)
papacube interflora

1) Envoie des fleurs à un artiste

C’est super difficile mais je vais choisir Anne de Carnet d’étoiles. Elle fait les plus beaux faire parts de tout l’internet.
faire-part-carnet-detoile

faire-part-carnet-detoile-1

Un faire-part adorable !

faire-part-carnet-detoile-2Le site Carnet d’Etoiles
Les faire-parts Carnet d’Etoiles sur Facebook
Carnet d’Etoiles sur Pinterest

2) Envoie  des fleurs à un artisan

Difficile de faire la distinction entre artiste et artisan…  Du coup je vais choisir Jacques-Alexandre Gillois. Ok c’est un artiste, mais bon.
miniature studio !

3) Envoie des fleurs à un cuisinier

J’adore cette recette simple lue dans l’Éclectique super valable (ou Abus dangereux je ne sais plus) :

« – Prenez des oeufs. »
oeuf

4) Envoie des fleurs à un accro des réseaux sociaux

Till the cat, même si il a mis des années à avoir autant de followers que d’autres papa blogueurs qui l’ont dépassé en une nuit. Mais il n’utilise pas les bons outils, on arrête pas de lui dire !

5) Envoie des fleurs à un blogueur/blogueuse

Marie Perarnau.
blog les mamans testent
marie perarnau
Le blog de Marie Perarnau  «Les  mamans testent »

6) Envoie des fleurs à un programmeur

Figure toi que j’ai lu tous tes interviews Interflora, et qu’à chaque fois, les gens répondent à côté à cette question (qui est pourtant claire : envoie des fleurs A UN PROGRAMMEUR). Je vais donc m’octroyer le droit de donner plein de réponses pour rattraper tout ça.

– Avant toutes choses, j’envoie un gros bouquet de fleurs à Tsuneki Ikeda. Parce que sans lui, pas de Dodonpachi (par exemple). C’est vraiment lui le plus balaise. Bravo Tsuneki Ikeda.

Tsuneki Ikeda

Image empruntée par là : http://spong.com/feature/10110562/Interview-All-Your-Base-Cave-CCO-Tsuneki-Ikeda

Tsuneki Ikeda2

– J’envoie aussi pas mal de fleurs à Gwenaël Tranvouez, parce qu’il est le programmeur du génialissime Lady Sia et que franchement il fallait le faire ce jeu.
Lady-sia

– Tout un tas de fleurs à Xavier Coutin, Ludvig Larsson et Hien Thuan Quach parce qu’ils l’ont bien mérité.
Hien Thuan Quach Ludvig Larsson Xavier CoutinNote de l’auteur : Vous pouvez rencontrer toutes ces personnes sur Linkedin, le monde où les relations professionnelles sont plus proches !

7) Envoie des fleurs à un site internet

www.breadfish.co.uk (avec le son, s’il vous plaît).
breadfish

Comme vous aurez une envie irrésistible de chanter, voilà les paroles :

Tell me have you seen the marvelous Breadfish?
Swimming in the ocean waters
Have you seen-a the marvelous Brrreadfish?
He’s like an inverse sandwich
An awe for the fishermen and sharks.
breadfish2

8) Envoie des fleurs à un ami

Voilà pourquoi je ne l’ai pas collé dans la section Artiste ou Artisan : Cyril Abati, parce que l’air de rien ça commence à faire un moment qu’on se connaît. Qu’il est balaise ce Cyril !
neomodel1 neomodel2Neomodel, le site de Cyril Abati

9) Envoie des fleurs à tes enfants

Vu leurs prénoms, est ce que j’ai vraiment besoin de leur envoyer des fleurs ? 😉

Enfin, comme tu es ici sur une tribune internationale, je te donne aussi l’occasion de passer un message au monde entier, à joindre au bouquet :

« Be water my friend »
[youtube=http://youtu.be/pGFf3SRP1bE]  

Retrouvez l’extraordinaire, le formidable, l’inimitable PAPACUBE :
papacube
Papacube le blog
Papacube sur Facebook
Papacube sur Twitter

Je profite de cette dernière interview pour remercier tous les participants que j’ai choisi un à un en fonction de mes goûts et que j’espère, vous avez appréciés.

