La table à langer murale

Deux mois après mon retour de la maternité, je ne rêve que d’une chose, un bain.  Mais alors un vrai bain de fille : bougies, encens et plein de bulles odorantes. Je commence à me préparer pour ce moment d’extase quand je bute douloureusement sur ma table à langer. Petite précision : la salle de bain est petite. Très petite. Pour nous, ça paraissait indispensable d’avoir la table à langer vers un point d’eau. Bien sûr, on fait comme on peut avec ce qu’on a.

Bref, donc je bute sur la table, les couches tombent par terre, le lait pour le change patatras et mon pauvre doigt de pied en prend un coup.

Avec ma césarienne encore un peu douloureuse, je me baisse, range tout à sa place et prend une grande décision une fois bien installée dans ce bain tant attendu : demain, on cherche une solution gain de place. Je veux garder une salle de bain d’adulte, une vraie avec au moins trois centimètres pour accéder au lavabo ! Continuer la lecture