Facebook La vie des triplésGoogle + La vie des triplés
Twitter La vie des triplés

 

Interview #Interflora : Nicole du blog « Moi Timothée »

L’interview #interflora : un blogueur envoie des fleurs Pour découvrir le principe de l’interview #interflora, je vous invite à lire un ancien article.

Moi, Timothée
interflora

« Moi Timothée » c’est un blog récent (il a tout de même presque un an !) qui a tout de suite attiré mon attention. Il est écrit par Nicole et illustré avec talent par Clément. Pour en savoir un peu plus sur ceux qui tiennent les ficelles et sur l’origine, c’est par là.
Ce blog, c’est les histoires de Timothée, 10 ans. Timothée a une famille et une chatte, Hermione.
C’est un blog tendre qui parle du quotidien en famille, de ses désagréments, de la vie d’un petit gars pas vraiment différent et unique à la fois. Il parle aussi de livres, parce que Timothée adore ça.
Ce blog parle de tout, de rien et il le fait vachement bien. En quelques mots : il y a du talent là-dedans !

1) Envoie des fleurs à un artiste

J’adore les designs sexy et piquants de Cuca Cola, Isabelle pour les intimes. 
Rien que sa signature de bas de page… Vous verrez, ça vaut le coup d’œil ! (je n’ose dire le clin d’œil ^^)
cuca-cola

2) Envoie  des fleurs à un artisan

Je pense tout de suite aux fabuleuses créations pour (rester) enfants de l’adorable boutique Lulu & Brindille, rue Véron (quartier Abbesses à Paris). On a envie de tout toucher et de tout acheter!
luluetbrindille
Et puis, quand même, je voudrais aussi envoyer des fleurs à… un fleuriste ! Mémé dans les orties, de l’autre côté du Sacré-Coeur, rue Ramey. 
Romantique au possible, la vitrine est tout simplement exquise. Une adresse incontournable !
rastaurant-meme-dans-les-orties

3) Envoie des fleurs à un cuisinier

Je craque totalement pour le chef Yves Camdeborde mais je n’ai jamais eu la chance de le rencontrer et encore moins de goûter à sa cuisine…
Alors, je dirais les 2 amateurs gastronomes les plus incroyables que je connaisse : ma cops Solen, la Bretonne qui mitonne et bien sûr mon homme ! J’ai des souvenirs incroyables de chacun de leurs plats, notamment cette fameuse recette de soupe au potiron, à l’origine de Christine et Bernard Charrenton.
Voilà la version, made in Mon chéri !
 
Recette de la soupe potiron épicée

 Avec du Potiron dedans, environ 800g
1 piment, 1 oignon, 1 gousse d’ail, 1,5 dl de bouillon de volaille et un bouquet bien garni.
 
En guest, la crème épicée :
150g de crème fraîche, en liquide, 1pincée de gingembre moulu, 1 pincée de graines de cumin, 1 pincée de graines de coriandre, 1 pincé de poivre, sel, poivre… et un peu de sucre en poudre… Mais non. pas de sucre.
 
Il faut commencer par préparer la crème épicée en mélangeant tous les ingrédients, chauffer assez chaud et peu de temps et laisser infuser.
 
Puis il faut s’attaquer à la soupe. 
On attaque l’ail et l’oignon et les pelant puis les couper grossièrement.
On épluche le potiron et on le coupe en plein de morceaux.
On place le tout dans une cocotte en verre (ail & oignon aussi) en ajoutant le piment coupé en lamelles, le bouquet garni, le sel et le poivre. On couvre et laisse cuire une dizaine de minutes.
 
On ajoute le bouillon et on laisse cuire à nouveau 3/4 jusqu’à 5 min si on est fou.
 
On retire le bouquet et le piment.
On passe le tout au mixer pour obtenir une purée fine.
Une fois ok, on replace la purée dans la cocotte et on y mélange la moitié de la préparation de la crème. Mélange vite fait mais bien. On goûte pour vérifier l’assaisonnement. Toujours. Et on ajuste si besoin.
 
Et voilà, on verse le tout dans une assiette creuse ou un bol creux aussi, et on décore du reste de crème. et tout ce qui nous vient par la tête.
 
Bon appétit !

4) Envoie des fleurs à un accro des réseaux sociaux

Celle qui me vient tout de suite à l’esprit, c’est Selky de La Vie de Selky.
Du peps et de la bonne humeur à revendre! Je rigole encore de son aventure du comprimé effervescent…
la-vie-de-selkyRetrouvez le Blog La vie de Selky
La vie de Selky sur Facebook
La vie de Selky suTwitter  
@SelkyTwouite

5) Envoie des fleurs à un blogueur/blogueuse

Déjà, rendons à César… 
Le 1er que j’ai lu, qui m’a lue d’ailleurs et qui ne m’a jamais déçue (même quand il a tourné Frozen Fanatic…), c’est le seul, l’unique, l’incontournable Papa Cube.
Un humour redoutable, un goût impeccable, « What else ? »
blog de papacube
Sinon Les mamans testent, ma barre énergétique à moi.
Un petit coup de mou ? Un billet de Marie, et hop! pas besoin de Mars, ça repart !
blog les mamans testent
Enfin, je suis fan inconditionnelle de Femme Sweet Femme et La Fille aux yeux couleurs menthe à l’eau. Toutes les deux manient si joliment les mots. Je ne rate absolument aucun de leur texte.
femme-sweet-femmeblog-la-fille-aux-yeux-menthe-a-leau

6) Envoie des fleurs à un programmeur

Alors là, facile ! Pas une journée sans utiliser Pixlr, le site de retouche de photos en ligne. Diablement efficace.
C’est simple, toutes les photos que je prends pour le blog y ont fait un tour.
PIXLR

7) Envoie des fleurs à un site internet

Quand j’étais petite, je passais des heures dans les dicos (Petit Robert, Larousse, je les dévorais tous…)
Aujourd’hui, je passe ma vie sur Wikipédia. Alors, il faut savoir s’y retrouver, identifier les bons articles, explorer les annexes, et lire en anglais, of course !
Mais bien utilisé, c’est une source redoutable d’informations !
wikipedia

8) Envoie des fleurs à un ami

Sans hésitation, Mister Picon, Clément de son prénom.
C’est l’illustrateur de Moi Timothée. Il a accepté de s’embarquer dans cette drôle d’aventure avec moi. Il y met un peu de son temps et beaucoup de son talent.
 Un grand Big Up à lui!
clement-picon tumblr moi timothée

9) Envoie des fleurs à tes enfants

Bon, toi, le grand, t’es gentil, tu me ranges ta chambre !
Et le petit, c’est fini les conneries.
NAAANN, je plaisante !
Ton regard sur le monde m’ouvre les yeux en grand.
Chaque jour, tu fais de moi une meilleure maman.
Je suis si fière de toi, Petit Chat des Bois.
Et toi, mon Koala, mon tendre saltimbanque,
je me goinfre de tes câlins, tu es malin, tu es coquin,
et je ris, bon sang je ris ! de tes pitreries.
(Après, promis, j’arrête les rimes.)
Une petite pensée en prime
pour ma jolie belle-fille
qui complète si bien ma famille.
Je te vois grandir et t’épanouir. Surtout, garde le sourire !

Enfin, comme tu es ici sur une tribune internationale, je te donne aussi l’occasion de passer un message au monde entier, à joindre au bouquet :

WHAT THE FUCK is going on with you ?! Tu ne tournes pas rond, cher Monde Entier. 
Un nouveau big bang, pour remettre tout à plat ? 
Heureusement qu’en attendant, on a les interviews Interflora !
moi-thimotheeRetrouvez le blog Moi Thimothée
Moi Thimothée sur Facebook
Le Tumblr de Moi Thimothée
Facebook La vie des triplésGoogle + La vie des triplésTwitter La vie des triplés

Interview #Interflora : La Tribu de Juju

L’interview #interflora : un blogueur envoie des fleurs Pour découvrir le principe de l’interview #interflora, je vous invite à lire un ancien article.

La Tribu de Juju
interview interflora latribudejuju

Elle est maman de trois enfants dont des jumeaux, On peut dire que c’est l’ancêtre de la blogueuse. Elle a commencé en 2008. Un seul article en décembre mais en 2008 tout de même !
J’aime que ça rubrique d’articles sponsorisées se nomme « maman est une vendue« .
Je relis son article « arrêter de vouloir les choses bien, les faire au mieux«  comme un mantra. J’aimerais être capable de me le répéter avant de sortir du lit chaque matin.
Maman de famille nombreuse, cette femme et maman sait tout faire. Elle a passé son brevet en gestion de crise dentaire tardive.
J’ai eu l’occasion de la rencontrer et c’est une très chouette nana. Moi, je croyais qu’elle était méchante et en fait, je me suis sacrément gourée.
Un de ses articles raisonne en ce moment dans ma maison. Pas de déménagement à l’horizon mais un ménage de printemps complet. Plus une miette de pain ne doit rester !
La Tribu de Juju, c’est un blog comme il y en a peu : drôle, vif et tendre à la fois.

1) Envoie des fleurs à un artiste

Ah ah facile, mon mec s’est cassé au ski cette semaine avec son poto Franky qui fait partie d’un petit groupe qui commence à devenir grand. Un nouvel album en préparation, c’est The Flying Sutch Band, un groupe pop rock style années 60/70. Je kiffe. D’ailleurs si tu as des lecteurs bourguignons, il y a un showcase de présentation du nouvel album le 4 avril (les infos sont là)
flyingsutchband

2) Envoie  des fleurs à un artisan

Big up à ceux qui bossent avec leurs mains à ma montagne : le fromager et ses reblochons qui puent juste assez, le chocolatier (mais ce que je préfère chez lui ce sont ses sablés au sésame), et puis, même si ça ne rentre pas dans la rubrique « artisan » mon poto le fermier et sa femme.

3) Envoie des fleurs à un cuisinier

Je vais me faire payer pour la pub je crois… Les burgers d’Alexis Galano au resto de mon frangin. D’ailleurs tous ceux qui y ont goûté m’en parlent longtemps après, y compris ma belle-mère. Ca veut dire ce que ça veut dire. Je crois. Mais Nancy c’est loin. Alors c’est juste de temps en temps. Et pour la recette, j’avoue, je sais pas. Du pain à burger, un steak à burger, des ingrédients secrets ?
a-la-kart

A la Kart aussi sur Facebook

4) Envoie des fleurs à un accro des réseaux sociaux

Je suis connectée H24 ou presque, donc ça va être compliqué de n’en choisir qu’un. Finalement, je suis accro, je pourrais m’envoyer des fleurs à moi ?

la-tribu-de-juju

Retrouvez le blog La Tribu de Juju
La Tibu de Juju sur Facebook
La Tibu de Juju suTwitter  @Juju_and_co

5) Envoie des fleurs à un blogueur/blogueuse

Non mais en vrai tu peux pas faire ça. Demander de trancher dans 9 ans de blogging, de rencontres, de gens que tu as envie d’embrasser un jour et de claquer le lendemain… Je vais te parler de ma copine Ninie et de son blog Littleblacksheep.fr qui en fait reflète surement ce que j’aurais pu bloguer si je n’avais pas l’homme et les enfants. En gros, Ninie est une version de moi dans un monde parallèle, et je suis une version d’elle (avec 10kg de plus) dans un autre monde. Tu captes le principe ? C’est ma copine et je l’aime beaucoup beaucoup.
the-black-sheep

6) Envoie des fleurs à un programmeur

On va mettre de côté les réseaux sociaux pour le coup. Je suis addict à Candy Crush (bonjour) et à mon agenda. Mais plus à Candy Crush, parce que souvent mon cerveau est mieux programmé que l’appli Google Calendar en fait.
candy-crush

7) Envoie des fleurs à un site internet

Et c’est là que je me rends compte que mon internet c’est surtout les réseaux sociaux. Je clique sur des liens, je consulte des sites, sans vraiment en suivre finalement… Les réseaux sociaux et Google. Google que je remplace de plus en plus par Ecosia. C’est un moteur de recherche qui permet, grâce à une coopération avec des associations, de financer des programmes de plantation d’arbres, au Brésil notamment. Parce que la moindre recherche sur un moteur (google ou autre d’ailleurs) fait tourner de gros serveurs polluants (même de simples échanges de mails ont un impact assez effarant en fait), Ecosia reverse 80% de ses bénéfices à ces assos. Les reçus des dons sont consultables, et puis tu as un compteur qui te récapitule le nombre d’arbres replantés grâce à tes recherches. Alors oui, ça donne bonne conscience, mais tu as quelques indices qui te permettent de croire que ce n’est pas uniquement du Greenwashing.
ecosia

8) Envoie des fleurs à un ami

Et bien merci à toi de me laisser une chance de dire au monde que non, en vrai, je ne suis pas méchante (même si à part toi et PapaCube, personne ne m’a jamais dit ça). En plus ça va me faire un backlink, t’imagines ? Tu laisses le do-follow j’espère ? *PrivateJoke*

9) Envoie des fleurs à tes enfants

NO WAY. Ils m’ont pris la tête toute la journée et en plus ils m’ont refilé la gastro y’a 4 jours.
Blague à part, je crois que j’aimerais qu’un jour ils lisent tous ces articles dont ils ont été les héros, dans les bons mais aussi les mauvais moments. Des articles comme des petits cailloux pour retracer une histoire, avec tous ces petits détails qu’on oublie à force. J’écris souvent à chaud pour garder une trace de mon ressenti du moment, sans pour autant que les lecteurs puissent eux, ressentir la même chose. Parce que si je rends les petites  anecdotes publiques, nos sentiments à nous, ne sont rien qu’à nous, et ils sont forts.

Enfin, comme tu es ici sur une tribune internationale, je te donne aussi l’occasion de passer un message au monde entier, à joindre au bouquet :

Les blogs, les réseaux sociaux, ça mutualise les vies. Chacun pense important de pouvoir aller conseiller les autres dans leurs manières de faire, de vivre les choses, ou de vivre tout court directement sur le mur (de leur maison?), alors qu’en vrai, ça ne génère quasiment que des conflits. Il va falloir que chacun pense un jour à fermer sa maison (et leur mur) un peu mieux, à certains moments. Le temps de l’introspection est important et trop souvent mis de côté à présent. De la même façon, on n’entre pas dans le jardin de son voisin comme on va visiter son compte Twitter : il nous arrive de sonner même si le portail est ouvert. Que ce soit l’étalage ou alors l’intrusion, ces extrêmes sont très présents sur le net, et je pense que c’est mauvais.
Tisser des liens, c’est bien. Mais il ne faut pas oublier l’essentiel.

la-tribu-de-juju

Retrouvez le blog La Tribu de Juju
La Tibu de Juju sur Facebook
La Tibu de Juju suTwitter  @Juju_and_co
(tous les liens sont en dofollow !)

Facebook La vie des triplésGoogle + La vie des triplésTwitter La vie des triplés

 

L’interview #interflora #3 : Paf le P.A.F

L’interview #interflora : un blogueur envoie des fleurs

Ce monde manque de douceur. Faire avancer l’autre, lui donner un coup de pouce, dire des gentillesses, faire un compliment, juste comme ça, gratuitement. Envoyer des fleurs. C’est ma petite contribution.

Chaque semaine, j’invite un blogueur à faire son don en répondant à l’interview #interflora. 9 questions, 9 occasions de partager, de faire connaître, de reconnaître.

Prenez votre café -encore, oui- et installez-vous. L’interview #Interflora, c’est un moment doux le vendredi où j’invite un blogueur à envoyer des fleurs.
Prenez- garde, l’interview #interflora, c’est que du gentil, du miel et du beurre réuni.

Paf le P.A.F

Continuer la lecture

Les E-fluentmums2

Ça commence à faire un moment que je viens ici bloguer. C’est devenu un bout de ma vie. Il y a eu une grande pose. Bébés imposent. Et puis l’envie à nouveau de partager.

Comme cela semble fonctionner, j’ai été invitée à un événement particulièrement bien organisé par le magazine Paroles de Maman.

efluentmums2

Les e-fluent qu’est-ce que c’est ?

Sur la toile plein de blogueuses et blogueurs sont nés ces dernières années. Sûrement le besoin d’échanger sur un quotidien nouveau, celui de parent. Continuer la lecture